Jump to content
joma74fr

Qwant : en finir avec l'omerta

Recommended Posts

Le dernier article de Next INpact intitulé « Qwant : en finir avec l'omerta » (je précise que je n'ai pas lu l'article) semble convenir à tous ceux qui ont un reproche à faire à Qwant, avec des éloges pour Next INpact qui ferait du journalisme en bravant les pressions subies.

Je ne comprends pas. Moi, j'apprécie à la fois Next INpact et Qwant, et surtout avec leurs défauts et en suivant leur évolution respective. En plus, Tristan Nitot est l'un de mes inspirateurs dans mes usages du numérique, je ne sais pas s'il fera un bon directeur général, et je m'en fiche, l'important est de l'écouter expliquer au grand public que le web n'est pas un distributeur de M&M's ou une ferme d'élevage de bovins.

Le vrai danger n'est pas Qwant, mais plutôt Google, les SmartCities, les agrégateurs de données personnelles qui vendent également des services d'agrégation bancaire (au hasard, le groupe La Poste, mais pas seulement).

Edited by joma74fr

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aucun rapport, à part les relations entre Next INpact et Qwant. Je préfère souvent rechercher une brève de Nextinpact.com dans Qwant Actualités plutôt que dans l'outil de recherche du site car ce dernier n'indexe pas #LeBrief.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben là c'est surtout une personne de Qwant qui se comporte très mal (j'en suis au 3/4 de l'article). Il a fait pression pour essayer de faire changer l'article finalement paru sur NI. Pour le reste de la société, c'est l'article d'origine: en gros que Qwant avait un gros problème à l'époque (à voir ce que ça donne maintenant).

As-tu besoin qu'on t'offre cet article pour le lire ?

[Edit] J'ai séparé tes postes dans un nouveau sujet car pas vraiment de lien avec l'ancien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello  @joma74fr,

Je te conseille de lire l'article pour y voir plus clair. Si tu veux, je peux en offrir une copie.

Les agrégateurs de données sont effectivement un danger, les GAFAM aussi. Cependant Qwant essaie de revêtir un costume de chevalier blanc alors qu'en dessous, ils n'en ont pas la carrure.

Si à cela tu rajoutes la gestion catastrophique de la personne au sommet de la pyramide, tout ceci financé à coup d'argent public et de fausses promesses, pas sûr qu'en l'état ce soit mieux qu'un autre. Personnellement, je préfère à l'heure actuelle confier mes données à Google plutôt qu'à Qwant... Et c'est bien dommage. Puis disons le, les recherches du moteur ne sont clairement pas pertinentes.

L'arrivée de Nitot semble prometteuse. Mais pour le moment, attendons de voir quel degré de liberté il aura au sein de l'entreprise.

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour comprendre un sujet il faut lire et s'informer, une fois l'article lu ça donne une meilleure idée de l'ampleur que l'affaire a pris j'espère que vous serez tous mieux éclairés dorénavant. Je fais partie des lanceurs d'alerte concernant Qwant et ça fait des mois que j'avais averti sur la gravité de la situation pour ceux qui me suivent... du coup je suis ravi que Mr Manach ait enfin pris la peine de faire un papier qui j'espère sera salvateur pour ce projet financé par les français. Connaissant fort bien ce genre de profil, il y a 99.9% de chances que Mr Léandri ne se remette pas en question, et 1 chance sur 2 qu'il quitte la boite... en revanche des accusations autrement plus graves feront l'objet de poursuites pénales concernant ce triste sire et ce sera peut-être l'objet d'un futur papier pour clore cette affaire et ainsi permettre à Qwant de renaitre... ou de mourir à tout jamais.

Edited by Mithrill

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a combien de plaintes des employés envers M. Léandri ? Parce que c'est par là que ça devrait fonctionner et c'est la meilleure chance de faire partir M. Léandri.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ouais mais c'est comme pour tous les régimes de terreurs: on préfère se taire de peur des représailles.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Mithrill a écrit :

Pour comprendre un sujet il faut lire et s'informer, une fois l'article lu ça donne une meilleure idée de l'ampleur que l'affaire a pris j'espère que vous serez tous mieux éclairés dorénavant. Je fais partie des lanceurs d'alerte concernant Qwant et ça fait des mois que j'avais averti sur la gravité de la situation pour ceux qui me suivent... du coup je suis ravi que Mr Manach ait enfin pris la peine de faire un papier qui j'espère sera salvateur pour ce projet financé par les français. Connaissant fort bien ce genre de profil, il y a 99.9% de chances que Mr Léandri ne se remette pas en question, et 1 chance sur 2 qu'il quitte la boite... en revanche des accusations autrement plus graves feront l'objet de poursuites pénales concernant ce triste sire et ce sera peut-être l'objet d'un futur papier pour clore cette affaire et ainsi permettre à Qwant de renaitre... ou de mourir à tout jamais.

 

Fais attention, les lanceurs d'alertes sont pas du tout protégés...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Minikea a écrit :

ouais mais c'est comme pour tous les régimes de terreurs: on préfère se taire de peur des représailles.

C'est comme cela qu'il se maintient voire qu'il dérive. La politique de l'autruche n'est pas la bonne. De plus, le marché de l'emploi dans ce domaine est suffisamment tendu pour que le risque de perdre son emploi soit facilement compensé à mon sens.

Share this post


Link to post
Share on other sites

mouais, il donne sa version des faits sur un truc que NXI a déjà raconté: rien de nouveau.
en fait, c'est plutôt rassurant. Bien que NXI aurait du lâcher beaucoup plus tôt l'info de son mécénat, ils ont plutôt été assez transparent sur cette affaire. Léandri est un sanguin qui n'a plus rien à faire à la tête de Qwant s'il veut vraiment que son entreprise ne coule pas (ainsi que sa Marie, d'ailleurs)

Edited by Minikea

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voici ce que je retiens de la version de Qwant (a fortiori de M. Léandri) en faisant comme ci je ne connaissais pas NextINpact et n'avais pas lu l'enquête (mode avocat du diable on) :

  • Qwant a sauvé NXI -> "Alerté en 2018 par le principal actionnaire et gérant de la société Nextinpact de ses importantes difficultés financières menaçant la survie de l’entreprise de presse [...]" ;
  • NXI est très insistant dans ses demandes de fonds -> "Dans ce cadre, le gérant de la société Nextinpact, très insistant dans ses demandes de fonds [...]" ;
  • Qwant parle des 50 000€ versés à NXI puis il est question de 40 000€ que NXI demande en plus à Qwant. -> "50000 euros ont été donnés pour la survie de Nextinpact pour qu’un média sans tracking puisse exister." - "Dans ce cadre, le gérant de la société Nextinpact, très insistant dans ses demandes de fonds, a envoyé à Eric LEANDRI une demande de date de virement supplémentaire de 40000 euros par SMS du 15 juillet 2019, le jour même de la réception d’un don de 30000 euros."
    Qwant nous montre ensuite un SMS (de Teuf envoyé à M. Léandri) qui fait mention de 20 000€ et 30 000€ (soit les 50 000€ dont parle Qwant) versé par Qwant et de 40 000€ qui serait prévu. On ne comprend plus, est-ce que cette somme est prévue ou c'est un supplément comme le dit Qwant ? -> "Nous n'avons rien contre Qwant, encore moins contre toi, surtout après avoir fait dons de 20000€ et de 30000 €, d'autant plus que 40000 € sont prévus"
  • NXI laisse entendre que l'interruption de mécénat coupé de 40 000€ serait liée aux articles publiés -> "Cette demande (le SMS de demande de versement des 40 000€) est restée sans réponse. Il est donc faux de laisser entendre comme le font Nextinpact et La Lettre A qu’une interruption de mécénat serait liée aux articles publiés ensuite dans le courant du mois d’août." ;
    Je ne comprends pas comment on peut en conclure ça d'une non réponse à un SMS ??
  • NXI a fait une enquête biaisée et à charge -> "Qwant recevait [...] une première salve de questions annonçant la préparation d'une enquête sur Qwant, manifestement biaisée et à charge."
  • Qwant s'interroge sur le sens de ce SMS mais laisse entendre ensuite que NXI a fait cette enquête parce que Qwant n'a pas versé les 40 000€ -> "Pire, nous nous interrogeons sur le sens à donner au contenu d’un SMS envoyé par Nextinpact avant la publication d’un premier article à charge, dans lequel il était écrit: "Nous n'avons rien contre Qwant, encore moins contre toi, surtout après avoir fait dons de 20000€ et de 30000 €, d'autant plus que 40000 € sont prévus" " - "La société Qwant n’a jamais accepté et n’acceptera jamais qu’un média soit «pour» ou «contre» Qwant en fonction de sommes d’argent qui lui seraient versés." ;
  • Qwant insiste bien pour dire qu'il n'a fait subir aucune pression à NXI pour ne pas que NXI publie cette enquête. -> "Questionné par Eric LEANDRI pour savoir s’il était exact qu’il avait eu le sentiment d’avoir subi des pressions pour ne pas publier cette enquête, le gérant de Nextinpact avait lui-même confirmé que c’était «absolument faux» et que toute allégation contraire était une «fausse information», pourtant largement propagée:"

Est-ce qu'on peut dire que le papier de Qwant est à charge contre NXI ? :troll:

 

Edited by Mithiriath

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le résumé de NXi est simple, ils n'ont jamais vu les 40.000 qui reste dans la promesse de don. Teuf s'occupe de la finance, c'est son role de relancer.

Teuf a reçu une quantité monstrueuse de sms et à des heures indues. Une forme de "harcèlement" (le mot a une grande palette de nuance).

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

on peut reprendre point par point mais @Sheepux a repris l'essentiel. pour le reste ce sont des sous-entendu et des hypothèses qui sont même contredites par l'article de NXI publié bien avant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Please sign in to comment

You will be able to leave a comment after signing in



Sign In Now

×
×
  • Create New...