Jump to content

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

-rem-

[Debian GNU/Linux] Recompiler son propre noyau

Recommended Posts

1 Pourquoi recompiler un noyau ?

1.1 Gestion de peripheriques recents

On peut vouloir recompiler un noyau par exemple pour le support de

peripheriques recents. Le support usb sur Linux est apparu avec le noyau

2.4, donc lorsqu'on avait du materiel usb et un noyau 2.2 par exemple on

etait oblige d'utiliser un noyau 2.4...

Un autre exemple porte sur la quantite de RAM par exemple, le noyau 2.4

limitait a 4Go la quantite maximum de memoire vive ( un serveur

disposant de plus 4Go de ram est assez courant ), maintenant avec

l'arrivee du noyau 2.6 on peut supporter jusqu'a 64Go de RAM, ce qui nous

laisse une marge plus importante ! De meme ethernet a 10Gb/s est

maintenant supportant dans le noyau 2.6...

Pour finir cette petite partie, cela permet aussi par exemple de

supporter vos controleurs de carte mere / chipsets sur des modeles

recents.

1.2 Performance

Pour faire simple, et ne pas surcharger cette partie, je vais

expliquer sommairement les avantages en terme de performance apporte

par le passage d'un noyau 2.4 a un noyau 2.6, uniquement. Ces avantages

ne sont qu'une partie des avantages apportes, et les explications suivantes

se voudront simples, compte tenu du public vise.

1.2.1 Supporte jusqu'a 255 processeurs !

Eh oui, maintenant le noyau linux 2.6 classique, destine au grand public supporte

jusqu'a 255 processeurs, ce qui est pour l'instant.... pas tres repandu pour un particulier

1.2.2 Support d'une quantite de memoire vive 8 fois plus importante.

Tout est dit ! 64Go de Ram supporte.

1.2.3 Reduction du time slice d'un facteur 10.

Les programmes que vous lancez sont decoupes en processus, qui

sont eux memes decoupes en activites ( threads ). Lorsqu'un

processeur execute une thread, on dit qu'il execute une tache (

task ). Le probleme, c'est qu'il ne peut en traiter qu'une a la

fois lorsqu'il est monocore ( ce qui est le cas

actuellement de tous les processeurs x86, aka pc ). Donc, lorsque

vous lancez mozilla et que vous ecoutez votre mp3 favori avec xmms

par exemple, il va falloir remedier a un souci, satisfaire a la fois mozilla et xmms.

Le processeur dispose d'un ordonnanceur qui

va decouper les besoins de xmms et de mozilla en tranches infimes

et leur attribuera un court lap de temps les ressources du processeur. Notez que

ce temps est si court ( cela depend du systeme, mais nous

resterons simples sur cette partie destinee aux debutants ) que

vous ne ressentez pas ce decoupage du temps; la lecture de votre mp3 est fluide.

Il s'ecoule un certain temps entre le moment ou l'ordonnanceur

dit a mozilla "arrete toi un peu histoire que je redonne du

temps a xmms" et le moment ou il dit a xmms " vas y c'est a toi

!". Ce lap de temps est appele time slice.

Etant reduit 10fois sur un noyau 2.6 ( par rapport a un noyau

2.4 ) vous imaginez bien les performances supplementaires...

1.2.4 Fortement preemptif

Le nouveau noyau 2.6 peut etre fortement preemptif ( a demander

lors de la compilation ), c'est a dire qu'il interrompera beaucoup

plus facilement les autres programmes pour donner la priorite a

un. Par exemple, il n'est pas rare de voir xmms stopper la lecture

d'un mp3 parce qu'il doit ceder sa part de processeur a un autre

programme juge plus important ( vous pouvez etre ce juge :pleure: ).

1.2.5 Gestion des modules differente

La maniere de gerer les modules dans le noyau 2.6 est completement

differente de celle utilise dans le noyau 2.4. Elle apporte une

gestion plus facile et plus flexible.

1.2.6 Integration de Alsa

La gestion de alsa est maintenant proposee dans le noyau, au

detriment du bon vieux oss qui a cede sa place. Il est toutefois

possible d'installer alsa sur un 2.4, mais sur 2.6 le noyau est deja

prevu a cet effet. Alsa signifie Advanced Linux Sound Architecture, et

est une pure merveille.

Ecoutez un divX stereo (voire AC3 ;) )sur une carte 5.1 avec enceintes 5.1 et

emulation Surround, et vous verrez de quoi je parle ! Ou un dvd, ecoutez

un dvd sur Linux/oss/Xine, Windows/powerDvD et Linux/ALSA/Xine avec un

equipement surround, les yeux fermes vous pourrez les distinguer ! Le

premier est vraiment pas bon, le second est tres moyen, et enfin le

dernier est magique !

1.2.7 Il reste plein d'autres avantages....

...que nous completerons au fur et a mesure ou que vous trouverez sur google ! ;)

1.3 Securite

Au fur et a mesure des tests de noyaux, les developpeurs constatent

des failles de securite sur les noyaux linux. Des patchs de securite

sont alors diffuses pour remedier a ces problemes, puis les nouveaux

noyaux a venir integreront ces correctifs. Il est donc interessant

d'avoir un noyau relativement recent pour une question de securite.

2. Se procurer les sources

2.1 Noyau linux pur

Une adresse, http://www.kernel.org

Vous trouverez dessus tous les noyaux linux, recents, moins recents,

de toutes les generations, ainsi que leurs patchs de securite.

Personnellement, je telecharge mes noyaux depuis ce site et apres je

les recompile.

Apres avoir telecharger un noyau linux, de type .tar.bz2, placez le

dans /usr/src :

 mv linux-2.<version>.tar.bz2 /usr/src
 cd /usr/src/
 tar jxf linux-2.<version>.tar.bz2
          

Notons qu'en general, quitte a recompiler un noyau, autant prendre la

derniere version stable disponible. Sur un noyau, les 3 chiffres ont

une signification, le premier designe la generation de linux ( 2 ), le

second sa version ( 2, 4, ou 6 ) et enfin le dernier son evolution. Le

2.6.6 est en fait la 6e evolution de la version 6 de Linux 2. Eviter

les versions avec un chiffre central impaire, ce sont des noyaux

instables en developpement pour le futur noyau stable a venir. Ainsi,

lorsqu'on commencera a developper un noyau 2.8, bien avant qu'il ne

sorte, beaucoup de noyaux 2.7.x seront disponibles, mais pas acheves,

ni stables. Pour experts seulement donc.

2.2 Noyau correspondant a la distribution

La plupart des distributions proposent des packages de noyaux linux, ce

qui est plus facile pour l'utilisateur lambda a manipuler. Cela permet

aussi d'appliquer des patchs ou des parametrages propre a la

distribtion. Un package de noyau linux pour debian comporte un noyau

qui differera en beaucoup de points par rapport a une version pour

Mandrake par exemple, les deux distributions etants differentes.

Pour debian, vous devriez donc etre en mesure de trouver un noyau

grace a :

 apt-cache search kernel-source

Puis d'installer une version qui vous interesse :

 apt-get install <kernel-source-noyau>

Personnellement je n'utilise pas cette methode et prefere un noyau

linux pur pour parametrer moi meme des le debut ce qui m'interesse. De

plus, si je decide d'employer une autre distribution linux, cela ne me

changera pas car j'utiliserai toujours un noyau linux pur. Je trouve

cela plus propre et plus optimise, mais ce n'est peut etre pas la voie

la plus simple.

3. Recompilation du noyau

Tout se fait en mode console dans cette partie.

3.1 Packages necessaires

Vous devez avoir les packages suivant d'installe :

gcc

kernel-package

libncurses5-dev

module-init-tools ( pour 2.6 uniquement )

binutils

modutils

Si vous ne savez pas si ces packages sont installés, taper ceci :

    which gcc
    dpkg -l | grep  kernel-package
    dpkg -l | grep  libncurses5
    dpkg -l | grep binutils
    dpkg -l | grep  module-init-tools

dpkg -l permet de lister tous les packages installés sur debian, et le grep filtre pour retenir que ce qui nous intéresse

3.2 Configuration et recompilation

Creez un lien symbolique vers les entetes du noyau dans l'optique

d'installer un driver par la suite :

   
 	rm /usr/src/linux
   ln -s /usr/src/linux-2.<version> /usr/src/linux

Placez vous dans le repertoire contenant le noyau :

   cd /usr/src/linux

On est maintenant pret a configurer le noyau, vous pourrez vous

deplacer avec les fleches haut, bas, valider avec espace ( ou entree )

et alt+tab fonctionne aussi. La plupart du temps, 3 choix sont

possibles, built-in ,module, ou rien.

built-in : pilote integre directement au noyau, necessaire pour les

trucs de base, genre le controleur de disque dur ou est installe le

systeme...

module : integration normale d'un pilote ou d'une fonctionnalite, cela

permet par exemple de charger le pilote de la carte son, ou video,

clef usb...

rien : ben c'est pas charge, on a pas ce peripherique !

Notez que vous devez connaitre parfaitement le type de materiel que vous

avez, pour specifier ce que vous avez. Vous pouvez toutefois dans le

doute activer le support de plusieurs peripheriques mais il se peut

qu'il y ait des conflits et que la compilation du noyau echoue.

Lancez l'interface de configuration du noyau en tapant :

                       make menuconfig

Une fois que vous avez choisit ce qui vous interesse, quittez et sauvez

( echap ).

Maintenant, nous allons compiler notre noyau :

   make-kpkg --revision=1.0 kernel-image

Si vous rencontrez des erreurs au demarrages avec un message parlant de initrd, rebooter sous l'ancien nouyau, placer vous a nouveau dans le repertoire des sources du noyau et ajouter une option supplementaire :

             make-kpkg --initrd --revision=1.0 kernel-image

Cela signifie qu'on demande a creer un package debian (.deb ) du noyau

(kernel-image), dont la version est 1.0.

Normallement, si tout se deroule bien, un package devrait etre cree dans

le repertoire parent, ".." . Faites un ls .. pour verifier !

3.3 Installation du nouveau noyau

 dpkg --install ../kernel-image...<version-du-noyau>.deb

On vous demande confirmation, confirmer, on vous demande si on modifie

l'amorceur ( lilo la plupart du temps, ou grub ), repondez oui. Rebootez

et decouvrez si cela fonctionne !

Il se peut que vous ayez un "kernel panic" lors du premier boot sur le

nouveau noyau, reboote et selectionnez "linux old". Vous avez

selectionne un mauvais peripherique dans votre configuration du noyau,

recommencez donc a l'etape 3.2 a partir de make "menuconfig".²

4 Erreurs possibles

Si gcc et votre systeme est vraiment trop ancien, il se peut que vous n'arriviez pas a recompiler un noyau.

Si vous avez specifie trop de peripheriques ou certains qui sont en conflit, la compilation du noyau du noyau peut echouer. La plupart du temps sur debian ca se produit vers la fin de la compilation, lorsqu'il veut placer l'image temporaire du noyau qu'il a fait dans un repertoire definitif, il n'y arrive pas car l'image est inexsitante, logique, la compilation a echouee. Ca parle de "real stamp image", a confirmer pour le message exact d'erreur

Kernel panic. Bon la y a plusieurs possibilites, mais en general, c'est que l'amorceur est mal configurer sur le noyau, ou alors vous avez specifie des peripheriques que vous n'avez pas et il cherche a les charger quand meme, cela m'est arrive une fois pour une carte reseau. Je m'etais trompe de modele dans le noyau, ben j'avais un beau kernel panic au boot. En cas de kernel panic, pas de panique ! ;) lire le dernier message affiche juste avant, le probleme vient certainement de la si on a reussi a booter le noyau. Par contre, si on a pas reussi du tout a le booter, regarder de plus pres l'amorceur ( grub ou lilo ).

Cela peut etre instructif aussi de consulter le fichier de log systeme, en rebootant sur un ancien noyau bien entendu :

vi /var/log/syslog

pour debian, mais sur les autres distribs il existe aussi , le nom differe un peu parfois.

5 Remarques sur les noyaux

Votre configuration est sauvee dans un fichier nomme .config a la racine des

sources du noyau, il peut etre judicieux de copier ce fichier en vu d'une

future compil d'un noyau proche. Par exemple, aujourd'hui je suis en 2.6.6,

quand le 2.6.7 sortira je recopierai mon .config dans le repertoire du

2.6.7 comme ca la configuration sera en grande partie deja faite ! ;)

Les noyaux sont stockes dans "/boot" sous la forme "vmlinuz-<version>". Lilo

utilise des pointeurs a la base du systeme ( "/" ), du style :

vmlinuz -> /boot/vmlinuz-<version noyau actuel>

vmlinuz.old -> /boot/vmlinuz-<version ancien noyau>

A chaque fois que vous installez un nouveau noyau, ces pointeurs sont

deplaces, le nouveau devient l'ancien, le futur nouveau pointera vers le

noyau que vous avez nouvellement installe.

********************************************

toutes remarques ou suggestions bienvenues...

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonne faq ,

mais dans la partie 3.2, make menuconfig ,j'suis pas sur qu'il soit a la bonne place dans le paragraphe :

Placez vous dans le repertoire contenant le noyau :

cd /usr/src/linux-2.<version>

>>>>>>>make menuconfig<<<<<<<<< la c'est mieux , non ?

On est maintenant pret a configurer le noyau, vous pourrez vous

deplacer avec les fleches haut, bas, valider avec espace ( ou entree )

et alt+tab fonctionne aussi. La plupart du temps, 3 choix sont

possibles, built-in ,module, ou rien.

et pour make-kpkg , perso j'ai eu des soucis car j'arrivait pas a virer l'initrd de ma conf sans que cela foire au boot (pas doué ) , donc j'ai chercher pour le créer et en faite c'est tout con

make-kpkg --initrd --revision=1.0 kernel-image

sa peut etre pratique pour tout simplement recompiler le kernel par defaut de sa distrib , en faisant

uname -a >> lire la sortie

cp /boot/config-2.6.6-1-k7 /usr/src/linux/.config

make-kpkg --initrd --revision=1.0 kernel-image

Ainsi , on a un kernel ,non configurer par soi mais ,là, par debian ,mais compiler sur sa machine.

apres , si tout marche bien , on peut se lancer dans l'optimisation . :-D

Share this post


Link to post
Share on other sites

t pour make-kpkg , perso j'ai eu des soucis car j'arrivait pas a virer l'initrd de ma conf sans que cela foire au boot (pas doué ) , donc j'ai chercher pour le créer et en faite c'est tout con

make-kpkg --initrd --revision=1.0 kernel-image

sa peut etre pratique pour tout simplement recompiler le kernel par defaut de sa distrib , en faisant

uname -a >> lire la sortie

cp /boot/config-2.6.6-1-k7 /usr/src/linux/.config

make-kpkg --initrd --revision=1.0 kernel-image

Ainsi , on a un kernel ,non configurer par soi mais ,là, par debian ,mais compiler sur sa machine.

apres , si tout marche bien , on peut se lancer dans l'optimisation .

Oui ce n'est pas faux, mais ce sont a mon avis 2 cas particuliers, donc le coup du initrd je pense que ca embouillerai plus qu'autre chose le "presque plus" newbie debian. Surtout que personnellement, je n'ai jamais ete emm... avec ce genre de pb.

Merci de tes remarques, elles sont objectives et constructives....

Share this post


Link to post
Share on other sites

je lirai ça à tête reposer, et ensuite, si tout le monde est content ( il y a pas de raison ) on pourra l'intégrer dans le topic dédié spécial debian....

j'ai déja compiler sou sdebian donc je pourrais donner mon avis .... dès que j'aurai le tems.. :craint:

bonne initiative...:yes :francais:

Share this post


Link to post
Share on other sites

oki, merci dark, ton avis m'interesse... MAis pour le topic officiel, ca devrait le faire je pense, je l'ai maile a Sentinel pour qu'il voit....

Share this post


Link to post
Share on other sites

2 petites choses :fumer:

Placez vous dans le repertoire contenant le noyau :

cd /usr/src/linux-2.<version>

en fait il faut mieux taper cd /usr/src/linux

histoire que le lien symbolique ne serve pas à rien....

ensuite, un petit petit paragraphe pour comment patché son noyau au cas ou

patch -p1 ..............

ah aussi, pour avoir le vieux kernel apres l'installation du nouveaux kernel, il faut modifier le fichier de conf de lilo, sinon l'option du vieux kernel n'est pas disponible par défaut et si on a un kernel panic avec le nouveauy kernel on est est dans le caca... :D

sinon ce'st bien :fumer:

Share this post


Link to post
Share on other sites

il faudra noter qu'il faut des fois rajoute

--initrd

dans l'option de compilation, pour les systèmes exotiques ( comme mon serveur) pour pouvoir charger des modules (style carte scsi, sytème de fichier ) avant de pouvoir monter le rootfs???

experience inside...

Share this post


Link to post
Share on other sites

ouais merci les gars. Faut que j'y apporte 2-3 modifs, et que sentinel ecrive la version pour les noyau telecharges chez debian, mais il a l'air occupe le pauv' !

donc pk pas un ptit up de tps en tps.... :yes::D

Share this post


Link to post
Share on other sites

3.1 Packages necessaires

Vous devez avoir les packages suivant d'installe :

gcc

kernel-package

libncurses5-dev

module-init-tools ( pour 2.6 uniquement )

binutils

modutils

je mettrais plutot

---------------------------------------------------------------------------------------

3.1 Packages necessaires

Vous devez avoir les packages suivant d'installe :

gcc

kernel-package

libncurses5-dev

module-init-tools ( pour 2.6 uniquement )

binutils

modutils

si vous avez un doute sur la presence ou non des packages:

apt-get install gcc
apt-get install kernel-package
apt-get install libncurses5-dev
apt-get install module-init-tools 
apt-get install binutils
apt-get install modutils

-------------------------------------------------------------------------------------------

c'est pour newbie je sais :D

par contre serait il possible dans tous les tuto de mettre entre balise de code les lignes à taper....

ca serait super de faire une petite explication sur le apt-get, aptitude, les updates...etc. Bref de résumer l'utilisation de ces deux ligiciels de facon simple (hors sujet par rapport au topic je le concède)

bon enfin je trouve ces initiatives de sentinel toi et quelques autres vraiment bonne, car pour une fois (contrairement aux tuto debian en génral) il y a un vrai texte avec de vraies explications à coté des ligne de commandes....

ces tuto pourraient bien devenir une référence pour les utilisateur francophones de debian

;)

je suis en train de suivre à la lettre ton tuto donc on va voir si un newB peut recompiler le noyau sans pb avec ton beau tuto, je me doute bien qu'il n'y a pas d'erreurs mais des fois les gouroux négligent certains points trop "évidents" :smack:

pour l'instant ca recompile

Share this post


Link to post
Share on other sites

nouveau petit probleme d'après dark il faut que je mette un --initrd pour pouvoir charger les modules avant de monter le rootfs

quand je fais

make-kpkg --initrd --revision=1.0 kernel-image

il me met:

============standard make-kpkg output=====================

Warning: You are using the initrd option, that may not

work unless you have applied the initrd cramfs patch to

the kernel, or modified mkinitrd not to use cramfs by

default. The cramfs initrd patch, is included in the

Debian supplied kernel sources, but is not present in

pristine kernel sources.

By default, I assume you know what you are doing, and I

apologize for being so annoying. Should I abort[Ny]?

=====================end output===========================

j'ai récupéré les sources sur kernel.org comme tu l'expliquait

c'est grave docteur ? :francais:

Share this post


Link to post
Share on other sites

ben honnetement, je recommande de ne pas le mettre, et si jamais ca merde a cause de ca, essaies de recompiler le noyau avec cette option, mais a la base, essaies sans. Ca marche tres bien sans, il n'y a que des cas a la con que ca merde... la plupart du temps.

J'ai fais les modifs demandees sur mon premier topic , :francais: merci des conseils

Share this post


Link to post
Share on other sites

ben alex ca marchait pas sans cette option, et on a le meme genre de matos (carte raid ardware avec disques hupplug en facade....)

bon je vais essayer sans tenir compte de l'avertissement alors

mais j'ai pas fait les modifs qu'ils disent (en fait je sais pas comment faire ...)

cool les modifs du tuto :francais:

Share this post


Link to post
Share on other sites

ah oui, rmq, c'est toi qui a le raid 5 .... Si ca fonctionne pas, n regarderas ca plus en detail, mais je pars en vikaine ce soir et je rentre lundi matin.... donc dispo jusqu'a ce soir le remy...

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait il semblerait que mon problème soit vraiment du à un problème de drivers :francais:

en effet en plus des 2 controleurs ultra wide scsi :francais: ( qui servent à pas grand chose ), il y a aussi une carte raid scsi megaraid :francais:

megaraid: found 0x101e:0x9010:bus 0:slot 7:func 0

scsi2:Found MegaRAID controller at 0xfc10, IRQ:10

megaraid: [:] detected 1 logical drives.

megaraid: channel[0] is raid.

megaraid: channel[1] is raid.

megaraid: channel[2] is raid.

megaraid: Cluster driver, initiator id:7

scsi2 : LSI Logic MegaRAID  254 commands 16 targs 6 chans 7 luns

scsi2: scanning scsi channel 0 for logical drives.

  Vendor: MegaRAID  Model: LD0 RAID5 43385R  Rev:  A

  Type:  Direct-Access                      ANSI SCSI revision: 02

scsi2: scanning scsi channel 4 [P0] for physical devices.

scsi2: scanning scsi channel 5 [P1] for physical devices.

scsi2: scanning scsi channel 6 [P2] for physical devices.

SCSI device sda: 88852480 512-byte hdwr sectors (45492 MB)

sda: asking for cache data failed

sda: assuming drive cache: write through

/dev/scsi/host2/bus0/target0/lun0: p1 p2 < p5 > p3

Attached scsi disk sda at scsi2, channel 0, id 0, lun 0

kjournald starting.  Commit interval 5 seconds

EXT3-fs: mounted filesystem with ordered data mode.

Adding 497964k swap on /dev/sda5.  Priority:-1 extents:1

EXT3 FS on sda3, internal journal

hors il se trouve ( je sais pas pourquoi) mais impossible de le mettre en hard, c'est en module ou rien..

donc pour le initrd, avant ( sur mon autre pc) je le mettais pas et ça marchait très bien....

et la j'ai vu que sur l'install par défaut ( sarge avec kernel 2.6.3) il me l'avait mis ( j'ai vu ça dans le menu de grub)

sans ça marceh pas , car il ne charge pas le module de la carte raid et donc pas le rootfs :photo:

et avec ça marche :-D

donc bon ......

ç apeut être une solution de deblocage ( surtout avec du scsi en fait)

Share this post


Link to post
Share on other sites
2. Se procurer les sources

2.1 Noyau linux pur

[...]

Apres avoir telecharger un noyau linux, de type .tar.bz2, placez le

dans /usr/src :

 mv linux-2.<version>.tar.bz2
 tar jxf linux-2.<version>.tar.bz2
          

... je dirais plutôt :

 mv linux-2.<version>.tar.bz2 /usr/src
cd /usr/src
tar -xvjf linux-2.<version>.tar.bz2

Share this post


Link to post
Share on other sites

oops, je l'ai modifier a la va vite ce matin et j'ai du zappe ca, car c'etait bon normallement... :'(

Share this post


Link to post
Share on other sites

;)

Ah si, comme il a été signalé abant :

3.2 Configuration et recompilation

[...]

Placez vous dans le repertoire contenant le noyau :

- cd /usr/src/linux-2.<version>
+ cd /usr/src/linux

(sous forme d'un patch :8 )

car normalement, pour compiler c'est ça:

cd /usr/src/linux

allez, pour la route :

:smack:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lancez l'interface de configuration du noyau en tapant :

                      make menuconfig

Une fois que vous avez choisit ce qui vous interesse, quittez et sauvez

( echap ).

J'ai pas encore essayé d'installer Debian mais je me pose certaines questions préalables ...

("Une fois que vous avez choisit ce qui vous interesse") comment savoir la 1 ère fois ce qui est interessant ou pas, ce qui doit être mis en module ou intégré directement dans le noyau, ce dont on n'a pas besoin ?

Le .config est celui du kernel installé donc pas optimisé ?

Je peux faire modprobe -l sous Mdk et voir ce que j'ai besoin ?

Ou la réponse à cette commande me renverra (aussi) des choses dont je n'ai pas besoin ?

Si j'ai bien compris sous Debian, Mandrake, Suse, Fedora ou Knoppix le noyau est figé à l'installation donc il contient peut-être des choses inutiles en module ou en lui ou celui- ci s'adapte-t-il plus ou moins à l'installation à la config du micro sur lequel on procède à l'installation ?

Voilà, en tant que newbie+ ce qui me pose question.

Excusez mon ignorance coupable, mais je ne demande qu'à apprendre ! :smack:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu répèteras 100 fois : je suis un idiot, je ne pose que des questions imbéciles, je ne suis pas digne de linux ... :smack:

Share this post


Link to post
Share on other sites

pas 100 fois malheureux ! 911, nombre fetiche tu sais bien !!!

Plus serieusement, dans chaque repertoire de sources de noyau, il y a un fichier cache qui s'appelle .config. Il contient les reglages que tu as selectionne par l'interface du make menuconfig. Lorsque tu viens de telecharger ton noyau, il n'est pas du tout optimise ni meme configure. Il ne sait pas si tu as un athlon64 ou un celeron 333Mhz.... C'est a toi de selectionner ce que tu veux que ton noyau supporte, le mieux etant de choisir uniquement le materiel que ta config supporte. De toutes facons, apres tu seras plus a l'aise avec linux et tu pourras alors facilement recompiler un noyau en cas de besoin d'un nouveau peripherique ( moi c'est ma politique, strict minimum, si jamais je rajoute qqchose de nouveau, ce qui n'arrive pas tous les jours, => recompilation du noyau ).

Pour ce qu'il faut cocher, ben perso je suis un adepte du rien du tout ou quasiment rien ( en fait, python et gcc seulement ) pour avoir de quoi recompiler un noyau et l'installer. Ensuite connection au net, et mise a jour du systeme. Par la suite, j'installe les packets qui m'interesse mais via le net ! :craint:

Par defaut, je crois que les noyaux 2.6 de kernel.org ont tout plein de modules preselectionnes ( tous je crois ). On peut donc avoir un noyau bcpplus soft en virant tout ceux dont on ne se servira pas... Genre Nforce alors qu'on a un Via ou Intel... etc...

Je peux faire modprobe -l sous Mdk et voir ce que j'ai besoin ?

Ou la réponse à cette commande me renverra (aussi) des choses dont je n'ai pas besoin ?

pour voir ce dont tu as besoin, il faut plutot :

1. connaitre son matos, hardware j'entends.

2. lspci te donnera une liste de tes controleurs et peripheriques, mais pas tous dans certtains cas...

Share this post


Link to post
Share on other sites

×
×
  • Create New...