Jump to content

Référencer les voltages Under/Over


moomba

Recommended Posts

Bonjour à tous,

Je trouve toujours étonnant qu'il soit si compliqué de trouver de bon voltages, notamment en undercloking.

Deux possibilités :

- je suis une buse et je ne sais pas chercher :transpi:

- personne ne prend la peine de les référencer

Sans rentrer dans le troll, ces valeurs sont aisées à trafiquer sous Windows (Rmclock et compagnie), mais moins faciles sous Linux (besoin de recompiler le kernel pour underclocker si je ne m'abuse), et il serait donc agréable de pouvoir se caler directement sur des valeurs certifiées, comme base stable ou comme point de départ pour ceux qui veulent pousser plus loin.

Que pensez vous d'un topic regroupant les valeurs connues ? Je suis prêt à maintenir la chose.

Par exemple, pour mon portable :

Modèle : Latitude E6400

CPU : Intel Core 2 Duo T9550

Voltages actuels :

SuperLFM :

6x, 0.9v

Normal :

6x, 0.95v

7x, 0.9625v

8x, 0.9875v

9x, 1.0v

10x, 1.0v

(possibilité d'aller encore plus bas)

Il est possible de regrouper aussi les GPU. Pas encore testé chez moi.

Le tout sous forme d'un tableau.

Des avis ?

Link to comment
Share on other sites

Moi pas comprendre. Déjà les voltages mini vont varier d'une puce à l'autre en fonction de la qualité de fabrication, donc tes valeurs ne serons pas forcément juste pour tout le monde. En fait la seule base stable que l'on puisse donner est celle préconisée par le constructeur.

Ensuite ces modifs ce font plutôt dans le BIOS (pas de compilation de kernel qui ne tienne o_O).

Link to comment
Share on other sites

Moi pas comprendre. Déjà les voltages mini vont varier d'une puce à l'autre en fonction de la qualité de fabrication, donc tes valeurs ne serons pas forcément juste pour tout le monde. En fait la seule base stable que l'on puisse donner est celle préconisée par le constructeur.

Ensuite ces modifs ce font plutôt dans le BIOS (pas de compilation de kernel qui ne tienne o_O).

Certes, mais chaque CPU à ses valeurs non ? De plus, les bases stables données par les constructeurs font littéralement cramer certains portables ! Le mien monte à 95°c avec les valeurs de référence, et à 60°c avec les valeurs données précédemment. Sans sans compter l'impact sur la batterie. De plus, sur des machines comme la mienne avec un BIOS très limité ne permettant pas changer les valeurs dans le BIOS, il faut obligatoirement passer par un aspect software (Rmclock sous windows, et pratiquement impossible sous ma debian, ce n'est pas faute d'avoir essayé... :fou: ).

Link to comment
Share on other sites

Ok donc déjà ce serais exclusivement sur les portables ?

Moi ce qui me gène c'est l'aspect "valeurs certifiées" alors que l'on ne peux être sûr de rien. Et puis comme tu le dis toi même ça ne va pas être possible sur toutes les plateformes au vu des limitations du BIOS.

Et je pense que ça pose encore des problèmes de garanties mais là dessus j'ai un doute...

Link to comment
Share on other sites

Non, j'ai par exemple un PC fixe chez moi, sous Intel X58, avec un BIOS pourri ne permettant pas le choix des voltages. Il arrive qu'on récupère une CM sans trop d'options, et il faut alors faire avec.

L’intérêt de l'undercloking réside dans la durée de vie des composants (chauffe moins, donc aussi moins de bruit), ainsi que la consommation électrique, et ce sans perdre en performances, Intel surestimant fortement les voltages (AMD je ne sais pas).

La garantie, si tu restes sous le voltage d'origine, à part des BSOD et KernelPanic tu ne peut pas endommager la machine, c'est impossible.

Quand à la limitation des BIOS, si tu passes par l'aspect soft, alors ça tourne sur toutes les plateformes, il n'y a plus de limitations.

Edit : d'ailleurs, ca marchait déjà sur mon vieux Intel Centrino Dotan avec un vieux soft (NHC), je le baissai à 0.7v et ca tournait comme un charme. Le ventilateur ne se mettait même plus en route.

Link to comment
Share on other sites

Pour la garantie je ne suis sûr de rien mais je ne serais pas étonné qu'il y ai des fabricant un peu moins honnêtes que les autres qui refuse de la faire marcher à cause d'une baise de voltage.

D'ailleurs tu parles d'underclocking mais ce n'est pas ça, là c'est de l'undervolting simplement.

Et enfin comme sous linux les softs ne sont pas disponibles, non ce n'est pas possible sur toutes les plateformes.

Link to comment
Share on other sites

Quelle différence entre underclocking et baisser les coefficients multiplicateurs et les voltages ? Je n'utilise peut être pas le bon terme.

Ca doit pouvoir se programmer sous linux non ? J'ai cherché longtemps à reproduire la même chose sous ma debian. Le problème est que le gouvernor qui gère le CPU scaling utilise des valeurs intégrées en dur dans le kernel (en fonction du type de proco). Il doit y avoir moyen de le forcer à se caler sur autre chose. Ca demanderai une programmation hors de ma portée par contre.

Et puis, quelqu'un qui utilise Linux et qui cherche à undervolter son CPU est en principe utilisateur d'une CM de bonne qualité, mais il est vrai que certains vont se retrouver sur le carreau (moi par exemple).

Mais quel plaisir de pouvoir poser son portable sur ses genoux sans sentir le hot dog !! :D On a pas toujours besoin de 30fps pour jouer, regarder une vidéo flash, ou simplement rédiger un truc pendant qu'un run tourne sur le second coeur, et ça fait du bien d'avoir le control là dessus.

Link to comment
Share on other sites

Et bien en fait il faut un module spécifique qui ajoute une option dans le sysfs sous linux. Mais ce n'est pas dispo pour tous les cpus.

Après au niveaux du tableau il vaut mieux se concentrer sur un seul point : soit l'undervolting (baisse de la tension) soit l'underclocking (baisse de la fréquence) car chaque partie étant dépendante et assez aléatoire, si on fait les 2 en même temps ça ne va plus vouloir dire grand chose.

Je pense que regrouper les tensions minimales obtenues avec un cpu à la fréquence d'origine est un bon point de départ.

Link to comment
Share on other sites

Ca doit commencer à être démocratisé le speedstep je pense. Mais les procos bas de gammes n'ont effectivement peut être pas ces options.

Je pense qu'il est plus adapté de se concentrer sur l'Undervolting, car c'est ce qui à le plus fort impacte sur la température et la batterie, sans pour autant perdre en performances (underclocker n'a en sois aucune utilité, le speedstep le fait déjà).

On part donc sur ce point : un tableau avec la liste des CPUs, la liste des fréquences de base du CPU utilisées par le speedstep (en fonction du multiplicateur), puis les voltages de référence et ceux undervoltés. Ca te semble cohérent ?

Link to comment
Share on other sites

Moui. Je reste toujours sceptique sur l'utilité de la chose. Je vois ça un peut comme les screens d'overclocking : ça ne veux pas dire grand chose parce qu'en fonction de ton proco tu n'auras pas du tout le même résultat et le meilleur moyen de reste d'essayer par toi même... Et là il y a le "cékikalaplugrosse" en moins.

Après si d'autres accrochent au concept oui je pense que c'est comme ça qu'il faut le présenter, avec pourquoi pas "fréquence de basse - voltage" et "fréquence mini - voltage" si tu veux faire jouer le speedstep. Mais bon j'accroche pas.

Link to comment
Share on other sites

Ca doit commencer à être démocratisé le speedstep je pense.

C'est apparu avec le Pentium III si je ne dis pas de bétises... et je n'ai pas souvenir d'avoir vu un processeur sans cette fonction depuis une bonne huitaine d'années :)

J'ai un doute. Mon P4 avec HyperThreading ne l'a pas.

A bas si finalement (wikipedia) :

Versions

V1.1 is used by second generation Pentium III processors. It enables the CPU to switch between two modes: high and low frequency. This is done by modifying the CPU's multiplier. A 1 GHz Pentium III consuming about 20 watts could be reduced to 600 MHz which reduces the power consumption to about 6 watts.

V2.1 (Enhanced SpeedStep) is used in Pentium III-Mobile processors and is similar to the previous version, but in the low frequency mode the CPU also uses a different voltage than the high frequency mode.

V2.2 is adapted for Pentium 4-Mobile processors. With this, a 1.8 GHz Pentium 4-M consuming about 30 watts can lower its frequency to 1.2 GHz, thus reducing power consumption to about 20 watts.

V3.1 (EIST) is used with the first and second generation of Pentium M processors (Banias and Dothan cores, used in Centrino platforms). With this technology, the CPU varies its frequency (and voltage) between about 40% and 100% of its base frequency in increments of 100 MHz (for Banias core) or 133 MHz (for Dothan core). With this technology, Intel also introduces realtime Level 2 cache capacity variation, further improving power savings.

V3.2 (Enhanced EIST) is adapted for multi-core processors with unified Level 2 cache.

Ca a du apparaitre sur les fixes après les P4 alors, car même les athlons XP et 64 ne l'avaient pas sur fixe.

Link to comment
Share on other sites

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...