Jump to content

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

sky99

Fabrication d'un boitier NAS en bois MK1

Recommended Posts

Bonjour à tous! je voudrais vous présenter un petit mod, ou plutôt un boitier home made, puisque je pars de 0.

Il s'agit en fait de faire un boitier pour une carte mère mini-ITX, à bas coût, et pouvant tenir 6 disques durs ou plus.

J'ai opté pour du contreplaqué blanc de 10mm d'épaisseur, très peu cher (moins de 15€ pour tout le bois utilisé ici).

Voici les dimensions de mes planches :

  • Deux planches de 260*420mm pour le fond et le couvercle;
  • Deux planches de 200*430 pour les cotés;
  • Une planche de 260*200 pour la façade avant;
  • Une planche de 240*200 pour la façade arrière.

J'ai assemblé le tout avec des vis, et fait quelques découpes (une à l'avant pour un petit rheobus, 3 à l'arriere, dont une pour le chariot de la carte mère, une pour l'alimentation, et une autre pour un rack à disques durs, et deux sur les cotés pour les ventilateurs de 120mm.

voici ce que ça donne :

imag0286-284x300.jpg

Vous pouvez voir sur l'image (clickable, pour voir la version pleine résolution) le rheobus, le bouton power, la led d'allumage, l'ouverture de la carte mère à l’arrière, ainsi que le support de celle ci. A l'intérieur en avant plan se trouve le rack principal à disques durs. Nous reviendrons ultérieurement sur les détails.

De derrière, on peut voir le "trou" de l'alimentation, ainsi que le rack secondaire à disques durs, et le chariot de la carte mère en place:

imag0287-150x150.jpg

le chariot de la carte mère est composé d'une planche de 10mm d'épaisseur pour le dessous, et d'une planche de 5mm pour l'arriere :

imag0247_moboontray2-150x150.jpg

​Ce chariot rentre par l’arrière est est maintenu en place par une vis.

Le rack principal est une simple "boite" en bois, dont le dessus est ouvert, et les faces avant et arrière sont évidées pour laisser passer l'air du ventilateur, et les câbles:

imag0254-150x150.jpg

la planche de couleur foncée est celle sur laquelle sont fixés les disques durs, et elle vient se visser sur le reste du rack. le rack lui même est fixé au fond du boitier.

Un second rack peut etre introduit dans le boitier par l'arrière de celui ci, et il peut contenir deux disques durs :

imag0299-150x150.jpgimag0261-150x150.jpg

L'image de droite montre l'enrdoit ou le rack entre, sous la carte mère (cette vue est faite sans le panneau latéral). une ouverture est faite sur le coté pour ventiler les disques de ce rack.

La ventilation est assurée par deux ventilateurs de 120mm sur le coté, avec deux ouvertures (à peu près) circulaires, et une grille pour chaque :

imag0293-150x150.jpg

Une fois le tout installé, cela donne à peu près ça :

imag0292-150x150.jpg imag0296-150x150.jpg

En pratique, les températures restent basses, le CPU en dessous de 45°C, est l’élément le plus chaud du boitier. les disques sont à moins de 40°C.

Le boitier est très silencieux, les 120mm ne chauffent pas du tout, et comme le refroidissement du CPU est passif, il n'y a pas d'autre source de bruit. Ah si : l'alimentation a un ventilateur de 40mm, coté interne, mais il est inaudible.

Pour plus d'infos et de photos, j'ai fait un billet sur mon blog :

http://nagashur.com/blog/?p=355

J'ai une version 2 en place, il faut que je finisse de faire les photos et de les uploader, et je ferai un post dessus :)

En pratique, ça me fait un NAS efficace, peu cher, silencieux, extensible, et configurable à souhait.

Les débits des disques atteignent 90mo/s :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas mal, ça donne des idées, j'aimerais bien faire pareil j'arrive pas à trouver un boitier qui me convient pour mon HTPC à des prix abordables...

Faut juste se sortir les doigts du c**

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah franchement, ça se fait vite. Une demi-journée, et c'est plié ^^

Et pour la finition, il est possible d'utiliser les plastiques autocollants pour avoir des surfaces nickel, ça fait complètement illusion.

Bon sinon, tu peux aussi peindre, voir lacquer, mais la, c'est loooong, looooooong (la laque)

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai plusieurs petites questions :D

Comment tu as fixé ta carte mère? Tu as vissé les plots de fixation dans le bois? (pré-trous puis vissage?)

Les vis à main avec lesquelles tu as fixé les disques durs c'est quoi? quel épaisseur de bois à cet endroit?

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai plusieurs petites questions :D

Comment tu as fixé ta carte mère? Tu as vissé les plots de fixation dans le bois? (pré-trous puis vissage?)

Les vis à main avec lesquelles tu as fixé les disques durs c'est quoi? quel épaisseur de bois à cet endroit?

Désolé du délai de réponse, c'est que je fais une thèse (derniere année en plus) et parfois je suis overbooké.

Donc pour la carte mère, j'ai dans un premier temps collé des petits bouts de bois d'environ 5mm d'épaisseur à l'endroit ou il y a les trous des vis. ça remplace les sortes de petits bidules métalliques ou l'on visse.

Ensuite j'utilise des vis à bois de 12mm de long et 3mm de large. ça se visse très bien, j'ai pré-percé en effet a 2mm, mais parceque le bois du support est un bois dur qui se fend si on visse dedans. Avec un bois tendre (pin, contreplaqué de bois clair), on peut directement visser.

les vis à main utilisées, ce sont des vis à main PC "tuning", que j'avais achetées sur LDLC. l'épaisseur du bois sur ce coté est de 4mm.

A cet endroit j'ai percé plus large de sorte que j'ai une marge pour chopper le trou du HDD, et une fois vissé ça tient très bien.

D'ailleurs, les disques sont en contact uniquement avec cette planchette de 4mm, il n'y a pas de support sous le disque du haut (celui du bas s'appuie sur le fond du rack, qui est en bois 10mm, et donc pas de problème de court-circuit). La face opposée à celle ou il y a les vis n'existe pas (en fait le rack est fait de 3 planches, le dessous, le coté des vis, et l'arrière). Sur la photo, on voit le montant gauche du support de la carte mère, qui est évidé.

Au passage, pour la version MK2, j'ai tout mieux fait, et j'ai pris bien plus de photos de la construction, j'aurai donc des plans plus détaillés à fournir, surtout pour les points de détails tels que les fixations, le matériel utilisé pour certaines découpes, etc.

Au passage, on visse la mobo sur son chariot, et on la glisse ensuite dans sa fente (c'est une fonctionalité que j'inclus maintenant dans tous mes boîtiers : un chariot de carte mère amovible. ça permet de tout tripatouiller dehors. De plus, j'ai une deuxième mobo compatible avec celle ci (pas exactement le même modèle, mais si je swappe les cartes mères, ça passe sans réinstall.) Cette seconde carte mère est sur un châssis compatible, donc je peux changer rapidement :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le bois est 100% sec ? :D Sans doute sinon y aurait des court circuits depuis longtemps :transpi:

Très bonne idée, on peut même recycler les vieilles planches des meubles qu'on jette :D

Le vernie peut servir d' isolant ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le bois est 100% sec ? :D Sans doute sinon y aurait des court circuits depuis longtemps :transpi:

Très bonne idée, on peut même recycler les vieilles planches des meubles qu'on jette :D

Le vernie peut servir d' isolant ?

Pour le bois, il s'agit de contreplaqué. Il est donc à priori stable. Maintenant, même avec du bois massif, je doute qu'on aie des problèmes avec l'humidité potentielle du bois, à moins de couper son bois soi même peut être, et encore?

En effet, dans le pire des cas, le vernis pourra servir d'isolant. Pour ma part, dans la version 2 (la version 1 a tourné quelques mois tout de même), j'ai d'abord passé du fond dur sur le bois , ce qui bouche les pores (2 couches, avec ponçage à chaque fois), puis de la laque noire (5-7 couches, j'en ai eu marre après, et je n'avais plus de laque).

Les planches de meubles sont en effet intéressantes, car ayant déjà un bon fini de surface. En revanche, elles sont souvent assez épaisses, ce qui oblige à adapter le design. Le boitier résultant est également plus lourd avec du bois massif de 18 ou 20mm qu'avec du contreplaqué clair de 10mm. Maintenant un boitier en bois rouge de 18mm, c'est un tank. Mon PC principal est fait ainsi, et je peux me mettre debout dessus sans problème. (avec du bois de récup de meubles, justement)

Autre facteur intéressant : le bois est un bon isolant phonique. De plus, il y a peu de phénomènes de résonance du matériau qui entraînent des vibrations désagréables avec le bois. En pratique, ça fait un boitier très silencieux, alors qu'avec des feuilles d'acier de 1mm, la vibration se propage mieux, et un grand panneau fin entre facilement en résonance.

Celui ci, je ne l'ai pas verni, parce que j'avais la flemme, déjà, et puis j'aimais bien la tête du bois brut. Ceci dit, avec un bon vernis, on renforce les motifs du bois, et l'aspect en est magnifié.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci de ta réponse, j’attends les beaux jours pour me lancer (en espérant avoir le temps et la motive).

J'ai déjà fais en gros le plan sur sketchup... ba dis donc la conception de boitier c'est un métier hein...

Maintenant reste plus qu'à choisir les matériaux et voir surtout si ce que je veux faire est faisable sans que ce soit trop prise de tête... là c'est autre chose à mon avis.

Je compte utiliser du 10mm et 5mm, tu conseil quoi comme type de bois?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci de ta réponse, j’attends les beaux jours pour me lancer (en espérant avoir le temps et la motive).

J'ai déjà fais en gros le plan sur sketchup... ba dis donc la conception de boitier c'est un métier hein...

Maintenant reste plus qu'à choisir les matériaux et voir surtout si ce que je veux faire est faisable sans que ce soit trop prise de tête... là c'est autre chose à mon avis.

Je compte utiliser du 10mm et 5mm, tu conseil quoi comme type de bois?

en fait je dirais que ça dépend de ton équipement, et de la finalité

Si tu as un peu de matériel, les bois durs ont l'avantage d'être plus résistants. En revanche, les bois mous sont plus faciles à travailler. Le pin est très apprécié parcequ'il est très tendre, donc facile à poncer, découper, etc... D'un autre coté, avec un bois dur, il est plus difficile de "glisser" et de faire une connerie, en général, les découpes prennent plus de temps, idem pour le ponçage et le rabotage...

Mais je dirais que si tu veux faire un boitier avec une finition bois, un bois relativement dur et joli sera sympa, car il résistera aux chocs. Avec le pin, un coup de tournevis mal placé (sans taper comme une brute en plus) et tu as une grosse marque (enfin 2-5mm). Si en revanche, tu comptes peindre, laquer, ou quoi que ce soit d'autre qui masque le bois, je te conseille le contreplaqué. A épaisseur égale, il est excessivement résistant, plus que l'immense majorité des bois. C'est du au fait que le CP est composé de couches superposées de bois, dont les fibres sont croisées : une couche avec les fibres dans le sens horizontal, une autre avec les fibres dans le sens vertical, et ainsi de suite. Plus le CP est épais, plus il a de "plis".

Maintenant, tu as du contreplaqué "mou" ou "dur", en gros fait avec des bois tendres ou durs. Dans tous les cas, le défaut du contreplaqué, c'est la tranche. Si on ne ponce pas, c'est moche. Sur le CP tendre, on a plus facilement des défauts, mais c'est facile à poncer. Le CP dur est plus difficile à poncer (plus de temps nécéssaire), mais bien moins de défauts. Le CP dur est souvent plus dense.

généralement le CP "mou" est fait avec des bois clairs, les CP "durs" avec des bois foncés/bois rouges. Au magasin de bricolage, en regardant les planches de contreplaqué, quand le grain du bois est serré, c'est souvent bon signe. D'ailleurs plus le grain est serré, plus la peinture/vernis/laque sera facile à uniformiser. Pour vérifier que le bois est dur il suffit d'appuyer dessus avec le bout d'une clé, et voir si ça s'enfonce ou pas. Avec le contreplaqué de bois rouge, souvent il faut un choc pour faire une déformation sur la surface, alors qu'avec le CP de bois blanc, il suffit d'appuyer un peu.

Un autre gros plus du contreplaqué, c'est la découpe sur mesure. Si on arrive avec une liste de mesures, on obtient les planches découpées bien comme il faut. Toutefois ça ne fait pas de mal de vérifier, parfois le type de la découpe se trompe. Mais si les découpes sont bonnes, les panneaux de même taille sont réellement identiques, les bords parfaitement droits. A la scie sauteuse, je ne suis jamais complètement droit, et à la scie circulaire, j'ai du mal a découper précisément ou je veux... Eux fournissent une découpe parfaite. Enfin, la plupart du temps ^^

Le contreplaqué existe également généralement en 4,5,6 8, 9 ,10 , 12 , 15 , 16, 18 et 20mm, alors que les bois massifs sont en 16-18mm au moins en général.

En pratique, si tu as des outils à mains (papier à poncer et cale à poncer, peut etre un rabot manuel, etc), ce sera plus facile avec du contreplaqué clair/tendre. Si tu as une ponceuse électrique, le CP dur/foncé sera plus solide, et la finition pourra être meilleure. Au passage, une ponceuse orbitale (les ponceuse qui ont un disque qui tourne), ça se trouve à partir de 15-20€, et ça vaut extrêmement le coup. On peut poncer les bords pour avoir un truc ultra lisse, et même poncer de façon a avoir des angles arrondis plutôt que des arêtes dures. Avec un disque à grain fin, on peut être très précis, avec un gros grain on peut enlever la matière assez rapidement.

Donc si tu peux, je dirais du CP dur. Mon second NAS, en CP 15mm est assez petit et peut largement supporter mon poids (+ de 80kg).

pour l'assemblage, tu as trois solutions :

  • Les clous

  • Les vis

  • La colle

Si tu veux un boitier démontable, la seule solution c'est les vis. la contrepartie, c'est qu'elles sont parfois visibles. Si tu veux un assemblage définitif (par exemple pour la caisse du boitier, le couvercle peut être vissé!), je te conseille la colle plutôt que les clous. Les clous peuvent être durs à mettre en place, la tête peut etre visible, et on peut se rater.

la colle à bois, en revanche, permet de bien positionner les planches, permet de fixer les planches sur toute la surface de contact, sans laisser de "trou", quitte à courber légèrement le bois si les découpes ne correspondent pas bien. Au passage, la colle a bois est plus solide que le bois. Cela signifie qu'avec un assemblage collé, le bois a coté se cassera avant la partie collée. D'ailleurs dans les magasins de bricolage ça se voit : les planches faites de planchettes de bois collées côte a côte se casse au milieu d'une planchette plutôt qu'a la jointure collée.

De plus, le bois collé donnera un bloc "uni", donc pas de grincements, pas de jeu. La colle est blanche, mais devient invisible. toutefois il faut nettoyer au plus, car une fois sèche, elle est très résistante, et se ponce difficilement. De plus comme elle est uniforme, et non poreuse, si on peint, on verra une différence de texture.

Pour un boitier PC, une solution peut être une caisse collée (facade avant, arrière, gauche, dessous) et les paneaux d'accès (droite et desus, par exemple) vissés. Le chariot de la carte mère serait un élément collé, en un bloc, mais qui se visse sur le reste du boitier.

il est même possible de faire un boitier en contreplaqué 5mm, je l'ai fait : le fond est en 10mm (format desktop), mais les bords sont en 5mm et le couvercle également. Il est du coup très léger, par contre je ne m'assois pas dessus ^^.

Le contreplaqué ne coûte pas grand chose (la feuille en 10mm d’épaisseur soit 244*122cm, coûte moins de 20€ bien souvent, et la découpe est généralement incluse dans le prix de la feuille!).

pour environ 20€, j'ai pu me fabriquer un meuble télé supportant une télé 46", le caisson de basse, les décodeurs, etc, en contreplaqué rouge 15mm. Ce meuble peut facilement supporter mon poids. Il est vissé, du coup si je veux faire autre chose, je dévisse, et je coupe les planches aux dimensions de mon choix :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

×
×
  • Create New...