Jump to content

Comment récupérer ses données d'un WD MyBook


Recommended Posts

Posted (edited)

Hello,

 

Tout est dans le titre, j'ai cramé la carte qui interface le disque en SATA à l'USB, je passe le démontage et essais pour arriver à la conclusion que la carte est cramée, mais cette fichue carte crypte le disque sinon ce serait trop facile et j'ai testé le disque en SATA direct sur le PC (Windows ne capte rien et lsblk sur Linux capte le périphérique mais aucun accès possible), misère de misère, j'ai des données importantes et en cours dessus.

 

Mais Ô grâce au saint patron des barbus, un certain themaddoctor sur github a partagé son savoir, que sa barbe fleurisse et ses sandales ne s'usent jamais. Bref ça marche, j'ai pu récupérer l'ensemble de mes données et pouvoir retraiter ce disque.

 

C'est ici pour ceux que ça intéresse ou puisse rendre service : https://github.com/themaddoctor/linux-mybook-tools

Edited by Chromosome3
orthographe
  • Aime 1
Link to comment
Share on other sites

sympa merci 🙂 après j'évite les solutions propriétaires pour chiffrer mes disques si j'ai besoin de le faire car justement quand ça tombe en panne tu l'as dans le luc

t'as vraiment de la chance sur ce coup que les gars ai trouvé les clefs de déchiffrement et que ça marche, tout semble indiqué que tu n'es pas le seul à avoir eu ce problème vraiment grave car complètement anormal que la carte crame avant le disque.

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)

J'avoue que j'ai eu les tempes qui ont perlées, la galère m'est arrivée vendredi sans crier gare, le disque fonctionnait bien la veille, j'allume et pouf accès intermittent avec un tas d'erreur, j' éteins et il ne s'allume plus, je blême et rage. Je démonte le boitier, débranche la connectique, nettoie, je rebranche à nu et ça repart, j'arrive à sauver quelques dossiers important avec une vitesse de copie  entre 100 ko et 20 mo/s au lieu des 80/120 mo habituels puis crash absolu au bout de 200 go de données, il m'en restait 600 go encore à sauver. Je mets le disque en sata sur la tour de mon gamin (il a une tour atx et moi mini itx galère à démonter) puis dans un autre  boîtier (un bête boîtier) et seul un lsblk le capte mais données et partitions inaccessibles, ce disque est en ntfs car il sert de sauvegarde pour Windows pour mon épouse et des rares travaux persos  exclusifs Windows mais que j'avais en cours. Le pire c'est que je les avais  en double il y a peu mais j'avais besoin de place, principe de Murphy inside.

Après recherches, je m'aperçois que la fameuse interface sata/USB crypte le disque et soit il faudrait retrouver cette fameuse carte ou passer par une de ces boîtes spécialisée sans être sûr de rien avec temps et argent peut-être  perdu. J'investigue et je tombe sur ce github et miracle à la deuxième tentative tout en me faisant fumer par ma tendre car il est 1h du matin et réveil pour le lundi matin, du coup j'ai la clé et peut sauvegarder ce lundi matin avec 100 mo/s et disque dur intègre physiquement, ouf !!

 

Du coup, partage de la trouvaille, ils sont répandus ces disques même si plus tout jeune.

Edited by Chromosome3
Link to comment
Share on other sites

J'ai renoncé aux disques USB (comme aux clés USB) comme système de backup.
Je les considère comme du jetable après maintes pannes subites (souvent définitives).

Par contre, je mets bien des disques nus dans des docks ou adapteurs USB. Je n'ai que du Windows (et en 20 ans que je répare des PC comme hobbyiste, je n'ai toujours pas mis la main sur un Linux à réparer). Si je chiffre, c'est uniquement en Bitlocker.

J'ai un disque externe 1TB SiliconPower A60 depuis des années et il est sidérant de solidité : je l'avais acheté après avoir vu une vidéo russe de mecs qui le faisait tomber du premier étage d'une maison. Et oui, je l'ai déjà laissé tomber une trentaine de fois de tables pour démontrer sa fiabilité. 🤣

Link to comment
Share on other sites

Merci c'est sympa de ta part. Comme quoi sur linux tout est possible.

J'ai un ami où le raid du synology ne fonctionnais plus. Et pour récupérer ses données avec un raid propriétaire, c'était une misère aussi.  Mais j'avais réussi sous linux avec l'aide de la communauté aussi (checker les forums).

Avec linux tout est possible.

 

Link to comment
Share on other sites

Déjà qu'1 disque externe qui chiffre les données, je ne vois pas cela d'1 bon œil :fumer: - c'est souvent 1 puce sur l'électronique qui chiffre, et la puce doit être unique.

Mais que les clefs se baladent sur Internet, donc le chiffrement ne sert à rien :fumer: (d'après le github, toutes les clefs ne semblent pas être connues)

 

Moi, justement à l'époque je kiffais l'eSATA : juste 1 conversion physique, quasi aucune perte de débit, 1 connectique qui clipse solidement (contrairement au SATA avec son connecteur trop court selon moi - je ne sais jamais s'il est branché ou pas, à moins d'avoir 1 visu en face)

 

Sinon, sous Windows tu as 1 logiciel GetDataBack (version 4 quelque chose) qui permet de récupérer tes données que je trouve très efficace.

Mais, c'est encore mon avis, je ne comprends pas tous ses logiciels Windows de récupération :kill: gratuits ou avec X jours d'évaluation qui ne servent à rien parce que trop limités : la fonctionnalité qui t'intéresse est bloquée ou la récupération ne permet que de récupérer 10 Mo (<- LOUL, chiffre au pif mais c'est souvent très très peu). Le logiciel te liste les fichiers qu'il a trouvé mais impossible de faire quoi que ce soit - le logiciel te fait 1 gros doigt "j'ai trouvé mais si tu ne payes pas, tu n'auras rien" :fumer:

Obligé de tipiaker :siffle:

Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, foetus a écrit :

Déjà qu'1 disque externe qui chiffre les données, je ne vois pas cela d'1 bon œil :fumer: - c'est souvent 1 puce sur l'électronique qui chiffre, et la puce doit être unique.

Mais que les clefs se baladent sur Internet, donc le chiffrement ne sert à rien :fumer: (d'après le github, toutes les clefs ne semblent pas être connues)

 

Moi, justement à l'époque je kiffais l'eSATA : juste 1 conversion physique, quasi aucune perte de débit, 1 connectique qui clipse solidement (contrairement au SATA avec son connecteur trop court selon moi - je ne sais jamais s'il est branché ou pas, à moins d'avoir 1 visu en face)

 

Sinon, sous Windows tu as 1 logiciel GetDataBack (version 4 quelque chose) qui permet de récupérer tes données que je trouve très efficace.

Mais, c'est encore mon avis, je ne comprends pas tous ses logiciels Windows de récupération :kill: gratuits ou avec X jours d'évaluation qui ne servent à rien parce que trop limités : la fonctionnalité qui t'intéresse est bloquée ou la récupération ne permet que de récupérer 10 Mo (<- LOUL, chiffre au pif mais c'est souvent très très peu). Le logiciel te liste les fichiers qu'il a trouvé mais impossible de faire quoi que ce soit - le logiciel te fait 1 gros doigt "j'ai trouvé mais si tu ne payes pas, tu n'auras rien" :fumer:

Obligé de tipiaker :siffle:

Salut, le logiciel GetDataBack est un équivalent de Testdisk, aucune utilité dans mon cas. Je savais pas que ce modèle chiffrait les données par défaut, pour moi c'était comme un bête boîtier externe standard mais avec WD marqué dessus, je ne me sers jamais des logiciels fournis car j'en ai aucune utilité, le disque a du voir 4 formats de partitions différents, je n'utilise Windows que comme console pour quelques jeux trop galères sur Linux et pour la créative suite (je rêve d'un portage sur Linux, je trouve personnellement Windows cauchemardesque d'ergonomie comparé  à mac OS ou mon Kde) et pour mon épouse.

Pour mon cas, je n'avais aucune solution trouvée sous Windows et je fuis ces logiciels que tu cites.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, foetus a écrit :

core mon avis, je ne comprends pas tous ses logiciels Windows de récupération :kill: gratuits ou avec X jours d'évaluation qui ne servent à rien parce que trop limités : la fonctionnalité qui t'intéresse est bloquée ou la récupération ne permet que de récupérer 10 Mo (<- LOUL, chiffre au pif mais c'est souvent très très peu). Le logiciel te liste les fichiers qu'il a trouvé mais impossible de faire quoi que ce soit - le logiciel te fait 1 gros doigt "j'ai trouvé mais si tu ne payes pas, tu n'auras rien" :fumer:

99% de ces logiciels ne font rien de plus qu'utiliser les outils de Microsoft : pourquoi ils te donnent aussi peu avant que tu ne paies ? Parce que c'est souvent le max de ce qu'ils sont capables de te retrouver. C'est ça l'arnaque 😁. Oui, j'ai payé pour l'apprendre😌

  • Aime 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...