Jump to content
Dark26

Le Linux BAR - Discussion de tout et de rien

Recommended Posts

En parlant de CUPS, j'ai eu droit aussi sur Manjaro au problème de format de base de données avec gutenprint, avec comme résultat un joli "Printer installation error : success". Sympa n'est-ce pas ?

 

non mais vous imprimez quoi? J'ai jamais eu d'imprimante moi!

Share this post


Link to post
Share on other sites

non mais vous imprimez quoi? J'ai jamais eu d'imprimante moi!

Typiquement des factures (justificatif de domicile, etc), ou des trucs administratifs pour lesquels seul le papier est valide. Un fiche de paye, par exemple.

Share this post


Link to post
Share on other sites

non mais vous imprimez quoi? J'ai jamais eu d'imprimante moi!

 

Ben quand tu vas ouvrir un compte en banque ou commencer un nouvel emploi, il te faut un justificatif de domicile, et faut les fournir en papier :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a une alternative a cups ?

 

Parce que j'ai tente d'imprimer un truc au bureau depuis ma fedora 22 sur l'imprimante réseau, rien a faire ça marchait pas.

L'imprimante apparaissait dans la liste mais pas dans les drivers (la treeeeeees longue liste de drivers....)

Au bout d'1h de bataille a chercher des drivers, j'ai sortie mon mac et c’était réglé en 2min, mon petit coeur de linuxien a eu beaucoup de peine ce jour la...

 

En terme d’expérience utilisateur, cups est tout pourri

Share this post


Link to post
Share on other sites
En terme d’expérience utilisateur, cups est tout pourri

 

En même temps, c'est un logiciel Apple. Faut pas s'étonner hein...

 

:troll:

Share this post


Link to post
Share on other sites

En même temps, c'est un logiciel Apple. Faut pas s'étonner hein...

 

:troll:

 

Me souviens qu'ils l'utilisent dans OS X, mais pas que c'est eux qui l'avaient pondu :/ T'es sur de ton coup ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello à tous !

 

Ça fait un bail que je n'ai plus traîné par ici, mais c'est bien là que j'ai eu mes débuts sur linux…

En tout cas, je me suis senti retourner en 2004 : j'ai acquis un nouveau PC (Dell XPS 13 9350). Autant les anciennes version avait encore le support de l'équipe de Dell Sputnik pour avoir ubuntu dessus, autant ils sont en retard sur ce modèle et il utilise du matos dernière génération. Du coup, j'ai du me recompiler un kernel à la main, chopper des firmware sur le git de linux-firmware, sinon, pas de wifi… Et comme y'a pas de port ethernet sur ces ultra portables, c'était un peu pas fun de faire du tethering usb avec mon mobile.

Du coup, j'en ai profité pour essayer de pousser plus loin ma config et faire enfin ma config de rêve. Mais fallait se baser sur gentoo pour ça : https://wiki.gentoo.org/wiki/Sakaki's_EFI_Install_Guide. Pas encore fini, la partie qui bloque c'est de booter directement le kernel depuis l'EFI, histoire de pouvoir avoir un kernel signé sur une microSD, et le reste du disque dur sur LVM chiffré par LUKS. (même boot et swap).

Du coup, si des gens ont des expériences à booter sur de l'EFI avec un kernel avec un EFIStub, je suis preneur.

 

Autrement, je me suis foutu à fond sur Go/golang et je m'éclate. Je découvre des projets intéressants tous les jours et c'est difficile de se concentrer.

Je regarde pas mal http://camlistore.orget https://github.com/ipfs/go-ipfs .

Sinon je m'amuse avec un petit cluster de rapsberry pi grâce à http://blog.hypriot.compour balancer des container dockers à travers le "swarm". C'est vraiment sympa. Et docker a rendu mon serveur plus propre, tout tourne dessus sauf un vieux container LXC faisant tourner mon YunoHost. Du coup, plus de librairies de tests installées à l'arrache dans /usr/local, ou autre. Tout ce que je teste va dans un docker. Et un fois que c'est fini, c'est facile de nettoyer, même si on avait tout oublié depuis.

 

C'est quoi vos projets/idées en ce moment ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah à titre perso, je pense prendre un Dell XPS 15 9550, mais comme pour le XPS 13, Dell a énormément de retard sur cette génération...après, personnellement, c'est pour faire tourner Fedora...je ne sais pas trop pourquoi, je suis devenu allergique à Ubuntu et puis c'est pas comme si Fedora était la distribution de Gnome et du Kernel :D

 

Après, je fini le cours sur MondoDB - Advanced Deployment and Operation, puis je vais me plonger plus profondément dans les entrailles d'elasticsearch / lucene / solr...le tout en commençant à me mettre à Go...je lui trouve au final plus de potentiel que Scala :D

 

Enfin, j'ai toujours pas eu le temps de m'occuper de mon Pi 3 :transpi:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, je maintiens, persiste et signe : systemd, c'est de la grosse merde en bâton.18 ans que je suis sous linux, j'ai jamais vu un composant aussi critique être une aussi grosse merde baveuse et dégoulinante. À croire que ça a été codé par une tribu de crétins mongoloïdes analphabètes coprophages.

L'autre jour, ce débile met trop de temps à fermer les services lors de l'extinction, comme souvent. je suis pressé. Pas grave, j'ai rien de critique qui nécessite un flush disque. J'éteins comme un sale. Le lendemain, au démarrage, impossible de booter. Plein de services sont en échec, et écran noir au bout de 5 secondes. Obligé de botter sur /bin/sh pour avoir un terminal... Évidemment, aucun message indiquant la cause du problème dans journald. Que de la daube du style 'service unable to start, result is RESULT'. J'ai passé ma journée de 8h du matin jusqu'à 3h du matin le lendemain à débuger cette merde et j'ai trouvé par hasard! Ce con avait changé les permissions sur /, de sorte que les services ne pouvait plus rien créer dans /run, dont les sockets nécessaires à leur fonctionnement. Putain, c'était quand pas compliqué de forwarder le "cannot create '/var/run/toto': Permission denied", non ?

Par pitié, rendez moi ce bon vieux sysv avec ses scriptes en bash qu'on pouvait débugger en moins de 5 minutes...

Share this post


Link to post
Share on other sites

ha, joli, pas mal du tout même

j'avoue perso que j'ai galéré pour remettre mes services perso, et dans le bon ordre. Maintenant je n'y touche plus, j'ai peur de tout casser

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'aime la syntaxe des services systemd mais à part ça j'ai toujours du mal à comprendre son architecture qui se veux tout-en-un ayant même absorbé udev, totalement contraire aux principes unix, kiss.
La lecture de ses logs et presque aussi indigeste que ceux de Windows et tout comme Windows il faut parfois deviner où est le problème parce qu'il dit rien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ma part, linux rime avec live depuis 4 ans environ. J'ai eu du Mint, du Ubuntu et du Mageia installé en dur et ça eu fonctionné, puis ça fini par planter (le plus robuste fut Ubuntu). Alors je visite régulièrement distrowatch.com et je grave un DVD (mes tentatives de live sur USB furent catastrophiques, j'ai la poisse).

Share this post


Link to post
Share on other sites

la plus robuste et pérenne, c'est Debian. et ça marche. tant qu'on bidouille pas trop et qu'on cherche pas à faire n'importe quoi ça tourne.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mon précédent commentaire concerne les supports, j'ai eu des DVD daubés, ça reste moins pénible/cher qu'un support USB inexploitable.

Effectivement Debian en live c'est aussi bien (que n'importe quelle autre).

Je garde un (vieux) triskel chiffré en dur pour les films de vacances. Bref/my two cents : uniquement du live pour l'utilisation connectée et du dur uniquement pour l'utilisation déconnectée (sans réelle préférence) et vous êtes libre d'affirmer que je n'ai pas de gout, je ne vous contredirai pas (pas en public avec mon identitée réelle tout du moins).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelques jours que je viens d'installer ubuntu 18.04 (version normale powered by gnome) et ma foi ce n'est pas mal.

Il y a dix ans j'avais franchi le pas en installant la 8.04. J'avais aime la gnome 2.X mais la gnome 3.X, comment dire c'est une autre tournure.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ppfff... vous faites marrer ça fait  depuis 95 que je suis sous linux et j'ai passé le cap en 2000 sans window à la maison (à part bien sur au boulot pour les serveurs/postes quand j'en rencontre).

Share this post


Link to post
Share on other sites

un copain vieux briscard :]

Mon premier contact avec Linux c'était en... je sais plus, avec Corel Linux dans un magazine parce que j'avais cassé windows 95 🙂

Avec KDE premier du nom et Gnome qui en était un copié/collé.

J'ai eu ma période pure et dur aussi début 2000. Mais une fois fait le tour (à peu près tout y est passé de slackware à sorcerer en passant par puppy et LFS), j'ai dû arrêter de compiler mes noyaux aux alentours de 2010 quand j'ai laissé tomber Gentoo, suivi de quelques années de Debian testing/unstable.
Mais depuis un peu plus de 5 ans je suis devenu pragmatique et agnostique en prenant le meilleur de ce que tout le monde propose.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai l'impression de vivre une fracture idéologique entre la France (l'EU ?) et l'Amérique du Nord. Ici Linux est en aux balbutiements sur les desktops : je n'en ai jamais vu un actif en 19 ans parmi toutes les interventions chez des pros ou des particuliers que j'ai faites. Même la majorité des serveurs est sous W (avec beaucoup, beaucoup de W2K/2003/2008), mais là j'ai quand même rencontré des AIX et des SCO.

Mon premier Linux, c'était Mandriva en 2000.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

ca doit dépendre des boites. ou je bosse c'est peut etre 40% AIX, 40% linux (redhat pour la plupart), et 20% windows (coté serveur). coté pc, c'est malheureusement du windows only mais dans mon ancienne boite c'était de tout, et meme des macs)

Edited by keneda212

Share this post


Link to post
Share on other sites

plutôt l'UE en général. Le moteur de Linux sur desktop dans les colelctivités était une commune d'Allemagne.

Et France on retrouve surtout certains LL sous Windows comme LO dans la gendarmerie.

Au niveau des particuliers (ma clientèle) je trouve que pas mal d'utilisateurs de Mac ont tentés ou ont du Linux en multiboot. sur PC on va surtout avoir des personnes dans la trentaine ou la quarantaine.

Sur serveur de toutes échelles  c'est 98% de Linux et 2% de *BSD

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Si la portabilité sur d'autres appareils que sur les desktops et autres laptops vous intéresse. Il y avait ubuntu touch et une nouvelle équipe a repris, depuis 2017, le flambeau.

J'avais essayé avec un nexus 4 mais il avait explosé (la batterie). Je vais retenter avec un nexus 7 (2013) que j'ai d'ores et déjà commandé mais pas encore reçu. Je posterai alors à nouveau cette bascule.

Edited by ceric64

Share this post


Link to post
Share on other sites

Please sign in to comment

You will be able to leave a comment after signing in



Sign In Now

×
×
  • Create New...