Jump to content
Dark26

Le Linux BAR - Discussion de tout et de rien

Recommended Posts

ah ... tu sais que tu m'intéresses toi :non:

j'ai justement installé lineakde pour géré cetraines touches de mon clavier comme la touche Fn et les fonctions associées comme le controle du volume (j'ai un portable, cf modèle dans ma config, dont le clavier est normalement géré par lineakde)... j'ai juste créé le fichier d conf mais j'ai pas encore été plsu loin.. pas eu le temps de configurer (ne de chercher comment configurer :fumer: ) donc si tu pouvais m'expliquer un peu comme ça fonctionne .. ça serait génial :incline::-D

bon je sais pas comment ca marche ici mais je crée un autre post pour te repondre pour eviter de polluer ici!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un autre bon test est de réussir la compilation de OpenOffice.org :transpi:

Je testerai ça sur mon 486 overclocké cartonvert.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

ben avec distcc, pas de problèmes :smack:

\o/ rem

santé :tchintchin: :transpi:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Malheureusement, beaucoup de gens overcloquent n'importe comment sans comprendre ce qu'ils font. Il croient que c'est stable, mais en fait ca ne l'est pas. Tout ca à cause de Windows qui est très tolérant vis à vis de l'overclocking "instable". Il est possible de booter sous win en ayant un systeme parfaitement instable. D'ailleurs c'est à se demander comment c'est possible que windows gueulle pas plus alors que le cpu fait des tonnes d'erreurs....

Sous Linux, il faut absolument que l'overclocking soit stable, sinon beaucoup de problèmes vont vite survenir.

Salut les inpactiens,

Tu me permets une ptite remarque Fred, avant que je revienne plus serieusement ?

Je suis d'accord avec le fait que les gens overcloquent n'importe comment, sans tester plus que cela. Ce n'est pas parce qu'ils arrivent à booter windaube que leur machine est stable pourtant ils le croient. On pourrait étendre leur approche au bios ! Si on arrive à passer le bios l'overcloking est stable... ;)

En fait, comme tu le signales, ils n'ont pas une machine vraiment stable. Maintenant, si linux est plus chiant de ce coté, il faut regarder un peu plus en détail comment cela fonctionne.

Sous le noyau linux, notament en 2.6 ( je pense le 2.4 plus tolérant que le 2.6 ), on a un multithreading bien plus prononcé que sous windaube, il y a beaucoup plus de threads, et les aapplications linux sont généralement beaucoup lus parallélisées qu'elles ne le sont sous windaube. Il y a donc régulierement un max de threads au niveau du processeur, et du bus mémoire, qui passent la plupart de leur temps à etre commutées ( chacun son tour utilise le cpu, un tout petit moment, et on considere donc generalement qu'elles sont traités en meme temps -pour faire simple ). Ce sont donc des opérations très bas niveau, qui se déroulent au coeur du processeur, et entres les caches mémoires...( c'est ce que l'on appelle l'ordonnancement, ou scheduling ). Le temps de commutation ( echange entre 2 taches pour etre traitée par le processeur) est très bas sur le noyau 2.6 ( 10x inférieur au 2.4 ) et donc, ses performances en multhithreading sont excellentes. Ce qui veut dire qu'on traitre encore plus de threads dans le meme laps de temps. Quand on prend en plus des applications complexes, impliquant un max les traitements processeurs ( une compil d'open office, de Xorg, de Gcc, de Firefox etc.. ), on arrive à une exploitation du coeur de la machine vraiment intense, et tout se déroule très vite... le moindre grain de sable ( ie erreur de caclul car overcloking presque stable, mais pas à 100% ) entraine un crash du systeme, l'ordonnanceur ne s'y retrouvant plus. PArfois, c'est juste une application qui se gauffre, mais ca peut aller jusqu'au systeme qui gauffre. J'ai deja vu des machines soit disant stable sous windaube ne pas arriver à booter Linux.

Voila voila pour ma modeste contribution, je vous laisse reprendre votre sujet ;)

A bientot les aminches ;)

EDT : Merci Duke ;) \o/ :tchintchin: ( je te rejoins bientot dans le forum, plus activement )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sous windows, si un overclocking n'est pas stable, ça boote peut-être, mais l'écran bleu n'est jamais loin... ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
PArfois, c'est juste une application qui se gauffre, mais ca peut aller jusqu'au systeme qui gauffre. J'ai deja vu des machines soit disant stable sous windaube ne pas arriver à booter Linux.

Ouai d'ailleurs, je me suis fait très peur une fois à vouloir booter sous linux avec un systeme pas stable. J'étais en cours d'o/c et j'au booté sous nux au lieu de win (grub m'avait pas attendu ;) ). L'écran s'est rempli de message d'erreurs, ca fait froid dans le dos. J'ai bien cru que j'étais bon pour une réinstalle de gentoo....

Donc pour faire l'o/c dans de bonne condition, il est bon de garder un win, c'est pas grave si l'o/c le casse ;)

Si on veut vraiament se passer de win, tout peut etre fait avec ultimate boot cd

http://ubcd.sourceforge.net/

C'est un live-cd qui contient memetest86 et mprime, comme ca aucun risque de casser l'os ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

;) rem !

tu vien de me faire un nano-cours sur le fonctionement du multithreading sous linux ^^

( bcp plus simple que les dossiers de Linux Magazine ! )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos réponse !

Donc, si j'ai bien compris, lorsque je voudrais overclocker avec mon PC, il sera plus prudent de le faire sous windows, d'effectuer les tests afin de voir si il est stable ou non avant de tenter de booter sur Linux?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci pour vos réponse !

Donc, si j'ai bien compris, lorsque je voudrais overclocker avec mon PC, il sera plus prudent de le faire sous windows, d'effectuer les tests afin de voir si il est stable ou non avant de tenter de booter sur Linux?

Pour tester la stabilité, tu peux aussi faire tourner folding@home, le client est très sensible aux erreurs de calculs (contrôle de parité multiple etc) ainsi si tu obtiens des EARLY_UNIT_END tu sauras que ta machine n'est pas stable.

En plus F@H apprécie les FSB assez élevé donc ça permet de bien tester le système (RAM + Chipset + CPU et pas seulement la fréquence finale du cpu)

Share this post


Link to post
Share on other sites

même sans bourriner quand un ours, j'ai remarqué que les machines trop O/C supportent mal un bête "ls -lR /" => segfault si l'O/C est trop violent (i.e mes MP1800+ en 2050+ :keskidit:

Share this post


Link to post
Share on other sites
même sans bourriner quand un ours, j'ai remarqué que les machines trop O/C supportent mal un bête "ls -lR /" => segfault si l'O/C est trop violent (i.e mes MP1800+ en 2050+ :keskidit:

2050MHz ou 2050+ ?

(moi je passe mes 2400+ (2000MHz) à 2200MHz sans problème (en mettant la tension au max, ça chauffe beaucoup mais ça marche... j'attend un peu d'avoir du watercooling pour pouvoir les laisser tout le temps O/C))

Share this post


Link to post
Share on other sites
même sans bourriner quand un ours, j'ai remarqué que les machines trop O/C supportent mal un bête "ls -lR /" => segfault si l'O/C est trop violent (i.e mes MP1800+ en 2050+ ;)

si l'o/c est vraiment stable c'est pas possible (en tout cas je vois pas comment)

mois j'ai un XP-M 2200+ @2200. Bon c'est malheureusement une grosse bouse en o/c j'aurais normallement du atteindre les 2300. Je regrette vraiment d'avoir eu un 2200 au lieu d'un 2400, mai bon probleme de stock sur un import US :yes:

Prime par exemple calcule des nombres premiers mais il effectue une correction d'erreur. Ca pardonne pas. Folding@home aussi est bien de ce coté la. Le probleme c'est qu'il ne faut pas faire confiance aux logiciels de burn pur, ils ne vérifient pas les erreurs, tu crois que ton systeme est stable en pleine charge parce que ca plante pas , mais en fait tous les calculs effectués sont faux :chinois:

Le deuxième avantage de prime, c'est que tu peux séparer le test cpu du test ram, c'est très pratiques de pouvoir faire une estimation de l'o/c du cpu meme si la ram est pas complétement stabilisé.

Mais bon le must absolu, c'est la compil. Tu prends ta gentoo, tu reste 15 jours un mois sans mettre à jours et tu fais un emerge -Du world. Si ca passe sans probleme tu peux te dire que la machine est rock stable :zarb: . En plus avec des trucs genre kde à compiler ca bourre bien la ram, le test est complet :D

je lance ta commande de la mort avec une compil en paralléle, je vais manger, on va voir ce que ca donne. Gkrellm, me dit 99% de cpu, le systeme est bien lent

edit : la commande est finie, la compile continue, tout va bien ;) .

Edited by Duke98

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yop tous.

Je passai juste poser une question:

Vous conaissez des sites sur Wine ( pas le site officiel merci ^^) ?

Je veux dire, des sites ou y'a des tutoriels, ou mieux, des tutos précis sur comment faire fonctionner tel appli, etc.. voir le rêve, des instaleurs ^^ .

Ou des packs de DLL ? ou .. je sai pas, n'importe quoi qui puisse m'aider a faire marcher tout mes programmes préférés svp ?

:devil:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Juste une bête question...

Je sais, ce n'est pas à proprement parler un forum logiciel libre, (même si on n'en est pas loin, et la place des Unix non-libres est assez restreinte...)(tiens, d'ailleurs, pourquoi on n'a pas intégré la sections MacOS ? C'est un UNIX, non?)

Bref, rien à voir avec la question que je voulait poser...

Il y a des étudiants ici? Il y a des gens qui pensent postuler au Google Summer of Code? (tant qu'on y est, moi, personnelment, c'est oui, même si je n'ai pas trop d'espoir d'être repris)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi j'ai postulé...

La limite des candidatures c'est le 14 juin, alors faut se dépècher si t'est intéressé...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Moi j'ai postulé...

La limite des candidatures c'est le 14 juin, alors faut se dépècher si t'est intéressé...

C'est fait, c'est fait...

Enfin, il y a 2 minutes ;-)

Bon, ca faisait un temps que je préparait mon texte. J'ai aussi fait quelque travaux préliminaires, pour voir si ce que je propose est possible pour mon niveau... Disons que niveau code, c'est pas trop un problème, maisil y a aussi un coté algo/choix de méthode pas des plus triviales...

Bon, allez, je peux le dire, j'ai proposé (oui, rien que ca) d'essayer de coder une reconnaissance d'écriture manuelle (style j'écrit avec un stylet) sous linux... parce qu'un jour j'ai cherché, j'ai pas trouvé.

Mais j'ai quand même fait quelque tentatives de test sous octave ces derniers jours, et si il y a quelque point cruciaux, je crois que le tout est faisable... mais pas facile. (et deux mois... oulala, j'essaye de pas penser à ces deux mois ;-) )

Par contre, après ce que j'ai fait, sije suis pas repris, j'essaye quand même. Vraiment un truc passionnant. (oui, des maths, du code, du traitement d'image... c'est amusant, non, les maths?)

Share this post


Link to post
Share on other sites
maisil y a aussi un coté algo/choix de méthode pas des plus triviales...

zveu bien aidé dans la limite de mes possibilitées.

Share this post


Link to post
Share on other sites

:chinois::yes: Duke98

et maintenant, j'ai une deuxieme petite question qui me turlupine (après j'arette :-D )

Quels options dois-je mettre dans mon fstab pour que ma partition FAT soi automatiquement montée avec les droits en écriture pour l'utilisateur courrant ?

( je sais.. je sais.. man fstab, man mount. déja vu mais a chaque foi ca me prend la tête et j'arette les éssais au bou d'une minute )

actuellement, mon fstab ressemble a ca:

# <file system> <mount point>   <type>  <options>       <dump>  <pass>
/dev/hda4       /fat32          vfat    rw,users        0       0

Share this post


Link to post
Share on other sites

/dev/hda7       /mnt/data1              vfat            user,rw,noatime,umask=000               0 0

chez moi, man umask pour le détail

Edited by Duke98

Share this post


Link to post
Share on other sites
/dev/hda7       /mnt/data1              vfat            user,rw,noatime,umask=000               0 0

je dirais plutot

/dev/hda4       /mnt/fat32      vfat    auto,user,rw,exec,umask=022,gid=1000,uid=1000      0       0

pour que seul l'utilisateur ait les droits d'ecriture dessus, que ca soit proprement monté dans /mnt

pense a bien mettre l'uid et gid de ton user sur debian en general c'est 1000 mais sur d'autres distrib ca peut etre 500

pour connaitre ton uid et gid en console : id

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu as tout a fait raison, perso j'ai pas cherché à paufiner vu que ma partoche win va très bientot passe en reiserfs....

mais d il y a qu'un seul user sur la machine c'est moins grave...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Désolé de vous interrompre dans votre conversation dont je ne comprend malheuresement rien, mais je revient vous emmerder avec quatres questions pour lesquelles je n'ai pas trouvé de réponses, malgrès que j'arphente les tutos depuis plusieurs jours...

1) Rappel des partitions de mon HD :

C: Windows + drivers : 1.30 Go de libre sur 8 Go.

E: Jeux : 30 Go de libre sur 60 Go.

F: programmes + bordel : 56 go de libre sur 86 Go.

Comme vous me l'avez conseillé précédement, j'envisage de partionner F: pour créer la partition linux. Imaginons que je prenne 20 Go pour cette dernière :

Linux ne reconnaitra que la partition de 20 Go sur laquelle je l'ai installé ou je pourrais avoir accés aux autres partions de mon PC ? Si linux ne reconnait que celle de 20 Go, cela veut forcément dire qu'il faut que j'envisage un formatage de mon HD afin de mettre Linux en système prinicpal (c'est à dire lui accorder un maximum de place) si il me plait + windows pour les jeux?

2) Je vais à très court terme m'acheter un switch, afin de brancher dessus : ma Freebox et mes 2 PC (en effet, actuellement un seul des 2 PC est en service :-D ), comme cela, la connextion devrait être partagée automatiquequement ,vu que tout serais brancher en réseau et non 1 PC en réseau et 1PC en USB. Cela sera toujours valable sous Linux où je risque d'avoir une manipulation quelquonque à executer ?

3) J'ai lu les tutos, mais je n'arrive toujours pas trop à comprendre comment on installe un logiciel sous linux, vu que j'ai vu qu'il y avait le choix entre écrire une ligne de code dans le terminal si le logiciel appartient à un packetage((c'est quoi d'ailleurs :) ) ou faire une manoeuvre mystèrieuse pour moi : la compilation !!! ;)

En effet, en quoi consite la compilation? Je dois télécharger quoi pour créer la compilation d'un logiciel ?

4) Sur le site de mandriva, j'ai le choix entre moult téléchargement. Il y a Mandriva LE2005, et Mandriva 10.1. je dois choisir quoi, est quel support est conseillé (Cd ou DVD) ? Cette question est super co*** je sais mais bon... :transpi:

Vouala vouala ;) ! Merci d'avance pour vos réponse , Ô maitres ^^ !

Share this post


Link to post
Share on other sites

alors, pour faire simple, d'autre feront dans le détails :

1. linux sait lire tous les type de systeme de ficheirs et écrire dans la majorité d'entre eux. si tes partitions windows sont en Fat32, alors linux arrivera à lire et écrire dessus nativement. Si c'est du NTFS, il faudra installer un pilote(captive-ntfs) pour y arriver, mais tu pourra quand lire avoir accès à toutes tes partitions.

Par contre, win n'arrivera même pas à détecter les partitions linux...

2. il faut que ta freeboite soit en mode routeur (je pense qu'elle l'est), et alors, la connect se lancera au démarrage, sans rien avoir à faire :transpi:

3. un paquetage (package) est un conteneur simple pour un programme : il y a dedans le logiciel et ce qui y touche (doc, images, icones...). la plupart des distribution linux marche par paquetages parce qu'il est plus simple de repertorier ce qui a été installé et donc de facilité la maintenance.

D'auter part, quand tu installe un logiciel, il est courrant qu'il faille installer d'autre programme pour le faire fonctionner (comme des fois sous win : un programme en java ne marche que si java est installé), donc avec tous les programmes packagé, on retrouve plus facilement les dépendances (tellement que des logiciels le font tous seuls). en gros, pour installer des logiciel, il faut lancer le programme qui gere les paquetages, mettre à jour la liste des mirroirs sur lesquels il les télécharge et cliquer sur "installer". C'est ça l'idée.

surtout il faut préférés les packages de la distrib' que tu utilises (mandriva), car ils ont été fait de manière à ce que le systeme reste propre dans les dépendances, etc...

4. prends la 2005LE sur le support de ton choix, dans le tutos il est marqué comment configurer urpmi pour avoir une liste de paquetages à jour et s'en servir pour installer de nouveau logiciels. le support ne te servira donc qu'a l'install :-D

voilà ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Please sign in to comment

You will be able to leave a comment after signing in



Sign In Now

×
×
  • Create New...