Jump to content
Nozalys

[Résolu] Duplication image Windows 10

Recommended Posts

Bonjour,

Dans le cadre du déploiement de 10 nouveaux PC, j'ai cherché un moyen pour me faire gagner du temps. Comme tous les PC sont identiques, j'ai passé du temps sur 1 PC pour installer les outils nécessaires (merci à chocolatey que j'ai découvert grâce à un membre NXI 😀), la configuration utilisateur/réseau/IP, les licences divers, etc.

Ensuite j'ai fait une image du SSD complet avec clonezilla (donc les 4 partitions générées par Windows : nvme0n1p1 [récupération] nvme0n1p2 [boot efi] nvme0n1p3 [réservé Microsoft] nvme0n1p4 [Windows 10]), et je la déploierais sur les 9 autres PC. Il ne me restera plus qu'à modifier la clé de Windows pour remettre la bonne (et éviter que 10 PC avec la même clé ne fonctionnent en même temps), de changer les hostnames et les adresses IP et c'est tout.

J'ai fait le test de charger l'image sur 1 machine et ça a fonctionné comme attendu, Windows démarre correctement. Seulement de ce que je comprends dans le fonctionnement de clonezilla, la table des partitions est marquée (ou elle peut l'être) comme "dirty" à la fin de l'opération.

Ma question est donc : avec ce genre d'opérations sous Windows 10, doit-on effectuer des actions supplémentaires après ce processus ? Du genre sfc, dism, checkdisk, etc. ?

Comment vérifier l'état des partitions et remettre à zéro le flag "dirty" si tout fonctionne comme attendu, et avec quels outils ?

Je ne voudrais pas laisser les 10 machines dans un état "bancal" qui risque de foirer à tout moment.

Edited by Nozalys

Share this post


Link to post
Share on other sites

un ami avait eu le même genre de soucis en restaurant une image de son windows. Il avait tenté la réparation automatique sans succès et avait réussit à s'en sortir en passant par la console suite à la réparation infructueuse et avait lancé la commande "bootrec /fixmbr".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce n'est pas plutôt sysprep qu'il faudrait utiliser ? C'est ce que j'utilise et je déploie des dizaines de machines avec et je n'ai jamais eu de soucis ultérieurs.

Mais c'est drôlement plus compliqué à réaliser qu'un Clonezilla/Acronis 😓

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ma part j'aurais fait les installations en mode audit (avant OOBE), et généralisé avec sysprep avant de prendre le clone.

Comme ça tu n'a plus qu'a déployer, entrer les clés de licence et c'est plié.

La façon dont clonezilla restaure les partitions est réglable.

Généralement on créé la plus petite partition possible sur la machine étalon, et on demande à clonezilla de l'étendre au plus grand espace possible lors de la copie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai jamais tester les copie d'images sur w10.  Je vais avoir 40 ordi à déployer bientôt. Tous sous SSD. J'ai juste un partage réseau avec les derniers logiciels, wsus pour les maj et je vais passer 1 par 1 sur les machines. C'est aussi rapide que les images..

A l'époque, j'ai toujours fait avec CloneZilla/Acronis et Rembo  Wizard.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, trOmAtism a écrit :

...C'est aussi rapide que les images..

Impossible.

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai une question clonezilla moi.

Si on a un parc hétérogène, avec des bios 32 et 64 et des EFI, ça peut mal se passer ou Windows embarque de base tout ce qu'il faut dans la partition de boot ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 50 minutes, Aloyse57 a écrit :

Impossible.

C'est sûre. Tout dépends.. Dans mon entreprise, mettre un système d'image, ne veut pas le coup.

Quand tu as des énormes parc, oui, cela sert.

Dans mon entreprise :

- Mettre un système d'image en place  (ou utiliser clonezilla).

- Je n'ai pas de grand salle pour déployer 40 ordinateurs en même temps.

- Et tu dois quand même passer sur tous les ordinateurs pour changer leurs noms et les mettre dans le domaine (sauf acronis).

 

Il y a 21 minutes, L33thium a écrit :

j'ai une question clonezilla moi.

Si on a un parc hétérogène, avec des bios 32 et 64 et des EFI, ça peut mal se passer ou Windows embarque de base tout ce qu'il faut dans la partition de boot ?

Faut pas tenter le diable ^^

 


 

Edited by trOmAtism

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui je pense qu'après l'application de l'image efi sur une machine bios il faut passer derrière avec un winpe pour lancer un fixboot/fixmbr.

La vraie question est : est-ce que c'est scriptable avec clonezilla.

On pourrait tricher sinon avec un grub capable de booter silencieusement n'importe quelle configuration mais c'est sale.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci de toutes vos réponses.

Concernant sysprep, je ne connaissait pas, je ne risquait donc pas de l'utiliser ! Et après avoir regardé ce que c'est, ça me semble tellement plus complexe que la solution que j'ai tenté que je n'aurais de toutes façons pas exploré cette piste. Ce besoin de déploiement est ponctuel, ce n'est pas mon cœur de métier, donc il me faut une balance équitable entre l'automatisation du déploiement et les efforts technique que je met derrière. Dans mon cas, déployer l'image et passer 10 à 15 minutes de configuration supplémentaire sur chaque machine me convient parfaitement. Vu que j'ai déjà passé une 20aine d'heures en temps de travail sur la 1ère machine, ça me fait quand même économiser 175 heures pour le reste, sans compter les téléchargements redondants 10 fois, au lieu d'une seule fois dans le cas présent.

Comme toutes les machines sont rigoureusement identiques (même SSD entre autres) je n'ai pas non plus de problème de taille/redimensionnement des partitions.

Sinon, j'ai tenté bootrec, fixboot et fixmbr, mais ces applications n'existent pas sous Windows. Par contre parmi les diverses options que j'ai configuré dans clonezilla lors de la restauration, j'ai activé une option qui concernait le MBR car la première fois, sans celle-ci, ça n'avait pas fonctionné.

Je crois (de mémoire, je pourrais confirmer demain) que les option que j'ai sélectionné sont : "-g auto -e1 auto -e2 -t1 -r -j2 -cs -k nvme0n1". La doc de "-t1" dit "Client restores the prebuilt bootloader from syslinux (For Windows only)". Donc is ça se trouve, cette option appelle bootrec ou l'un des outils cités plus haut.

 

Dans tous les cas, pur le moment tout fonctionne : le Windows 10 cloné démarre sans problème, j'ai fini par lancer un DISM /blahblah et un sfc /scannow, mais si j'ai bien compris ces 2 outils ne gèrent que les fichiers systèmes, pas le disque en lui-même.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'utilitaire Bootrec existe pour Windows, je l'utilise.

  • bootrec.exe /RebuildBcd
  • bootrec.exe /fixMbr
  • bootrec.exe /fixboot

Et aussi

  • bootsect /nt60 SYS
  • bootsect /nt60 ALL

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci @Aloyse57 pour l'info 🙂 Du coup c'est un outil qui existe si on démarre en mode réparation ou en mode invite de commande, c'est pour ça que je ne l'ai pas trouvé dans l'OS chargé.

Je lis à propos de /Fixmbr : "Utilisez-la lorsque vous devez résoudre des problèmes d'endommagement de l'enregistrement de démarrage principal ou lorsque vous devez supprimer du code non standard de ce même enregistrement.". J'en déduis que tant que je n'ai pas de problème de démarrage, je n'ai pas besoin de cet outil. J'ai bon ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Exact. Les très rares fois où j'ai eu à l'utiliser, c'est quand un disque se met soudainement à afficher au boot "blablabla boot blabla MBR blabla"(me rappelle plus les termes 😂)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Please sign in to comment

You will be able to leave a comment after signing in



Sign In Now

×
×
  • Create New...