Jump to content
ArchangeBlandin

Le vieillissement du watercooling

Publications recommandées

Bonjour à tous !

Ca fait un moment que mon WC fonctionne (depuis 2010), et j'en suis à mon 3ème liquide différent dans le circuit, je me pose des questions de corrosion.

On va commencer par la liste des trucs métalliques y compris ceux qui n'y sont plus : 

- 2x rads EK 360 (2010-2012)

- MO RA3 (tubes cuivre) (2012-)

- WB EK supreme HF nickel (cuivre avec revêtement nickel EK de première génération) (2010-2018)

- WB EK pour asus crosshair V nickel/acetal (2011-2018)

- Monoblock EK C6H sur une asus crosshair VII (la VI et la VII ont le même plan) (2018-)

- WB EK pour gtx560ti cuivre (2011-2016) (je voulais un nickel, mais il y a eu une erreur dans la finition et les packaging chez ek...)

- EVGA GTX 980 ti Hydrocopper (le design du WB fait penser que c'est de chez EK, en fait je ne sais pas exactement s'il y a un revêtement interne, c'est soit cuivre brut à l'intérieur, soit un revêtement nickel EK de seconde génération) (2016-)

- 2x swiftech MCP355 dans un top EK acetal. (changées, mais le corps et le rotor sont toujours dans les mêmes matériaux)

- des embouts coiffe de chez EK (eux ont l'air de tenir sans s'oxyder) (2010-)

- un peu n'importe quoi comme bouchons (là j'en ai qui se sont oxydés, en noir, j'ai vu ça en en remplaçant un par une sonde de température)

- des sondes de température noname qui s'oxydent et des xspc ou phobya qui tiennent le coup

- un réservoir EK-spin acetal+plexy, avec des bouchons d'origine, le gros bouchon d'en haut a des traces vertes. (2010-)

- quelques bouts de tuyauterie, genre un T sans marque acheté chez docmicro (en fait il me sert à y mettre une sonde de température, c'est là que j'ai viré un bouchon oxydé), et un coude ailleurs (2010-)

- une paire de raccords à débranchement presque sans coulures achetés chez docmicro, ils ont un revêtement noir, je ne sais pas trop ce que c'est. (2014-)

Maintenant, la flotte, c'est de l'eau déminéralisée avec de l'additif sans couleur (EK evo transparent).

On peut noter qu'historiquement, j'ai eu deux autres liquides qui ont pu laisser des restes, un liquide rouge de chez EK (qui m'a posé des problèmes de pompe) et un liquide transparent contenant pour moitié de l'ethylène glycol. A peu près 2 ans chacun.

Niveau tuyau, j'ai eu des tuyaux tygon qui ont été ramolis par l'ethylène glycol ou un des additifs qui était dedans... J'ai aussi eu des Feser et masterkeeler et les derniers c'est du mayhems... J'ai fait pas mal de réaménagement, et quand ça arrive, tous les tuyaux passent à la benne pour être remplacés par d'autres en essayant de faire mieux que la fois précédente, et le liquide est remplacé en passant en général.

Alors voilà, j'ai des pièces qui commencent à être bouffées, est-ce que c'est parce que certaines pièces sont daubiques (genre les bouchons), je n'ai pas à ma connaissance de pièce en alu qui touche l'eau, mais je peux me tromper, ou est-ce que je ferais bien d'essayer de faire un rinçage complet de tout le bazar (je peux pomper dans un bidon et vider dans un autre) ?

Si vous avez des idées, je suis preneur, mieux vaut prévenir l'oxydation que de tout bousiller à terme (je voudrais bien que la plupart des éléments suive sur la config suivante, ma carte mère a passé ses 5 ans à la fin de l'année dernière, et je me laisserais bien tenter par du ryzen dans l'année si les tests des 4-6 cores sont bons), je crois que j'ai oublié une bonne partie de mes cours de chimie de lycée sur l'oxydoréduction, et en plus je n'ai pas pu identifier les matériaux de certains éléments...

Modifié par ArchangeBlandin

Partager cette publication


Link to post
Share on other sites

Bon, je continue mon aventure, même si ça intéresse personne ! Ca pourra bien servir à quelqu'un de lire quelques retours d'expérience.

Le WE dernier, j'ai remplacé ma carte mère (crosshair V avec un 8350) pour la remplacer par une crosshair VII avec un 2700X.

En démontant la carte graphique, j'ai vu de la boue verte dans le circuit.

En démontant le reste, même dépôt dans les tuyaux, partout en fait, sauf dans les pompes. C'est vert, c'est sale, ça sent pas bon, mais ça n'est pas des algues, ça ressemble plus à de l'oxyde de cuivre accompagné de rejets chimiques du tuyau.

J'ai trouvé une sonde de température parfaitement décapée (une noname de chez docmicro), le laiton même un peu bouffé, le métal vient peut-être de là. D'autres sondes de chez xspc n'ont aucune trace de corrosion. Certains raccords ont été un peu décapés sur le bord, mais j'hésite entre imperfection du plaquage sur les bords ou décapage chimique.

Le plaquage nickel de chez EK a un peu morflé, il a disparu (une petite zone dans le WB de la carte graphique) ou noirci (dans le WB CPU) par endroits, c'est la première fois que j'ai une trace de corrosion dans mon vieux Supreme-HF.

N'ayant pas racheté de tuyaux, j'ai tenté un nettoyage avec un succès mitigé et beaucoup d'eau gâchée. Muni du'ne pompe, du radiateur (qu'on ne peut pas ouvrir pour nettoyer), de tous les tuyaux que j'allais réutiliser et d'un transfo 12v, j'ai pompé de l'eau depuis un lavabo vers la douche pour tenter de nettoyer. Eh bah c'est pas très efficace, la saleté est tenace.

 

En attendant, j'ai tout remonté (un fullblock EK C6H qui fonctionne sur les crosshair VI ET VII, et le reste tout pareil, donc sans le supreme HF et sans le WB pour la crosshair V), et l'eau déminéralisée plus la puissance de la double pompe à plein régime semble nettoyer un peu plus tout ça, de quoi avoir un radiateur propre pour le remontage en tuyaux neufs (et avec une nouvelle sonde de température) dans quelques jours.

 

Partager cette publication


Link to post
Share on other sites

Est-ce qu'il est possible de mettre plus de pression dans les tuyaux pour nettoyer ? Ou d'ajouter un produit chimique qui va dissoudre l'oxyde de cuivre (genre persulfate d'ammonium, pour circuit imprimés). Attention ça va décaper les tuyaux et tout ce qui est en cuivre en chemin...

Partager cette publication


Link to post
Share on other sites

J'ai pas voulu y aller aussi fort, je me suis contenté de produits dégraissants et anticalcaires (ménagers) pour le résidu de tuyau et éventuellement si ça attaque le reste puis de bien rincer.

Si ça réagit avec le plaquage nickel ou avec les embouts ou autre chose, je suis mal...

Je vais ouvrir un livre de chimie pour chercher l'effet que ça peut avoir sur d'autres pièces.

Partager cette publication


Link to post
Share on other sites

il faut éviter de mélanger les métaux dans un WC, tout cuivre, tout nickel ou tout alu, sinon avec les différences de potentiels ça excite l’oxygène et donc la corrosion.

Tu as été bien avisé de le démonter et d'y jeter un oeil avant la fuite.
Maintenant à ta place je virerais certains composants pour que tout soit dans le même métal.
Gare aux tuyaux également qui durcissent et deviennent cassant avec le temps.

Partager cette publication


Link to post
Share on other sites

Normalement, je n'ai aucun alu dans le circuit. Le radiateur n'a que ses ailettes en alu mais les tuyaux sont en cuivre. (comme tous les rads quoi)

Quand j'avais eu le problème avec le WB de la 560 ti qui était arrivé sans nickel, j'en avais discuté avec la boutique et avec le support d'EK. Les deux m'avaient assuré que ça ne poserait pas de problème sauf à voir le cuivre se ternir plus rapidement.

A l'époque (puisque je l'ai changé en 2016), aucun problème de corrosion, donc, un bon bloc en cuivre ne cause de corrosion avec les mêmes composants que ce que j'ai aujourd'hui.

Ce que j'ai changé depuis

- Eau déminéralisée avec additif EK transparent

- sondes de température noname

- Evga 980 Ti Hydrocopper (WB EK cuivre recouvert de nickel)

- tuyaux que j'ai achetés beaucoup moins chers que les précédents

 

La combo tuyaux pas chers, sondes noname et additif sont peut-être à l'origine des réactions ?

J'ai déjà recommandé des choses pour arranger ça : 

- tuyaux EK

- deux sondes de température : une xspc comme celle que j'ai déjà pour la température en entrée de l'eau (sous forme de bouchon) et une autre de chez phobya sous forme d'anneau pour la température en sortie. J'espère que celle de chez phobya tiendra aussi bien que celle de chez XSPC.

 

Il me reste la question du liquide, est-ce que c'est mieux de laisser de l'eau déminéralisée pure ou de mettre l'additif ?

 

Partager cette publication


Link to post
Share on other sites

il est possible en effet que la sonde de température dénudée dans le circuit ai causé l'oxydation.
Il y passe un courant certes faible mais suffisant pour créer une différence de potentiel.

Modifié par L33thium

Partager cette publication


Link to post
Share on other sites

Elle était pas dénudée, mais je suppose qu'il y avait un point de contact entre le métal de la sonde et un des fils. Je pourrais tester ça en fouillant dans la poubelle, si j'ai le courage...

Les autres sondes ont une construction différente avec une séparation plus nette entre la sonde de température et le bouchon qui lui sert de contact avec l'eau, le tout est collé au final, ce qui doit mieux isoler.

Partager cette publication


Link to post
Share on other sites

Voilà, j'ai tout remonté, tuyaux neufs, et j'ai pu constater qu'une semaine à l'eau déminéralisée a pas mal nettoyé les résidus, même dans les tuyaux qui sont partis à la poubelle de toute façon.

La morale c'est de pas acheter n'importe quoi, même pour les éléments les plus anodins ! Dès qu'on colle un bout de métal ou un bout de plastique dans le circuit, c'est important pour ne pas mélanger les métaux, (cas classique alu/cuivre qui serait l'erreur la plus grave) mais même le mélange de différentes qualités/alliages d'un même métal est problématique.

Pour le plastique, on a apparemment deux problèmes, d'une part, le plastique peut rejeter des composés dans le liquide (cas des additifs pour assouplir le PVC notamment, ça forme du gel qui se dépose dans tous les mauvais endroits) ou éventuellement réagir avec le liquide (quand on y met des choses bizarres).

Partager cette publication


Link to post
Share on other sites

Veuillez vous connecter pour commenter

Vous serez en mesure de laisser un commentaire après vous être connecté



Se connecter dès maintenant

×