Jump to content

Oui FreeBSD c'est convivi :)


ouragan

Recommended Posts

C'est à la mode tout le monde parle de ça en ce moment.

Pour moi DSB convivial = Dragonfly, mais j'ai pas trop approfondi la question non plus ;)

Tout retour d'expériences est le bienvenue :aimepas:

(le titre en lettres capitales, c'est pas top)

Link to post
Share on other sites

salut

J'ai telechargé l'iso pour faire joujou avec dans qemu, mais bon avec mes 128 de ram sur ma machine je ne peux rien foutre :aimepas:

Cette semaine je vais recevoir 512 de ram ça va changer les choses ;)

Quand je les reçois, c'est la fete :aimepas:

a+

Link to post
Share on other sites

Ben si c'est basé sur une BSD, et que ça reprend les caractéristiques (hiérarchie, etc...), je pense qu'on peut toujours l'appeller BSD.

Après, rajouter des restrictions sur la licence, c'est permis par la licence BSD...

Mais c'est bien vu de relever ça :byebye:

Link to post
Share on other sites
Regardez la license:

http://www.pcbsd.org/license.html

Vous êtes sûrs, c'es-t une BSD? :byebye:

neo

ouai, au passage un j'ai beaucoup apprécié un commentaire sur dlfp expliquant l'interet de la license bsd.

J'etais assez farrouchement pro-gpl, je dois dire que le post en question m'a convaincu de l'interet de de la license bsd

http://linuxfr.org/comments/567438.html#567438

Sans être un militant de la licence BSD au mépris de la GPL (j'aprécie les deux licences), je vais quand même intervenir en sa faveur parcequ'elle a aussi de bons cotés, et que les lecteurs de linuxfr (que je suppose majoritairement linuxiens) pourraient ne pas les connaitres, et tirer des conclusions hatives en lisant des messages comme le tien (qui sont fréquents ici).

Certains apprécient la licence BSD (3 clauses, et aussi la MIT) justement parcequ'elle offre une grande très compatibilité avec les autres logiciels (elle est compatible avec la GPL -et la réciproque n'est pas vraie-, la LGPL, la MPL, avec n'importe quelle licence close source et proprio etc.).

Pour ceux-là, le fait de voir son code repris par un autre logiciel (eventuellement GPL ou propriétaire) n'est pas forcément génant (c'est plutôt une bonne chose, à minima un gage de reconnaissance).

Celà permet par exemple une large adoption d'un concept ou d'un protocole au départ developpé par un petit groupe peu influent.

Par exemples, le choix de X11 par les divers unix (propriétaires ou pas) est une très bonne chose permise par la licence à l'époque très ouverte de XFee ; idem pour la couche TCP/IP: l'implem d'origine, sous licence BSD, a permis à celle-ci de d'être adoptée aussi par les OS proprios, à une époque où les couches réseau maison en concurence étaient légions (et je suis heureux de ne pas vivre dans un monde netbeui :D ; voir aussi, aujourd'hui, le travail de kame autour d'IPv6, ou de l'ISC avec bind, dhcpd et inn.

Quand une implémentation libre, (très) ouverte et documentée devient un standard de fait, en lieu et place de solutions propriétaires, c'est toute la communauté du libre qui en bénéficie (y compris le projet GNU). Dans ce cadre la licence BSD a toute sa place.

On peut aussi se réjouir du choix de licences permissives pour PHP, python, perl et ruby qui permet l'utilisation de ces logiciels en entreprise (eg. pour faire d'autres softs, close source). (histoire de rechauffer le tro^H^H la dépeche sur le choix de la licence de java par sun ;).

Dans le même ordre d'idées, le projet OpenBSD (dont les developpeurs maintiennent aussi OpenSSH) milite pour un internet sécurisé. Le fait que Cisco utilise maintenant le code d'OpenSSH (sous licence BSD) rend les réseaux plus sûr, et par conséquent diminue le risque d'attaques pour tout le monde (y compris les utilisateurs d'Open). Donc le choix de la licence contribue à l'objectif de sécurité (comme s'ils disaient "volez notre code, il est robuste et audité, et nous ne voulons pas que nos voisins aient la peste").

Concernant le risque de voir un projet BSD disparaitre à cause de la fermeture du code, il est plutôt théorique sur les gros projets (ormi apache et son abominable nouvelle licence). MacOSX et BSDOS n'ont pas tué FreeBSD, les developpeurs ont déserté le projet XFree lorsqu'il a changé de licence (et X.org semble bien se porter), etc. Bref, il est probable que les logiciels propriétaires utilisant du code BSD améliorent les projets BSD plus souvent qu'ils ne leur font du tort.

Pour finir, l'auteur (detenteur du copyright) d'un projet GPL peut lui aussi décider de refermer son travail. Au moins pour "ses" fichiers. Mais c'est là aussi très théorique.

finalement c'est très bien que ces deux philosiphie du libre cohabitent. Ils serait par contre dangeureux que l'une prenne le pas sur l'autre.

Link to post
Share on other sites

Je vais répondre en citant le message qui a justifié cette réponse:

Le but très louable de la licence BSD était de permettre aux étudiants qui ont fini leurs études de créer leur boite en utilisant leur travail universitaire. C'est dans la logique du logiciel propriétaire des années 80.

On peut s'apercevoir que lorsque le logiciel libre peut devenir propriétaire, c'est un avantage à court terme. C'est un peu comme la production des mulets : ils sont forts, intelligents, mais stériles et sans descendance. D'autre part, les contributeurs se font plus rares car ils ont souvent l'impression de travailler pour le roi de Prusse.

La GPL est par contre récursive (comme le GNU). Ce qui fait que les descendants de la GPL seront indéfiniment GPL et que le système ne se referme pas sur des logiciels de moins en moins libres. Au départ gratuits, une fois répandus, ils deviennent payants et les utilisateurs sont pris au piège.

La licence BSD ne supprime pas ce risque, la licence GPL le fait.

neo

Link to post
Share on other sites

c'est clair, Duke et neo vous avez raison tous les deux.

La licence GPL permet de conserver et améliorer sans cesse la disponibilité des sources , ce que ne permet pas la licence BSD-2. Sauf tant que les projets BSD continuent à exister...

Mais le long terme en informatique c'est quoi ? :byebye:

Je trouve très bien qu'ils aient passé leur code en GPL. Maintenant, ce projet est intéressant, évidemment, mais comme il a été dit sur GCU-SQUAD, il est loin d'être abouti, contrairement à Freesbie le live-cd qui déchire tout.

( une install+config de FreeBSD quand on sait faire, hors temps ( pas nécessaire sauf pour mettre à jour les sources ) de recompil , c'est 2 heures à tout casser. :francais: ).

Link to post
Share on other sites
c'est clair, Duke et neo vous avez raison tous les deux.

La licence GPL permet de conserver et améliorer sans cesse la disponibilité des sources , ce que ne permet pas la licence BSD-2. Sauf tant que les projets BSD continuent à exister...

Mais le long terme en informatique c'est quoi ? :mdr2:

Je trouve très bien qu'ils aient passé leur code en GPL. Maintenant, ce projet est intéressant, évidemment, mais comme il a été dit sur GCU-SQUAD, il est loin d'être abouti, contrairement à Freesbie le live-cd qui déchire tout.

( une install+config de FreeBSD quand on sait faire, hors temps ( pas nécessaire sauf pour mettre à jour les sources ) de recompil , c'est 2 heures à tout casser. :D ).

salut

Oué mais tu triche car tu ne compte pas la recompil

J'ai essayer frebsd l'ete dernieré, je vais le mettre a jour

bah j'ai du me recompiler kde :yes:

Je ne te dis pas le temps que ça a pris, ça en été devenu une blague avec ma copine :

"cherie tu sais ce que fait mon pc ?

"comme d'hab il recompil ? :mdr:"

"oué :mdr2:"

Tous ça pour dire que c'est plus que deux heures quand on veut tous mettre a jour

et que j'ai etait tenter pendant un moment de prendre freebsd en firewall, mais bon un p166 avec 16 de ram pour les update ça va etre chaud

a+

Link to post
Share on other sites

je me suis mis récemment à Linux avec Ubuntu....

Que pourrait m'apporter une distribution xxxBSD ?

Est ce plus stable ? plutôt pour les pros ?

Je parle d'un live CD bien sûr parce que l'install de FreeBSD par exemple j'y pense même pas c'est comme une Gentoo et même déjà une Debian

:mdr2:

Link to post
Share on other sites

ben plus stable je sais pas, je ne connais pas ubuntu.

C'est en tout cas une grande réputation de robustesse et de rapidité.

pour les pros? euh, j'en connais qui sont sous MacOS :ouioui: d'autres qui ont du freebsd chez eux ( voire avec un serveur openbsd ) ...

quand à l'installation, euh c'est tout simple, yakasuivre la doc. :8

clairement je ne pense pas que ce soit plus ou moins compliqué qu'un linux, une freeBSD c'est un autre OS un autre noyau, et la hiérarchie de l'arborescence est différente. ( la même grossomodo sous tous les BSD ).

sinon, ben tu regardes mon Tuto ( en haut dans les meilleurs liens là :byebye: )

quand aux souris à 200 dpi, ben jamais entendu parler de problèmes, et les versions 5.3 et supérieures ont une nouvelle gestion qui déchire tout. :byebye:

sinon pour mettre à jour l'os ( et pas les logiciels aussi euh ) ça va tout seul.

pour les logiciels, à partir des sources, le mieux c'est toutes les semaines.... ( qui irait mettre un freebsd sur un P133 aussi ? c'est les derniers dual core qu'il aime cet OS :D ) sinon, il existe quelque part dans l'arborescence du site web de freebsd une page qui regroupe les binaires ... ( ça marche aussi avec des binaires ).

ah et puis les mises à jour de logiciels n'arrêtent pas. Il y en a tout le temps. preuve que c'est vivant. ( à peu près 13000 logiciels portés à l'heure actuelle ).

Link to post
Share on other sites

ben je pense que ça pourrait marcher, mais tu prends une version fixée ( cvs tag=releng_5_3 par exemple ) sans update, et s'il y a besoin tu patches les failles ( environ une tous les 6 mois :pleure: )

Link to post
Share on other sites

Pour la robustesse du système oui car l équipe de codeurs qui maintient les *BSD a pour volonté d'avoir le moins de code externe possible donc ils s'occupent de coder vraiment le système de base pour que l'ensemble soit cohérent au fils des versions : cette manière de faire évoluer le système est un gage de robustesse car ensemble cohérent. Un des outils manquant à leur toolbox est le compilateur, ils utilisent tjrs GCC du projet GNU.

De plus, on doit degager deux types de performances :

-Celles réalisées par les serveurs installés dessus ou des commandes de base qui sont tres bonnes car le but est de faire un code propre, leger (peu de lignes) et efficace donc rapide.

-Mais le léger problème se trouve du côté de l'ordonnanceur, apparement car d'après ce que j'ai compris : d'après un exemple, kde est plus lent que sous linux (merci au 2.6) et lorsque l'on compile (par exemple pour une MAJ) kde devient encore beaucoup plus lent :pleure:

Mais ne pas oublier que cisco utilise officielement les solutions openSSH d'où encore un gage de qualité de la communauté *BSD.

Link to post
Share on other sites

FreeBSD m'a l'air pas mal, j'ai même essayé de l'installer.

Sur deux pc différents, pas moyen (premier, ne reconnaît pas le lecteur cd, deuxième, je pense que ça vient de l'ACPI, mais rien à faire). Je crois que je vais me retourner vers OpenBSD, dès que j'aurai un pc de libre (si j'arrive à partitionner mes disques, ce qui n'est pas gagné :pleure: ).

Point de vue reconnaissance de périphérique, BSD n'est pas un peu derrière Linux?

Link to post
Share on other sites

La reconnaissance du mtériel est moins évoluée que sous Linux et si tu te tournes vers openBSD ca sera encore pire que sous FreeBSD car openBSD a très peu de packets et très peu de drivers mais pour un serveur logiquement il n'y a pas de probleme :pleure:

Ce que j'apprécie chez BSD c'est le système de port et le fait de compiler tes applis avec des options d'optimisations donc j'ai trouvé un mix entre Linux et BSD = Gentoo. Ca se rapproche biensur plus de Linux que de BSD mais on va dire que c'est dans le même style :non:

FreeBSD peut-être sympathique en station de travail alors qu OpenBSD n'a pas ce but à la base.

Link to post
Share on other sites
:chinois: quand ? ça fait plus d'un an que les problèmes d'acpi ont disparu chez freebsd.

quand au lecteur cd, c'est quoi?

Pour l'ACPI:

je lance l'installation par défaut, et ça bloque.

Je me dis "ça doit venir de l'ACPI" (je ne me souviens plus s'il y a eu un message à l'écran qui a pu me faire penser ça). Donc, j'utilise l'option de boot sans ACPI, et là le pc redémarre :yes:

Pour l'autre pc, après la création des slices, il me semble qu'il va procéder à l'installation des paquets, mais là il me sort: "impossible de trouver un lecteur cd", ou un truc dans le genre :yes:

@ Fozzy

Oui, ce serait plutôt pur un serveur si je l'installe, mais pourquoi pas, je vais peu-être adorer, et l'essayer en desktop?

neo :-D

Link to post
Share on other sites

Pourquoi pas le garder en desktop au FOSDEM y avait le clan openBSD avec leur lappy sous open et ca fonctionnait mais bon reservé à des taches spécifiques :chinois: comem le coding et oui il faut tester, personnelement je n ai jamais installé d'openBSD mais j'y pense de plus en plus pour mon serveur chez moi.

Bonne chance :yes:

Link to post
Share on other sites

je comprends pas trop cette histoire de reconnaissance de matos, moi perso j'ai jamais eu de problèmes ni avec ma souris ni avec mes lecteurs cd... :craint:

faudrait en savoir plus sur ton matos et quelle version de freebsd tu souhaite installer, pour trouver les solutions aux problèmes... Et regarde freesbie au passage .

( ah si ptet la souris mx8000 de chez machinchose là, mais la pola ou la microsoft fonctionnent sans problème ( de 6 à 20 zoros dans les bons coffee shop. ) )

j'ai meme fait pire:

débranchement de souris ps2 et branchement de souris usb à chaud...

( ya ka kldunloader et kldloader :pleure: )

Link to post
Share on other sites

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...