Jump to content

Livre gagnant du Goncourt 2010 gratuit !


MdMax

Recommended Posts

Salut !

J'imagine que ça doit rendre furax quelques gus de la rue du Texel. Le livre qui a remporté le prix Goncourt cette année est diffusé en licence Creative Commons by SA. Alors pour ceux qui aiment la lecture sur écran, ou qui ont une "liseuse" pratique, le livre est disponible ici:

http://fgallaire.flext.net/goncourt-2010-creative-commons/

Il s'agit de "La carte et le territoire" de Michel Houellebecq.

Bonne lecture.

Link to comment
Share on other sites

bin, le truc c'est que la personne qui tient le blog fait une analyse juridique qui vaut ce qu'elle vaut, et qui pour ma part me semble convaincante, dans la limite de mes capacités (cf plus loin), mais à moins qu'il existe déjà une jurisprudence, il vaut mieux prendre des précautions il me semble(sans contester l'analyse, je n'ai pas de compétences pour ça).

En tout cas je serai curieux de connaître l'évolution de la situation...

Link to comment
Share on other sites

+1

Suivre cette affaire sera très intéressant. Est-ce qu'ils finiront par respecter les droits des auteurs de Wikipédia et la licence CC by SA du contenu de l'encyclopédie ? Ou est-ce qu'ils se préoccuperont uniquement des droits de l'auteur qui a remporté le Goncourt et de leurs bénéfices pour la location des livres numériques infestés de DRM ?

Cela pourrait se finir en grosse bataille judiciaire.

Link to comment
Share on other sites

L'important c'est que ça donne un coup de projecteur sur les licences libre et ça éduque la population.

Non, on ne peux pas faire n'importe quoi avec une licence libre.

Ni avec ce qui est sur le web d'ailleurs, comme vient de le comprendre « Cooks Source ». Histoire très amusante au demeurant :

http://gawker.com/5681770/magazine-editor-steals-article-tells-writer-you-should-compensate-me

http://onlinejournalismblog.com/2010/11/04/cooks-source-the-magazine-that-got-a-facebook-backlash-for-copying-material-without-permission/ (Pas simple à lire, il faut lire les updates dans l'ordre après l'article. C'est un peu le bordel).

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Re !

Voilà l'attaque est lancée:

http://www.numerama.com/magazine/17454-houellebec-34sous-licence-libre34-flammarion-attaque-et-c-est-tant-mieux.html

Alors quels seront les auteurs dont les droits seront respectés ? Les auteurs de Wikipédia qui publient sous Creative Commons By SA ou les auteurs de Flammarion qui se servent des créations des autres ?

Il sera intéressant de voir comment la justice va trancher.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

Bonjour !

Pour ceux qui suivent cette affaire, ne manquez pas le récent billet de Maître Eolas avec les nombreux commentaires, où est bien confirmé que Michel Houellebecq a fait des contrefaçons d'articles Wikipédia, mais où est également précisé qu'on ne peut faire justice soi-même:

:cbon:

En tout cas, en aucun cas une personne tierce, et ne prétendant même pas être un des auteurs de l’œuvre contrefaite, ne peut décider de faire justice lui-même en déclarant aboli le monopole d’exploitation de l’auteur et en distribuant l’œuvre d’autrui. Cela revient à répondre à la contrefaçon par la contrefaçon. Et comme toujours en droit, deux torts ne s’annulent pas, ils s’additionnent.

Florent Gallaire (si c'est bien lui) a répondu plusieurs fois dans les commentaires...

Pour l'instant c'est une affaire qui fait du bruit dans les médias et la blogosphère, et elle sera sans doute traitée prochainement par la justice à la demande d'un éditeur.

Mais une fois de plus, je me pose la question, que fait HADOPI ? Il me semble qu'on nous a raconté que HADOPI signifie "Haute Autorité pour la Diffusion des Oeuvres et la Protection des Droits sur Internet". Je trouve très prétentieux le nom de cette administration dont le "travail" se limite à regarder des machines produire automatiquement des spams sur requête des majors (via TMG). Comme HADOPI ne sert strictement à rien, pourquoi les laisse-t-on gaspiller autant d'argent venant des contribuables ?

Ou ne devrait-on pas changer au moins le nom de cette administration ? Comme ils n'ont aucune compétence en ce qui concerne les droits d'auteurs ou la pédagogie ou Internet, pourquoi ne pas l'appeler tout simplement l'administration du spam ?

En tous cas le silence de cette administration dans cette affaire est vraiment assourdissant, alors que les explications de Maître Eolas sont très pertinentes, tout comme celles de nombreux commentateurs.

Link to comment
Share on other sites

Un petit hors-sujet qui n'a rien à voir avec la contrefaçon produite par Michel Houellebecq.

Cette fois c'est PPDA qui serait également auteur d'une contrefaçon:

http://www.numerama.com/magazine/17757-quand-ppda-pirate-la-loi-du-silence-s-applique-chez-les-editeurs.html

http://www.lexpress.fr/culture/livre/le-plagiat-de-ppda_949676.html

Mais que fait HADOPI ? :mdr:

Link to comment
Share on other sites

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...