Jump to content

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

Amnesiac

[Tuto][Débutant] Ubuntu

Recommended Posts

ubuntu.png

Tutorial basé sur le tuto de Debian. Il a été commencé par Monsieur Ipphy :oops:

En avant !

I) Description

1) Présentation

2) Avantages

3) Inconvénients

4) Conclusion

II) Installation

III) Gestion des packages

1) Aptitude / apt

2) Synaptic

IV) Installation des pilotes pour NVIDIA

(en cours)

A la fin quelques rappels niveau commande :D

En cas d'erreur, n'hésitez pas à me prévenir :transpi:

Si un utilisateur avancé veut bien donner un coup de main afin de faire avancer ce tuto, il est le bienvenu ! :-D

Quelques liens :

Site Officiel : http://www.ubuntulinux.org

Site Officiel de la communauté française : http://ubuntu-fr.org

Forum de la communauté française : http://forum.ubuntu-fr.org

Wiki de documentation française : http://doc.ubuntu-fr.org

Share this post


Link to post
Share on other sites

I)Description

1)Présentation

Ubuntu Linux est une distribution GNU/Linux non-commerciale basée sur Debian (architecture et système de paquets).

Il s'agit d'un programme initié par le milliardaire sud-africain Mark Shuttleworth, et sponsorisé par la société Canonical Ldt. Les objectifs de cette distribution sont :

  • la convivialité,
  • l'ergonomie,
  • surtout, la réparation du bug n°1. :transpi:

Ubuntu est une distribution libre et gratuite fonctionnant sur PC (X86, X86-64) et PowerPC.

Pour l'histoire, Mark fit partie des développeurs Debian dans les années 90. Contrairement à Debian qui est soutenue par des développeurs bénévoles, Ubuntu est soutenue par Canonical, mais aussi par des développeurs bénévoles à travers le monde.

Ubuntu signifie « humanité aux autres » et « je suis ce que je suis grâce à ce que nous sommes tous. » en bantou, ce qui est en accord avec l'esprit du logiciel libre et de linux.

Ubuntu se décline en 2 versions principales :

-une version stable, c'est à dire avec des programmes éprouvés et contenant le moins de bug possibles.

-une version testing Ubuntu, assez instable avec des programmes très récents, mais ayant encore quelques imperfections. Elle est améliorée pendant 6 mois afin de passer en version stable.

Il existe aussi une version pour les pro-KDE (kubuntu) et pour les enfants (edubuntu). :oops:

Le but d'Ubuntu est de sortir une version tout les 6 mois, versions ayant toujours de joyeux noms comme le Phacochère Verruqueux (Warty Warthog) ou Le Hérisson Vénérable (Hoary Hedgehog).

La version stable actuelle est la 5.10 (5 = année ; 10 = mois de sortie), ou Breezy Badger (Blaireau Jovial). La prochaine sortira en avril 2006 sous le doux nom de Dapper Drake (Canard Pimpant).

La stable, convient aux utilisateurs lambda qui ne font pas la course aux versions les plus récentes de logiciels.

La testing conviendrait plus aux bidouilleurs et autres férus d'informatique qui aiment tater les logiciels ultra-récents, avec une interface pas encore traduite en français et qui savent réagir face à un bug.

Il est possible d'essayer ubuntu sans rien modifier sur son disque dur grace à un live cd, qui boot depuis le lecteur cd et charge le système d'exploitation et les programmes dans la mémoire vive. Une fois le pc éteint, tout redevient normal !

2) Avantages

Le choix des versions, selon que l'on soit un utilisateur normal ou expérimenté.

La sobriété, en effet Ubuntu tiens sur 1 seul cd, là ou plusieurs distributions prennent 4 cd. Il n'y a qu'un logiciel par utilisation (1 seul client e-mail, 1 seul logiciel de traitement de texte), mais on a la possibilité d'ajouter ou en enlever à notre guise les paquets installés par défaut.

La facilité d'utilisation pour un utilisateur venant du monde des OS propriétaires, grâce a des logiciels de configuration graphiques très simples, et surtout la gestion de l'installation des programmes grâce à l'outil graphique Synaptic ainsi que leurs mises à jour.

Un système de paquets robuste et éprouvé, hérité de Debian

Une grande compatibilité avec les paquets conçus pour Debian.

3) Inconvénients

Licence Stricte: le cd d'installation d'ubuntu ne contient que des ligiciel libre, cela signifie qu'il faudra installer soi-même les drivers nvidia ou ati, les codecs (mp3, divx, etc..). Toutefois cette démarche est très très simple.

C'est une distribution très axée débutants et moins paramétrable qu'une Debian ou Gentoo. En effet Debian est le rocher sur lequel Ubuntu est construite "the rock upon which Ubuntu is built" d'après Mark S. Ceci n'empêche pas de pouvoir trifouiller dans le système.

4) Conclusion

Ubuntu est une jeune distribution (un peu plus d'un an) qui a réussit à se faire une place de choix parmit des distributions plus anciennes (Mandrake, Suse, Debian...) Elle permet une migration de windows à linux aisée et facilitée par une communauté d'utilisateurs grandissante. De plus elle intègre des versions de programmes très récents (gnome 2.12 , Xorg 6.8.2, OpenOffice2, etc...) qui fait la joie des utilisateurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

II)Installation

J'exposerai ici le processus d'installation de Ubuntu sur une plateforme classique (i386 / x86). Pour plus de détails, vous pouvez vous référer au wiki de la communauté française. Je m'en suis d'ailleurs pas mal inspiré :oops: .

1) Les premières étapes

Se procurer l'image cd ou dvd.

Direction le site de Ubuntu :-D http://www.ubuntulinux.org/download/

Ici vous téléchargez la version « qui_va_bien ».

Une fois téléchargée, on peut vérifier si l'image n'est pas corrompue (ça peut arriver :transpi: ).

:D Sous Linux, il faut passer par la commande :

md5sum nom_du_fichier

:arrow: Pour windows, passez par msd MD5.

:arrow: Pour la gravure : suivez le guide.

2) Et on commence l'install !!!

Il faut déjà booter sur le cd ou dvd. Pour cela, le BIOS doit être un poil modifié (si ce n'est pas déjà fait). Le lecteur CD ou DVD doit être inclus en priorité dans la liste des périphériques de démarrage.

Une fois l'installateur démarré, vous êtes accueilli par un écran de démarrage.

Prenez la main du lapin et entrons dans le terrier afin de découvrir le monde merveilleux de Ubuntu !

3) Première étape

:arrow: Utilisez les flèches pour choisir la langue du système, puis presser Entrée.

:arrow: Maintenant il vous faut choisir le pays dans lequel vous vous trouvez.

:arrow: On vous proposera de choisir le type de clavier. Par défaut, il s'agit du clavier français (fr-latin9).

:arrow: L'installateur va effectuer une détection du lecteur cd et teste l'intégrité du cd-rom. Enfin, il installe les outils nécessaire à la poursuite des opérations.

:arrow: Détection du matériel réseau et tentative de configuration via DHCP. Si vous n'êtes pas en réseau ou si vous n'utilisez pas le DHCP, vous pourrez configurer ces paramètres manuellement ou reporter cette configuration.

:arrow: Enfin, vous devez donner un nom à votre machine. Par défaut : ubuntu.

4) Partitionnement des disques durs

Vous pouvez utiliser la totalité de votre (vos) disque(s) dur(s) afin d'y installer votre système d'exploitation. L'avantage pour un néo-linuxien est que la création des partitions est transparente. Toutefois, il y a perte totale des données présentes sur le(s) disque(s). De toute façon, une sauvegarde des données importantes est toujours ce qu'il y a de mieux à faire. Au cas où...

:arrow: Choisissez le partitionnement automatique pour tout effacer et recommencer à neuf. Les partitions essentielles seront créées automatiquement.

:arrow: Choisissez le partitionnement manuel si vous souhaitez conserver votre système d'exploitation actuel en double amorçage (dual-boot), si vous voulez conservez une ou plusieures partitions existantes ou si vous voulez personnaliser le nombre, la taille et le système de fichier (ext3, reiserfs, fat32, etc...) de vos partitions.

8) 1. Partionnement automatique

L'installateur de Ubuntu étudie la configuration de l'ordinateur et vous propose un partitionnement classique. Les changements proposés ne sont pas appliqués automatiquement, le retour en arrière est toujours possible (jusqu'à ce que vous acceptiez les changements).

8) 2. Partitionnement manuel

Ici vous êtes maître des changements à effectuer : laissez, créer, formater, supprimer une partition.

Techniquement, le système peut fonctionner sur une partition : la racine [/]. Toutefois fortement conseillé d'utiliser au minimum 3 partitions.

:arrow: Une partition racine (point de montage : /) dans laquelle s'installera les utilitaires et services du système d'exploitation, ainsi que tous les programmes.

:arrow: Une partition swap (aucun point de montage), qui sert d'extension à la mémoire vive de l'ordinateur. On suggère que cette partition soit d'environ 1,5 à 2 fois la taille de la mémoire vive. Maintenant, si vous avez 1Go de mémoire, 2Go de swap serait un poil trop. 512 à 1Go de swap n'est pas mal comme choix.

:arrow: Une partition utilisateurs (point de montage : /home/) dans laquelle seront contenus les fichiers des utilisateurs ainsi que leurs paramètres personnels.

La partition swap n'a pas de système de fichier. Pour les autres partitions, les plus courantes sont l'ext3 et le reiserfs.

8) 3. Terminer le partitionnement

Que ce soit en automatique ou manuel, l'utilitaire de partitionnement ne fait rien tant que l'utilisateur n'a pas confirmer. Sélectionner donc Terminer le partitionnement et appliquer les changements.

5) Installation de base

Une fois les partitions créées, l'installation du système de base commence. Viendra ensuite l'installation du noyau (kernel) puis la copie du reste des paquets du cd sur le disque dur.

Lorsque le système de base copié, l'installateur vous propose de télécharger les paquets de supports de langue manquant sur internet. Si votre matériel réseau n'a pas été configuré correctement (au début de l'install), répondez non à la question. Si vous répondez oui, le système essayera de télécharger les paquets manquants et de les installer.

Ces opérations terminées, vous avez à choisir votre fuseau horaire.

6) Création du compte utilisateur

:arrow: Entrez votre nom complet puis un pseudonyme pour votre compte.

:arrow: Choisissez un mot de passe. Vous pouvez accéder à ses privilèges en utilisant le programme sudo à partir du compte utilisateur créé.

7) Installation du boot loader

Le boot loader est un programme qui est lancé au démarrage de la machine. Il donne la possibilité de choisir sur quel système d'exploitation vous voulez démarrer. Sur Ubuntu, ce programme se nomme GRUB.

:arrow: Il s'installe par défaut sur le MBR (Master Boot Record)

:arrow: Si l'installateur détecte d'autres systèmes d'exploitation, il les ajoutera au menu de démarrage

:arrow: L'installateur vous dira lorsque la première étape est terminée.

:arrow: Ejectez le cd et presser Entrée afin de redémarrer. Votre système démarrera sur la second étage d'installation.

8) Deuxième étape de l'installation

Après le reboot, GRUB lancera le système par défaut. L'installation se termine avec la décompression et l'installation des derniers paquets.

Enfin, vous arrivez sur la page de login de Ubuntu \o/. Loggez vous et si vous n'avez pas pu paramètrer votre connexion réseau : faites-le.

Ouvrez un terminal et faite une mise à jour de votre distribution.

sudo aptitude update
sudo aptitude dist-upgrade

Le mot de passe demandé par sudo correspond au mot de passe de la personne qui a installer le système, bref... vous ;).

Ubuntu est maintenant installer sur votre machine :yes:

Bienvenu ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

III) Gestion des packages

Comment installer ou désinstaller un programme ? Comment tenir son système à jour ?

Clairement, la plupart des logiciels utilisés couramment sont présentes sous forme de paquets sur des serveurs officiels. Ces serveurs sont aussi appelés dépôts. Plus d'infos ici.

Il est donc possible d'interroger ces serveurs afin de télécharger et d'installer des paquets. Pour cela, nous avons 3 possibilités facilement utilisables : apt, aptitude et synaptic.

La liste des dépots est stockée dans le fichier /etc/apt/sources.list.

1) Apt / aptitude

Ici, nous allons parler en commande à passer dans un terminal.

Mettre à jour la liste des paquets présents sur les serveurs.

sudo apt-get update
ou
sudo aptitude update

Chercher un paquet dans les sources (ex: firefox).

sudo apt-cache search firefox
ou
sudo aptitude search firefox

Installation d'un paquet.

sudo apt-get install firefox
ou
sudo aptitude install firefox

Suppression totale d'un paquet.

sudo apt-get remove --purge firefox
ou
sudo aptitude purge firefox

Mise à jour "simple".

sudo apt-get upgrade
ou sudo aptitude upgrade

Ici, seront mis à jour tous les paquets déjà installés, uniquement si cela n'entraîne pas la mise à jour d'autres paquets et/ou l'installation de nouveaux.

Mise à niveau "intelligente".

sudo apt-get dist-upgrade
ou
sudo aptitude dist-upgrade

Dans ce cas, l'utilitaire cherchera aussi à mettre à jour tous les paquets déjà installés. Mais ici, si il y a nécessité d'ajouter, de supprimer ou encore de mettre à jour certains paquets (qui sont les dépendances d'autres, par exemple), l'utilitaire le fera. Il donne aussi la priorité aux paquets "essentiels", les plus importants, en cas de conflit. On utilise généralement cette commande pour passer d'une version de distribution à une autre.

Aptitude est une alternative à apt-get.

L'avantage de aptitude sur apt-get est qu'il retient les dépendances installées, et lorsque vous supprimez un paquet inutilisé il vous propose de supprimer les paquets qui ne sont installés que pour satisfaire des dépendances du paquet qui va être retiré.

2) Synaptic

Il s'agit d'un gestionnaire graphique de paquets.

:arrow: 1. Synaptic en bref

Sous gnome, vous allez dans le menu Système/Administration sinon via la commande :

sudo synaptic

Vous arrivez à l'écran suivant.

Chaque application est précédée d'un carré indiquant le statut du paquet : vert = installé ; rouge = cassé ; blanc = non installé).

En cliquant sur cette case, on obtient divers opérations qu'on peut effectuer sur le paquet.

A savoir :

:oops: Désélectionner un paquet précédemment sélectionné.

:transpi: Sélectionner pour installation.

:-D Sélectionner pour réinstallation.

:D Sélectionner pour mise à jour.

:arrow: Sélectionner pour suppression.

:arrow: Sélectionner pour suppression complète.

Synaptique est capable d'ajouter, éditer et retirer des dépôts ; ajouter, réinstaller ou supprimer des programmes ; garder votre système à jour.

:arrow: 2. Ajouter ou retirer des dépôts

Vous pouvez appeler la fenêtre de gestion des dépôts en allant dans le menu Catégories/Dépôts.

Il s'agit des dépôts présents dans /etc/apt/sources.list.

Ici, chaque ligne est un dépôt et pour chaque dépôt, il y a des paramètres pour savoir où chercher les informations.

Pour éditer un dépôt, il suffit de sélectionner sur l'un d'eux puis de cliquer sur le bouton edit.

La fenêtre qui s'ouvre permet de choisir le type de dépôt (binaire ou source), l'adresse du dépôt sous forme d'URI � Uniform Ressource Identifier (la manière d'accéder au dépôt) ainsi que la distribution (Ubuntu Hoary, Breezy, etc...) et les sections.

Les sections indiquent les subdivisions faites par les distributeurs (gestionnaire des dépôts) pour classer les versions des applications. Par exemple, pour Ubuntu :

:arrow: main : logiciels principaux supportés par Ubuntu.

:arrow: restricted : logiciels aux copyrights restreints (supportés par Ubuntu).

:arrow: multiverse : logiciels propriétaires (non supportés par Ubuntu).

:arrow: universe : logiciels maintenus par la communauté (non supportés par Ubuntu).

Pour ajouter un dépôt : utilisez le bouton Ajouter :arrow:

Après modification de la liste des dépôts, ne pas oublier d'effectuer un rechargement des application disponibles via le bouton Recharger.

:arrow: 3. Ajouter, réinstaller ou supprimer des programmes

Il faut se placer dans la fenêtre principale de synaptic.

Il suffit de faire un clic-gauche sur une application pour obtenir les opérations possibles.

Lors de l'ajout d'un paquet, il est possible que synaptic vous propose d'installer des paquets supplémentaires car ils dépendent du paquet que vous avez sélectionné.

De même, lors de la suppression d'un paquet, il est possible que d'autres paquets puissent être supprimés.

Une fois vos opérations effectuées, vous devez cliquer sur le bouton Appliquer afin de valider les changements à faire.

:arrow: 4. Garder votre système à jour

Vous pouvez passer par le gestionnaire de mise à jour de Ubuntu, les commandes ou le gestionnaire synaptic. Avec synaptic, il suffit de suivre la procédure suivante via les boutons :

:arrow: Recharger (recharge des listes des dépôts).

:arrow: Tout mettre à jour.

:arrow: Option Mise à jour intelligente.

:arrow: Appliquer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

IV) Installation des pilotes pour NVIDIA sous Ubuntu Dapper Drake

La carte est-elle bien vu par le système ?

lspci | grep -i nvidia

Cette commande devrait retourner un résultat.

Le backup de xorg.conf

sudo cp /etc/X11/xorg.conf /etc/X11/xorg.backup

Comme ça, si il y a le moindre soucis, on pourra effectuer un retour en arrière via

sudo cp /etc/X11/xorg.conf.backup /etc/X11/xorg

Installation des drivers !

En mode graphique, il faut chercher dans Synaptic les paquets nvidia-glx et linux-restricted-modules-version_de_votre_noyau (pour connaître la version exacte du noyau que vous utilisez, il suffit de taper uname -r dans un terminal). Puis activer le driver via

sudo nvidia-xconfig

En console :

sudo aptitude install linux-restricted-modules-`uname -r`
sudo aptitude install nvidia-glx
sudo nvidia-xconfig

:oops: Vérifions que xorg va bien prendre le driver nVidia. Vous devriez avoir ça :

amnesiac@hitomi:~$ cat /etc/X11/xorg.conf | grep -i driver | grep nv
Driver		 "nvidia"

Redémarrage de X

Soit un reboot du système soit ctrl+alt+backspace :transpi:

Réglage du driver

Installer l'application de paramétrage du driver

sudo aptitude install nvidia-settings
##et pour le lancer
nvidia-settings

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelques rappels

Voici un petit rappel sur des commandes que le commun des linuxiens ont à avoir en tête (ou sur un papier :arrow:).

:transpi: Sudo :arrow:

sudo -s	### Passe à l'invite root
sudo -K   ### Sortir de sudo (sinon le mdp n'est plus demandé pendant 15min)

:-D Aide sur les commandes

man man

Obtenir le manuel sur la commande man. Fonctionne avec toutes les commandes :arrow:

:D Editer un fichier texte

vi nom_du_fichier
ou
gedit nom_du_fichier

Ouvre le fichier soit avec vi (commande), soit avec gedit (graphique).

Tuto PCI Vi/Vim

:arrow: Renommer un fichier

mv bonjour bonsoir

Renomme le fichier bonjour en bonsoir. Litteralement, on coupe/colle le fichier bonjour dans le fichier bonsoir. Simple donc :arrow:

:arrow: Copier un fichier

cp bonjour bonsoir

Copie le fichier bonjour dans le fichier bonsoir.

:arrow: Effacer un fichier

rm nom_fichier						  ### supprime le fichier nom_fichier du répertoire courant
rm /home/documents/nom_fichier		### supprime le fichier nom_fichier du répertoire /home/documents

Mais attention !! Si vous mettez un espace après le premier '/', le système commencera par effacer le système de fichier :oops:, donc à utiliser avec méfiance avec le sudo :arrow:.

:arrow: Installer un fichier .deb

sudo dpkg -i fichier_paquet.deb	### Install
sudo dpkg -r nom_du_paquet	   ### Uninstall

:arrow: Convertir un .rpm en .deb

sudo alien fichier_paquet.rpm

:arrow: Montage/démontage d'une ISO

Pour monter

sudo mkdir /media/iso
sudo modprobe loop
sudo mount fichier.iso /media/iso/ -t iso9660 -o loop

Pour démonter

sudo umount /media/iso/

:arrow:

Share this post


Link to post
Share on other sites

:( on etais deja entrain de faire un tuto avec Amnesiac et Daemonium (enfin "on" pour l'instanmt ya que moi qui ai écri :D ) Mais bon tant pis

Share this post


Link to post
Share on other sites

heu ca vous dirait pas du coup de tout faire ensemble ?

je vais faire un zip de mes screenshots d'install, et le mettre sur mon ftp, je vous filerais l'adresse.

mais bon faut que je fasse un peu de tri :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
:( on etais deja entrain de faire un tuto avec Amnesiac et Daemonium (enfin "on" pour l'instanmt ya que moi qui ai écri :D ) Mais bon tant pis

on peut faire ce tuto ensemble, y a pas de prob!

Est ce que le plan du tuto convient?

Qu'est ce que vous voulez y rajouter?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans inconvénient ou avantage, ou alors ailleurs, je parlerai de l'absence d'utilisateur root ! Parce que c'est quand même important non ?

Edit ; puis aussi parler des bureau; de Gnome qui est imposé mais de Kubuntu qui est l'alternative possible.

Share this post


Link to post
Share on other sites

moi pour le moment je ne trouve pas vu que avec "sudo" on peu tout faire comme un root et avec le terminal superutilisateur idem .. enfin je ne fais que débuter mais bon .

Share this post


Link to post
Share on other sites

les avis sont ultra partagé sur le "tout sudo"...

par contre, le compte root existe quand même. un linux sans root, ça n'existe pas :chinois:

c'est juste qu'il n'est pas conoseillé de s'en servir, mais d'utiliser sudo à la place :iloveyou:

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'avais oublié ce truc (sudo) , que je n'ai pas encore bien compris d'ailleurs :francais:

Au fait sudo = super utilisateur= terminal super utilisateur ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

non pas tout à fait .. deja sudo = superuser do (d'après ce que j'ais vu) et c'est une commande et non un terminal, tu peu aussi l'utiliser dans le terminal normal .. tu met par exemple "sudo nautilus", tu tapes ton mdp qu'il va te demander et la il t'ouvre nautilus en mode root ..

moi je trouve ca pratique (en meme temps je connais pas grand chose d'autre)

et je précise que ce n'est qu'avec ma courte expérience que je dis ca donc si j'ai faut rectifiez moi :zarb:

voila ++ bonne nuit :francais:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais si on veut faire un topic [debutant], on s'en fout un peu, on est surtout la pour aider, et faire en sorte que l'utilisateur puisse faire ce qu'il veut

=> on peut se contenter de dire : remplacez "su" par "sudo". (si vous le lisez dans un tuto par ex)

Share this post


Link to post
Share on other sites

je me permet de donner mon avis : en général quand un utilisateur est débutant, c'est qu'il commence sur linux .. et donc si il commence sur ubuntu, il n'aura jamais connu su (c'est mon cas) donc si vous lui dites de remplacer su par sudo je ne pense pas que ca l'avance beaucoup .. par contre si vous lui dites dans les tuto de mettre sudo a chaque début de commande ou il faut etre en root je pense que ca pourrait le faire .. enfin ce n'est que mon avis :francais:

voila ++ et bonne chance pour tout ca

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si ca peut vous aider, je vais installer Ubuntu 5.04 sur mon pc azu taff dans une machine virtuelle donc je peux vous faire des copie ecran de tous les masques d'instal.

Dites moi si ca vous aide, je peux faire ca demain et vous up tt ca sur mon ftp free demain soir :-D

Share this post


Link to post
Share on other sites

ca serait bien (a mon avis) que tous les utilisateurs d'ubuntu fassent ce tuto ensembles moi je ne peut pas aider car je ne l'est pas encore instaler :( sniff

@+ et bonne chance pour ce tuto

Share this post


Link to post
Share on other sites

rho bah y'a de quoi faire !

Mais c'est censé présenté la distribution comme article non ?

'fin tant de photos, c'est bien pour décrire une installation pas a pas (et avec ubuntu, c'est pas la peine, faut pas prendre les gens pour des...).

Donc, moi je pense que pour un article qui décrit la distribution, une capture d'écran du bureau peut suffire, et encore, on est franchement pas obligé de la mettre !

Share this post


Link to post
Share on other sites

comme j'ai dis je file juste les screens que j'ai fais il y a deux mois, pour que vous ayez pas à les refaire si vous en avez besoin.

Vous écrivez le truc comme vous voullez, et vous utilisez les photos à votre covennace, vous etes meme pas obligé de les utiliser :francais:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je peux faire une petite présentation de la colony 3 si vous voulez :eeek2: (breezy)

Et j'ai des photos des cd d'ubuntu hoary qui m'on été envoyés depuis la grande bretagne :francais:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi je viens de me mettre à Ubuntu depuis une semaine et j'ai encore quelques soucis... Je jetterai un coup d'oeil quant ce tuto aura avancé au cas ou j'ai des idées pour l'étoffer (eh ouais, avec toutes mes expériences de galères je trouverai surement quelque chose à ajouter :ouioui: )

Bonne initiative ca c'est sur!!! En tout cas moi qui vient de Mandriva je suis séduit par Ubuntu, aussi convivial mais moins bordélique (excusez moi l'expression :yes:)

Alors à tous ceux qui vont rédiger ce tuto, travaillez bien :photo:

Share this post


Link to post
Share on other sites

×
×
  • Create New...