Jump to content

Le topic de l'e-book


Recommended Posts

Ha merde, je me souviens même plus d'avoir traité de sujets particuliers :transpi: Quoique peut-être dans la guide de l'autopub :transpi:

Que ce soit à travers les commentaires de PCInpact, ici, sur ton blog, quelques liens sur twitter, cela finit par faire beaucoup d'informations !

En France, on ne pourra pas le faire faute de Prix Unique du Livre Numérique. On peut contourner la loi et faire un e-book unique avec 3 ou 4 bouquins dans le même fichier ePub mais ça fait un sacré boulot en plus (confection du fichier ePub + administration + cover + mise en page). Cette loi est réellement merdique et complètement inadaptée.

Pour le deuxième point, je pense malheureusement que les indies ont beaucoup trop de barrières en France pour insuffler une dynamique salvatrice. Va falloir voir comment les choses vont se passer pour eux chez Kobo et Amazon Kindle. S'ils s'ouvrent aux indés, il y a une chance de bouger les gros éditeurs. Mais la France étant ce qu'elle est, donc très protectionniste concernant le livre, j'ai un peu peur que les éditeurs imposent des conditions à Amazon et consorts pour qu'ils ferment leurs portes aux indés… en échange de leur participation active.

J'aurais tendance à croire que les contournements seront légion : achats sur des plateformes étrangères, en particulier.

HS : je déteste faire de la pub mais bon, là c'est gratos et c'est social. Le bouquin n'est pas officiellement sorti mais déjà dispo sur certaines plateformes et je vous encourage fortement à le pirater, le propager, le partager et le faire lire ;) )

Merci ! :smack:

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 183
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Merci ! :smack:

De rien, ça offusque les bourgeois dans leur petit confort… qui le trouvent complètement "vide" avec de la vulgarité gratos. Pourtant, j'ai bien une cinquantaine de personnes qui se sont complètement reconnues là-dedans et qui auraient été encore plus vigoureuses ^^

Bref c'est bien, t'as un schisme entre les jeunes qui le lisent et les plus âgés, ce qui démontre encore une fois une incompréhension entre les premiers et les seconds, un des gros problèmes de notre société, et au lieu de retenir le fond, ils critiquent le style. C'est cool de voir à quel point ceux qui ne sont pas concernés se mettent dans une position où ils sont totalement aveuglés et ça les dérange que les discours soient virulents.

Bref, anyways, dommage que ce soit en privé, ça aurait pu faire de la pub, d'ailleurs ça a été pensé surtout pour provoquer le débat mais au lieu d'écouter ou ne serait-ce qu'entendre, quelques lâches passent complètement à côté et vont dire à l'éditeur de faire "attention à ses choix éditoriaux et d'être plus exigeant" alors qu'ils se définissent, deux lignes avant, comme une cible non concernée par un tel essai… et que l'éditeur se reconnaît à 100% dans le texte et a même rajouté quelques choses ici et là. :francais:

Link to comment
Share on other sites

Quelqu'un connaît une entreprise qui numérise les livres papiers en format ebook (pdf de préférence)?

J'ai trouvé numerise.fr mais on ne peut pas numériser des livres dont on n'est pas l'auteur. :reflechis:

Le problème c'est que les livres en question n'existent pas en format ebook et seulement sur papier, et franchement c'est pas trop ma tasse de thé de passer 6 heures pour numériser un livre de 500 pages moi même. :eeek2:

Si quelqu'un a des infos ou des astuces pour numériser plus vite, je suis preneur. :ouioui:

Link to comment
Share on other sites

Petit frère/petite s½ur, stagiaire, ou payer quelqu'un ^^

Non, elle veut pas :francais::craint:

Je vais faire tourner le café, je crois que je vais en avoir besoin :ouioui:

En plus avec le logiciel faut activer le dictionnaire d'apprentissage et tout lui dire sinon on se retrouve avec "pdvilégier" au lieu de "privilégier". :reflechis:

Link to comment
Share on other sites

J'interviens vite fait pour :

www.unerentreelitteraire.org

SV560A, je reviens vers toi après quelques recherches ;)

Edit :

Donc, pour numérisation d'un livre papier, je ne te cache pas que c'est assez problématique pour le moment, d'autant qu'il y a les copyrights à prendre en compte.

Pour l'instant, ça reste de l'artisanat, même si des sociétés commencent à se développer dans la chose, comme numerise.fr

Donc, globalement, ça reste du scan artisanal page par page, passage par OCR puis correction (le tout effectué par celui qui détient le livre.)

Malgré tout, la pratique est très développée au Japon, et tu peux même leur envoyer un livre directement commandé sur Amazon par exemple.

Sinon, il y a quelques articles en français sur le sujet :

http://www.actualitte.com/actualite/27846-numeriser-livre-ebook-scanner-1dollarscan.htm

http://actu-des-ebooks.fr/2011/02/09/scanner-les-livres-la-solution-qui-fait-trembler-edition/

Reste que le problème principal reste et restera le copyright et que ça risque de ralentir pas mal la chose, même si Gallica et Google devraient en numériser quelques millions dans les prochaines années.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Bonjour a tous.

Puisque j’ai récemment acquis un Nook touch de B&N je vais essayer de vous faire un résumé de mon expérience.

Je ne suis pas un pro des liseuses donc il me sera difficile de comparer le nook aux autres appareils.

La taille du nook est inferieure a la plupart des autres liseuses car il n’a ni clavier ni espace tactile sous l’écran cela est remplacé par un clavier tactile si le besoin s’en fait sentir.

Cela permet un bon écran pour un appareil globalement plus petit .

La matière de l’appareil est une sorte de gomme grip cela permet une bonne prise en main on retrouve 2 boutons à droite et 2 à gauches pour le défilement des pages . un bouton power devant et un derrière.

Les boutons sont bien placés et gaucher comme droitiers pourront tenir l’appareil et faire défiler les pages avec une seule main, à noter que l’écran tactile permet aussi le défilement des pages par glissement ou simple pression.

L’écran tactile est surtout pratique pour naviguer dans les menus ou lors des connexions wifi, a ce sujet on peut naviguer sur le web ce qui peut s’avérer pratique.

La batterie dure longtemps mais c’est une des fonctions caractéristiques des liseuses. La vendeuse m’a dis que la batterie peut etre remplacée seule.

Au niveau des formats la plupart sont supportés type pdf epub etc. a noter que les formats word et txt ne le sont pas.

Au niveau des défauts la mémoire embarquée est faiblarde 256MB il faut donc investir dans une micro SD

Pas de lecture de musique en même temps que la lecture, cela ne me dérange pas mais il me semble que les concurrents le permettent.

En bref je suis très content de cette liseuse qui est aussi ma première si je peux répondre a vos questions je le ferais avec plaisir

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Petit Test Kindle que j'ai reçu aujourd'hui. Je vais synthétiser au maximum, je vous préviens :transpi:

AcHjpuaCMAE4-bh.jpg

Première chose, le Kindle arrive préchargé avec les informations du compte Amazon que vous avez utilisé pour l'acheter. Si c'est un cadeau, vous pouvez délier la machine au compte via un mail qu'Amazon vous envoie à l'expédition.

Finition / Qualité / Déballage

Pour une machine de 99 euros, je trouve quand même qu'elle est très bien finie. Le dos n'est pas du plastique gomme mais une sorte de plastique "doux" à mi chemin entre un plastique bien dur et un plastique gomme. La bonne nouvelle, c'est qu'il ne semble pas "marquer" facilement.

Il est très très très léger, plus léger qu'un Sony PRS-350 qui est pourtant 20% plus compact (car écran 5" au lieu de 6" pour le Kindle). C'est d'autant plus agréable quand on le tient à une main.

La boîte fait vraiment pitié à voir : ils ont clairement économisé là-dessus étant donné que la boîte… est le carton d'emballage qui sert à l'expédition. Dedans, une mini notice, les infos légales, le Kindle et le câble USB (par contre, matériaux recyclés). Le chargeur est vendu à part (mais n'importe quel adaptateur USB fonctionne), les housses sont excessivement chères pour le moment.

Les boutons semblent pouvoir résister pas mal de temps. Ils ne font pas énormément de bruit. Par contre, le D-Pad est vraiment vraiment petit pour mes gros doigts et est bruyant, lui. Rien à signaler côté boutons pour tourner les pages, situés de part et d'autre de l'écran sur les tranches, et qui ne s'enfoncent pas mais fonctionnent comme des leviers. Que vous soyez gaucher ou droitier, aucun changement, les deux boutons sont à chaque fois présents.

Écran

Là, rien à redire. On est sur du très bon écran avec un contraste presque parfait qui rend vraiment bien les nombreux niveaux de gris. L'effet flash (pour rafraîchir l'écran) se situe toutes les 5 pages, ce qui est franchement pas plus mal comparé à ma PRS-350 ou c'est chaque page. D'ailleurs, le Kindle est bien plus véloce et tourne de page en 2 fois moins de temps. (ça va servir pour la partie soft niveau navigation web, retenez bien ça)

Niveau lettres, c'est du tout bon. On se demande vraiment à quoi sert l'écran HD du iRiver HD (pour Google) en utilisation normale donc pas le nez fixé à 3mm de l'écran.

Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai l'impression que le gris de la coque a été choisi pour un confort de lecture supérieur. L'écran ressort beaucoup moins sombre sur le Kindle que sur la PRS-350 (et pourtant, ce sont quasiment les mêmes à ce niveau-là si on y regarde à deux fois…)

Niveau rotation, rien à signaler. Il n'est pas tactile.

Soft

L'interface est pas mal différente par rapport à la concurrence. Au lieu d'avoir des grosses icônes pour telle ou telle fonction, l'écran d'accueil ne présente que la collection de livres. En fait, l'accès à Kindle, aux options et au navigateur web se déroule dans un menu (appelé via le bouton du même nom). Et très franchement, ce n'est pas pour me déplaire dans le sens où une liseuse est très rarement éteinte complètement et que du coup, ça donne directement accès à la bibliothèque de la machine sans avoir à passer par l'écran d'accueil. Dommage qu'on ait juste titre + nom auteur et pas couverture en début de ligne en plus. À noter que les livres sont soulignés par des petits points (leur longueur) + gros points (votre avancée dans le livre). Gauche = on efface le livre. Droite = on le gère et on accède à ses infos.

Niveau paramètres, on a 4 pages qui proposent notamment de renommer son Kindle, délier son compte Amazon, choisir son réseau Wi-Fi, choisir sa langue, la mention de l'adresse Kindle pour s'envoyer des trucs par mail, un mot de passe optionnel pour le protéger, choix de la langue du dico, gestion réseaux sociaux (Twitter, FB), activation des fonctions sociales niveau annotations, surlignages, notes.

Depuis le menu, on peut effectuer une recherche, désactiver Wifi, créer collections (pour classer livres, etc.), forcer synchro et téléchargement, et accès au navigateur web (Fonctions expérimentales).

Dans le livre, on sélectionne mot via D-Pad, ce qui force un pop-up avec début de définition du mot, fonctions pour annoter et surligner. Ça peut vite devenir chiant si un mot se situe en plein milieu mais le pop-up se place intelligemment (en haut si mot dans moitié basse, en bas si moitié haute). Un écran touch propose quand même un confort supplémentaire, et sans transition…

Le clavier est une plaie à utiliser : on a qu'une envie : tapoter dessus… Or, le clavier peut énormément servir (recherches diverses, recherches Kindle Store, prise de note, MDP Wifi, etc). C'est simple, vous prenez un clavier virtuel de jeu vidéo et vous vous imaginez utiliser le D-Pad pour passer chaque lettre en revue, passer par des onglets pour caractères majuscules et spéciaux, etc. Bref, on comprend vite pourquoi les ricains préfèrent choisir un Kindle Touch pour 20 dollars de plus… Autant ça ne me dérange pas trop pour tout ce qui est navigation, autant ces machines sont faites pour offrir des fonctions supplémentaires auxquelles on prend vite goût (et on ne lit pas comme un bouquin papier, c'est à dire simplement lire page après page) et le Touch devient quasi indiscutable. Pas pour rien que Bookeen a dégagé toutes ces fonctions sur son reader entrée de gamme sans touch…

Niveau Web, agréablement surpris car écran assez rapide, mode "lecture" pour les articles, fonctionne avec un système de zoom, etc. Mais encore une fois, on passe par le vieux clavier bien chiant à utiliser et ça casse les pieds parce qu'on ne peut pas tapoter dessus.

Pour tout ce qui est réglage texte : 3 polices, 8 tailles, 3 interlignages, possibilité choisir nombre mots par ligne, et rotation.

On peut aussi le synchro en USB (il monte comme une clé USB)

Store

La force de Kindle, c'est son écosystème, donc Kindle Store. Et on ne va pas faire un débat sur format proprio ou pas, ce n'est pas le but de ce test.

Très franchement, j'ai vu quelques choses qui ne me plaisent pas :

- pour voir le prix d'un livre, obligé de regarder la page-produit.

- pas de mention de la présence de DRM ou non.

- pas de demande de confirmation d'achat ou pas (système Amazon 1-click) même si il y a un bouton pour dire qu'on a acheté par erreur (pour annuler l'achat).

- chaque livre DL / acheté, c'est un mail Amazon. En gros, pas de facture groupée pour une même session d'achat.

- Les jaquettes sont vraiment très très très très très petites. Grosso modo, vous allez vous fier à la description à côté (titre + auteur + notes) tellement c'est illisible.

- avec le clavier qui est une merde à utiliser, on a pas vraiment envie de faire des recherches, or le Store est gigantesque.

- offre journaux et magazines ridicule en français. (mais ils seront envoyés en push pendant que vous dormez ;-) )

D'un autre côté :

- sur page accueil, possibilité choisir entre livres anglais, livres français, magazines et journaux

- sur page accueil, livres recommandés, ce qui peut être sympa si on aime des genres en particulier.

- Top meilleures ventes gratuit un peu caché (en fait, on y accède via le top payant)

- nouveautés à ne pas manquer.

- catégories nombreuses

- Offre de 40 000 livres en français + 844.000 en anglais.

- possibilité DL extrait, ajouter liste envies, lire commentaires des autres clients.

- prix par rapport à version papier affichés (mais ça dépend aussi de la version papier choisie hein… ils vont toujours prendre celle qui est supérieure, et rarement l'édition poche.)

Malgré tout, ça reste quand même très agréable de pouvoir acheter depuis la machine et de recevoir son livre en 30 secondes. Ce n'est pas parfait, et évidemment, il faut prendre en compte le côté écosystème fermé, que je contre-balancerai plus que largement avec le fait que Kindle soit la plateforme la plus ouverte aux auteurs indépendants… et mine de rien, c'est important pour la contre-culture (préfère un écosystème avec format proprio que tu peux bidouiller pour récupérer qui ouvre ses portes aux indés qu'une plateforme sur un standard qui les considère comme de la merde et ne veux que des gros éditeurs…). Et n'oubliez pas que certains éditeurs vont vous vendre des versions dégueulasses (là, j'ai American Psycho de B.E-E. pour 7 euros, et y'a même pas de table des matières, les mecs…)

Conclusion

Ça va être dur pour la concurrence…

Si vous avez des questions… parce que j'ai pas pensé à tout non plus et que c'est vraiment vite fait.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Alors par contre, petite précision pour les adhérents FNAC : vous payez 129 euros et recevez 30 euros de bon FNAC (d'où le 99 euros). Et encore, les bons FNAC (de 10 euros) ne sont utilisables que quand achat de 30 euros minimum. Ils ne sont d'ailleurs pas liés à la librairie e-book comme pour l'opération Virgin Megastore / Bookeen :chinois:

(Bref, une opération à 30.000 euros pour le FNAC… qui va être vite rentabilisée vu les conditions d'utilisation des bons d'achats).

Link to comment
Share on other sites

En passant, pour les gens qui ont des liseuses Sony d'avant dernière génération (PRS-350 et PRS-650), firmware alternatif ici : http://ebookapplications.com/2011/11/release-of-new-firmware-for-sony-readers-prs-350650950-with-touch-screen-support/

Me permet de le mettre, bien que non-officiel, étant donné que Sony n'assurera plus aucune mise à jour firmware de ces machines alors qu'elles n'ont qu'un an. Donc s'il vous venait à l'idée d'acheter une PRS-T1 (leur nouvelle liseuse), pensez bien à ça au moment de valider votre achat (pour info, l'ancienne génération tourne avec un RMSDK Adobe qui a 3 versions de retard !)

Bon, par contre, ce n'est que dispo sur Windows… ce qui est un peu ironique quand on sait que le firmware tourne sur du Linux. :fou:

Au programme :

  • Support for all major ebook, image, compression audio formats.
  • In-book dictionary
  • Ability to install additional dictionaries and fonts
  • Simple and intuitive interface, fully functional file manager and many other features

Formats supportés :

  • Books: PDF, DOC, EPUB, RTF, HTML, CHM, TXT, DJVU, FB2, PDB, PRC, TCR, ZIP, RAR including multi-file ZIP и RAR compressed files
  • Comics formats: CBR, CBZ
  • Image formats: JPEG, PNG, GIF, BMP, TIFF, PSD, PICT, PCX, PGM, PPM, SGI, TGA
  • Music: MP3, WAV, FLAC, OGG, AAC

Autres features

  • Quick start (less than 5 seconds)
  • Simple and convenient interface
  • Fully functional file manager with support of all types of file operations.
  • Flexible user settings, such as fonts, page settings, supported languages, custom fonts etc.
  • Convenient in-book navigation
  • Bookmark, page and page layout settings
  • Flexible settings for PDF/DjVu,CBR/CBZ and images scaling (zoom).
  • Bilt-in dictionary, support for custom dictionaries.
  • Screen capture

Applications

Chess, Sudoku, Calculator, Schultse table and Dictionary in addition to the built–in dictionary.

Voilà, c'est cool, on a donc une boîte tierce qui prend en charge les mises à jour parce que Sony ne veut pas le faire (et vu le prix des liseuses à l'époque, c'est quand un gros foutage de gueule) et qui nous sort un firmware 1000 fois meilleur… :yes:

Link to comment
Share on other sites

En passant, pour les gens qui ont des liseuses Sony d'avant dernière génération (PRS-350 et PRS-650), firmware alternatif ici : http://ebookapplicat...screen-support/

Me permet de le mettre, bien que non-officiel, étant donné que Sony n'assurera plus aucune mise à jour firmware de ces machines alors qu'elles n'ont qu'un an. Donc s'il vous venait à l'idée d'acheter une PRS-T1 (leur nouvelle liseuse), pensez bien à ça au moment de valider votre achat (pour info, l'ancienne génération tourne avec un RMSDK Adobe qui a 3 versions de retard !)

Bon, par contre, ce n'est que dispo sur Windows… ce qui est un peu ironique quand on sait que le firmware tourne sur du Linux. :fou:

[...]

Voilà, c'est cool, on a donc une boîte tierce qui prend en charge les mises à jour parce que Sony ne veut pas le faire (et vu le prix des liseuses à l'époque, c'est quand un gros foutage de gueule) et qui nous sort un firmware 1000 fois meilleur… :yes:

Merci pour l'info :yes: je suis concerné.

Ce qui est intéressant, c'est la possibilité de passer au firmware d'origine en cas de problème.

En attendant, la seule fonctionnalité faisant vraiment défaut sur les liseuses de cette génération, c'est l'impossibilité de choisir son dictionnaire, sinon je n'ai pas à m'en plaindre.

A savoir qu'il existe également un autre projet de développement de firmware pour les liseuses sony : http://code.google.com/p/prs-plus/

Mais il semble moins avancé pour le moment.

Quel dommage que Sony ne fasse pas un effort et développe des firmware unifiés par exemple, je doute que, en dehors du wifi, il y ait une énorme différence de matériel entre la 650 et la T1...

Link to comment
Share on other sites

Merci pour l'info :yes: je suis concerné.

Ce qui est intéressant, c'est la possibilité de passer au firmware d'origine en cas de problème.

En attendant, la seule fonctionnalité faisant vraiment défaut sur les liseuses de cette génération, c'est l'impossibilité de choisir son dictionnaire, sinon je n'ai pas à m'en plaindre.

A savoir qu'il existe également un autre projet de développement de firmware pour les liseuses sony : http://code.google.com/p/prs-plus/

Mais il semble moins avancé pour le moment.

Quel dommage que Sony ne fasse pas un effort et développe des firmware unifiés par exemple, je doute que, en dehors du wifi, il y ait une énorme différence de matériel entre la 650 et la T1...

C'est simple, ça veut dire que le support EPUB3, c'est dans le c** de ceux qui ont des PRS-x50… et aux dernières nouvelles, il y en a 300.000 minimum en circulation. :fou:

Et je peux te dire que ça va être un sacré problème étant donné que des premiers tests réalisés pour EPUB3 révèlent des bugs très gênants sur certaines liseuses où EPUB2 est déjà assez médiocrement supporté.

Bref, c'est génial… on a donc Kindle Format 8 dont on attend les Guidelines pour avancer certains projets, on a B&N qui essaye de voir pour nous intégrer dans leurs beta-tests vu que nous ne sommes par ricains, on a Apple qui a fait sauter le local storage HTML5 suite à la publication des docus EPUB3 finales sans prévenir personne et qui est incapable de nous dire quoi que ce soit à ce sujet (parce qu'il faut entièrement revoir l'implémentation vu que l'utilisateur doit pouvoir accéder aux données en local storage, les gérer et les effacer), et on a la transition EPUB2 -> EPUB3 qui va être un très gros bordel. En ce moment, c'est assez fun le livre numérique. Alors si les constructeurs n'y mettent pas du leur, on est pas sortis de l'auberge.

Ha, et puis on a eu un truc inimaginable à la dernière réunion du SNE sur le thème EPUB3 : NordCompo et Jouve ont tout simplement présenté et vendu le fixed-layout comme le meilleur moyen de respecter la mise en page d'un livre papier et donc solution à privilégier (bah ouais, ils facturent plus cher…) pour faire du livre homothétique (papier vers numérique). Ce sont les deux plus gros "numérisateurs" en France, Jouve est le plus gros au monde, je vous laisse imaginer le bordel… le fixed-layout étant à privilégier pour des projets bien particuliers (enrichi, livres pour enfants, livres d'art), pas pour la vaste majorité des bouquins (qui ne contiennent que du texte). Le lecteur va donc perdre tout un tas d'avantages inhérents à EPUB…

Link to comment
Share on other sites

Je trouve tout de même curieux que sur nombre de produits, les constructeurs s'obstinent à créer leurs spécificités et à ne pas vouloir d'interopérabilité ou presque. Certes, il y a là une logique commerciale évidente (par exemple, je ne mets pas mon produit à jour, je crée un écosystème fermé, ce qui a comme conséquence d'obliger les consommateurs à renouveler leurs équipements rapidement pour mon futur produit de préférence...) mais cela donne en retour des arguments aux défenseurs du papier, dont le "support", lui, est indépendant de toute entreprise mercantile une fois édité. Bref, plutôt que d'apporter une distinction par la qualité de fabrication, les fonctionnalité internes, le peaufinage du firmware et sa mise à jour pour le respect des standards, finalement, les constructeurs (et les "numérisateurs", somme toute) jouent la carte de la défiance à leur égard plutôt que la confiance. Encore des progrès à faire pour réellement démocratiser ces technologies...

Link to comment
Share on other sites

Bah, a part pour kindle et son format fermé... l’interopérabilité est là, tous les autres eReader lisent le ePub qui est plus ou moins le standard.

Bref, y a un seul mouton noir... Amazon.

En ce qui concerne le ePub3, html5, etc... ce sont des standards pas vraiment encore en circulation, comment en vouloir aux fabricants de ne pas être à jour la dessus.

Link to comment
Share on other sites

Nope, y'a pas que Amazon.

Chez B&N, tu as tout un pan du catalogue Nook sous format proprio .ebook (grosso modo, un dérivé d'Epub avec des bouts d'EPUB3 dedans). Et double peine, le DRM utilisé est un dérivé d'Adobe Adept qui peut lire les EPUB avec le DRM Adobe Adept mais qui ne fonctionne pas dans l'autre sens (EPUB acheté chez Nook lisible ailleurs).

Chez Apple, tu as EPUB avec une grosse avance sur les fonctionnalités EPUB3. Il est assez drôle de constater que des puristes ont largement gueulé sur les modifications qu'Apple a apporté à EPUB2 alors qu'ils n'ont fait que anticiper les fonctionnalités finales… et ces fonctionnalités ont été ajoutées avec (à peu près) l'assurance que ça ne bougerait pas du draft vers la docu stable… Grosso modo, Apple a gardé appellation EPUB là où B&N a fait son format proprio par dessus. Les fichiers EPUB prévus pour ibooks sont interopérables par contre (si pas de DRM) mais le rendu ailleurs est merdique (pour résumer, la feuille de style pour formatage saute).

Pour le fait d'en vouloir aux fabricants, c'est plus dans le sens où Sony a décidé de ne plus assurer le support de ces machines vieilles d'un an alors qu'ils savaient pertinemment que EPUB3 arrivait (la docu finale EPUB3 a été déposée avant la prise de décision par Sony).

Mais tu as des possesseurs de Bookeen Opus qui attendent une MAJ firmware promise par la boîte depuis près d'un an maintenant, donc c'est vraiment le bordel un peu partout…

Après, évidemment que nous ne sommes pas cons et que la transition vers EPUB3 va prendre un certain temps, mais à voir au quotidien comment ça tourne dans le business (avec le support EPUB2 qui n'est déjà même pas assuré correctement chez certains), on sait qu'on va aux devants de grosses prises de tête…

J'oserai presque dire que finalement, le format proprio stable de Kindle pourrait devenir un avantage-client vu ce qui se passe sur le marché avec EPUB et si ça continue dans ce sens… c'est dire si on est tout près de la catastrophe.

C'est assez simple en fait.

D'un côté tu as un format stable dont tu sais qu'il sera supporté correctement (apps Kindle, liseuses, tablette), une transition qui se fera dans le calme (vu que nouveau format Kindle Format 8 qui remplace mobi7), des ebooks qui sont affichés de la même façon partout.

De l'autre, tu as un standard avec des gros bouts de proprio dedans, plusieurs systèmes de DRM et des fichiers qui sont interopérables à minima. Hop, un tag HTML pas supporté par le RMSDK Adobe par exemple (utilisé par certains fabricants), et le formatage saute en entier sur la liseuse… Me suis tapé une semaine de stress-tests (pour une durée totale de 96 heures) pour sortir une feuille de style EPUB universelle qui tourne partout (pour donner un ordre d'idée). Donc, ça veut dire un traitement à la main, ce qui ne se fait quasiment pas (c'est de l'automatisation à tous les étages chez Nord Compo ou Jouve, voire des éditeurs qui utilisent InDesign qui est une plaie sur l'export EPUB). Sans exagérer, en l'état actuel du marché, on en viendrait presque à devoir faire un fichier EPUB par fabricant pour qu'il soit identique partout…

Donc non, ça va clairement mal. On aime bien dire qu'Amazon est le mouton noir, mais ils le sont plus ou moins tous à un niveau ou un autre.

Link to comment
Share on other sites

Nope, y'a pas que Amazon.

Chez B&N, tu as tout un pan du catalogue Nook sous format proprio .ebook (grosso modo, un dérivé d'Epub avec des bouts d'EPUB3 dedans). Et double peine, le DRM utilisé est un dérivé d'Adobe Adept qui peut lire les EPUB avec le DRM Adobe Adept mais qui ne fonctionne pas dans l'autre sens (EPUB acheté chez Nook lisible ailleurs).

Chez Apple, tu as EPUB avec une grosse avance sur les fonctionnalités EPUB3. Il est assez drôle de constater que des puristes ont largement gueulé sur les modifications qu'Apple a apporté à EPUB2 alors qu'ils n'ont fait que anticiper les fonctionnalités finales… et ces fonctionnalités ont été ajoutées avec (à peu près) l'assurance que ça ne bougerait pas du draft vers la docu stable… Grosso modo, Apple a gardé appellation EPUB là où B&N a fait son format proprio par dessus. Les fichiers EPUB prévus pour ibooks sont interopérables par contre (si pas de DRM) mais le rendu ailleurs est merdique (pour résumer, la feuille de style pour formatage saute).

Pour le fait d'en vouloir aux fabricants, c'est plus dans le sens où Sony a décidé de ne plus assurer le support de ces machines vieilles d'un an alors qu'ils savaient pertinemment que EPUB3 arrivait (la docu finale EPUB3 a été déposée avant la prise de décision par Sony).

Mais tu as des possesseurs de Bookeen Opus qui attendent une MAJ firmware promise par la boîte depuis près d'un an maintenant, donc c'est vraiment le bordel un peu partout…

Après, évidemment que nous ne sommes pas cons et que la transition vers EPUB3 va prendre un certain temps, mais à voir au quotidien comment ça tourne dans le business (avec le support EPUB2 qui n'est déjà même pas assuré correctement chez certains), on sait qu'on va aux devants de grosses prises de tête…

J'oserai presque dire que finalement, le format proprio stable de Kindle pourrait devenir un avantage-client vu ce qui se passe sur le marché avec EPUB et si ça continue dans ce sens… c'est dire si on est tout près de la catastrophe.

C'est assez simple en fait.

D'un côté tu as un format stable dont tu sais qu'il sera supporté correctement (apps Kindle, liseuses, tablette), une transition qui se fera dans le calme (vu que nouveau format Kindle Format 8 qui remplace mobi7), des ebooks qui sont affichés de la même façon partout.

De l'autre, tu as un standard avec des gros bouts de proprio dedans, plusieurs systèmes de DRM et des fichiers qui sont interopérables à minima. Hop, un tag HTML pas supporté par le RMSDK Adobe par exemple (utilisé par certains fabricants), et le formatage saute en entier sur la liseuse… Me suis tapé une semaine de stress-tests (pour une durée totale de 96 heures) pour sortir une feuille de style EPUB universelle qui tourne partout (pour donner un ordre d'idée). Donc, ça veut dire un traitement à la main, ce qui ne se fait quasiment pas (c'est de l'automatisation à tous les étages chez Nord Compo ou Jouve, voire des éditeurs qui utilisent InDesign qui est une plaie sur l'export EPUB). Sans exagérer, en l'état actuel du marché, on en viendrait presque à devoir faire un fichier EPUB par fabricant pour qu'il soit identique partout…

Donc non, ça va clairement mal. On aime bien dire qu'Amazon est le mouton noir, mais ils le sont plus ou moins tous à un niveau ou un autre.

perso c pour ca que je trouve que les liseuses pocketbook avec soit adobe soit fbreader pour lire les epubs c pas mal meme si fbreader gere pas les drm...en meme temps si drm sur un livre je refuse d'acheter...d'autant que les livres avec drm sont pas les meilleurs marchés ;)

la sony prs-t1 est interessante aussi uen fois rooté => acces aux applis android comme cool reader, fbreader et ...kindle :)

on a une machine plus cool et moins limité qu'un kindle

les cybook me semblent pas autoriser autre chose que adobe...c pour ca que tu dois choisir entre deux firmwares sur les gen3 : support mobi-rm ou epub-drm :-(

bref la T1 me plait bien une fois rooté on ouvre tous les formats sans drm et on peut espérer une evolution de la machine via la communauté ou tout simplement les applis android, meme si sony ne mets pas a jour la liseuse (oui comme d'hab ;))

en plus contrairement a la nook touch la sony a les boutons home/menu/retour sur le cadre donc android 2.2 est operationnel dessus :)

ca me manque sur ma nook color sur les applis android :)

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

@damrod :

Yep, mais perso j'ai Adobe en horreur vu comment il faut adapter les EPUBs pour que ça tourne bien dessus. Y'a facilement moyen de perdre 3 ou 4 heures à cause de lui à chaque fois :mad2:

Mais ce qui a emmerdé le plus de monde, je crois, c'est qu'il a fallu une levée de boucliers pour qu'ils intègrent enfin la justification du texte…

Sinon, grosse nouveauté coréenne.

http://www.hindustantimes.com/technology/PersonalTech-Updates/Kyobo-e-reader-with-colour-display-unveiled/SP-Article1-773353.aspx

Liseuse écran couleur Mirasol.

Bon, premiers retours que j'ai pu avoir à la force du poignet :

- autonomie d'une semaine (sans prise en compte du Wifi, client mail, surf -> donc uniquement lecture)

- ça lag beaucoup

- niveau rafraichissement, on tourne autour de 30 i/s

- Le matos n'est pas super véloce

- Mirasol n'était pas forcément chaud pour l'appareil (ils avaient d'ailleurs retardé sortie d'une autre liseuse pas forcément moins moins bonne) mais gros groupe coréen derrière donc ne pouvait pas se refuser.

- couleurs bien bien délavées, pas forcément mieux que la tablette dont je ne me souviens plus le nom qui avait l'écran réglable e-ink / couleur. Or, c'était une très grosse déception pour les clients de la tablette.

Et deux vidéos d'un modèle de démo en bonus :

-

-

Link to comment
Share on other sites

Je vais bientôt acheter deux liseuses, une pour moi et une à offrir pour noël. Et si je peux dire une chose, c'est que c'est bien le bordel, pourtant j'essaye de suivre les évolutions régulièrement.

Pour l'instant celles que j'ai en vue:

- Kobo by fnac

- Sony PRS - T1

- Kindle

Et je crois que c'est tout.

La kindle, je pense qu'elle va vite partir de la liste avec le problème détecté dans les aéroports qui bousillerai l'écran.

Mais du coup ce que je cherche, c'est un comparatif des liseuses de dernière génération avec les formats supportés, l'autonomie et tout ce qui différencier les appareils. Je n'arrive pas à mettre le doigt sur un truc à jour avec toutes les dernières liseuses de cette fin d'année. Tout ce que je trouve c'est des comparatifs sur l'avant dernière génération ou des infos éparpillés. Si quelqu'un à ça sous la main je suis preneur.Sinon je me ferai une raison et je me le ferai moi même un jour... peut être... ou pas...

Merci pour l'info sur la gestion des MAJ sony sur le T1. Même si je pense également qu'une communauté va bricoler le bestiau pour l'ouvrir un peu plus et le faire évoluer. Je n'aime pas trop le principe de devoir débloqué ou rooter un appareil pour avoir une utilisation normal.

D'ailleurs, on trouve beaucoup de test du kindle, mais c'est tout juste si on entend parler du T1.

Petite question, pour vous, la meilleur liseuse (ou la moins pire) tablette de cette fin d'année, c'est laquelle?

Link to comment
Share on other sites

- niveau rafraichissement, on tourne autour de 30 i/s

ça me paraît énorme comme taux de rafraîchissement pour ce type de technologie. Y aurait pas un 0 de trop là ? :transpi:

Nope, Mirasol a trouvé une solution miracle, et c'est ce qui les emmerdait beaucoup pendant les recherches parce que web donc vidéo, etc.

La kindle, je pense qu'elle va vite partir de la liste avec le problème détecté dans les aéroports qui bousillerai l'écran.

Hum, ça n'a rien à voir avec Kindle en lui-même, c'est plutôt un problème e-ink généralisé (qui tourne sur des courants électriques). Et encore, c'est un problème d'électricité statique (tapis roulant puis rayons X) donc toutes les liseuses peuvent être touchées. C'est juste que Kindle 3 a été cité dans les articles parce que problème découvert en Angleterre et que c'est la liseuse la plus vendue en Angleterre (d'ailleurs, ils les ont toutes remplacées gratuitement).

mais c'est tout juste si on entend parler du T1

Parce qu'elle part avec un handicap certain : pas encore de catalogue maison accessible depuis la liseuse (attendu pour 2012) et difficultés à trouver des partenaires commerciaux de poids. On parle de Boulanger par exemple, Fnac ayant décidé de ne plus vendre que du Kobo by Fnac, mais les personnels sont très peu formés et s'en foutent royalement. Le problème de MAJ sur l'ancienne génération n'a rien arrangé.

Je pense que tu peux rajouter le Bookeen Odyssey à ton comparatif (vendu chez Virgin). Boîte française qui a sa propre boutique mais sur le modèle Virgin, tu as accès à la librairie digitale Virgin Megastore (qui passe en partie par distributeur immatériel il me semble).

Enfin, si tu ne trouves pas de tableau comparatif, c'est certainement parce que c'est encore très difficile de les trouver en magasin. L'odyssey est dispo chez Virgin mais avec un firmware buggé (et c'est le firmware sur les modèles de test envoyés aux sites…). Kobo by Fnac, les démonstrateurs ont à peine été formés en prévision de Noël. Kindle sera bientôt dispo chez Virgin. Le Sony PRS-T1, certains magasins ont en reçu 1 ou 2 exemplaires pour son lancement… Bref, ça va prendre un certain temps avant de rassembler tout ça, d'autant que les sites qui traitent des liseuses évitent autant que faire se peut des comparaisons de specs techniques tant l'ergonomie, la réactivité, etc. sont importants.

Tu as quand même des tableaux partiels disponibles, par exemple : http://lejdk.com/tableau-comparatif-entre-le-kindle-et-le-kobo-by-fnac/ (par contre, après petite étude non exhaustive, on a un gros gros doute sur le catalogue français Kobo (qui vient pour grande partie de la FNAC) dont la diff' viendrait des oeuvres du domaine public, avec non prise en compte des différentes éditions pour chaque livre concerné -> guerre des chiffres qui se détourne de la réalité quoi).

Pour l'odyssey, tu as un test plutôt complet avec vidéos ici : http://jcgarnier.wordpress.com/2011/11/18/livre-numerique-cybook-odyssey/

Donc, pour résumer : Kindle et Odyssey pourront être testés chez Virgin Megastore, Kobo à la Fnac et le Sony… nulle part. Plusieurs clients ont fait remarquer qu'il n'était même pas en rayon dans certains magasins et qu'ils avaient dû le demander pour qu'ils en sortent un de stock.

Grosso modo, Sony est en train de tout perdre sur le marché, par l'absence de catalogue intégré (qui va prendre du temps à se construire) mais également l'absence de partenaire qui s'investit réellement. Virgin à sa librairie numérique, Fnac aussi, Amazon n'en parlons pas… Le catalogue Sony est pris en charge par Sony… et c'est une feuille blanche sur le catalogue français pour le moment.

Petite question, pour vous, la meilleur liseuse (ou la moins pire) tablette de cette fin d'année, c'est laquelle?

Honnêtement, ça dépend des envies / besoins / compromis que l'utilisateur consent.

D'un côté, tu as Amazon (et Dieu sait que ça tape sur Amazon dans la communauté en ce moment… à tort selon plusieurs personnes vu comment EPUB n'a de "standard" plus que sa définition + DRMS, etc.). Personnellement, ce n'était pas un choix de consommateur mais un choix de "producteur" mais à force de l'utiliser, je comprends largement pourquoi les gens s'y sentent bien et ne veulent pas aller voir ailleurs. L'écosystème est quand même très confortable et tu n'as aucune prise de tête à prévoir.

Whispernet est une trouvaille commerciale (et pratique) géniale. Tu as l'achat one-click, la conversion à la volée par mail (PDF, HTML, etc.), les abonnements presse en push, la synchronisation automatique d'absolument tout sur Kindle PC/Mac et apps tablettes/smartphones, etc. Tout tourne tellement bien que tu te prends au jeu du "consommateur". Surtout qu'il y a possibilité (rare) de se faire rembourser les livres… et SAV au top, autant niveau hardware que software.

Maintenant, il reste quand même quelques problèmes, notamment au niveau de la boutique (voir mon test page précédente). Et il faut prendre en compte que c'est une liseuse pure et dure (clavier style jeu vidéo) à un prix très doux. Donc, c'est vraiment quelque chose de très très bien pour les gens qui n'ont pas envie de se prendre la tête ou les débutants du lire numérique.

Le format .mobi va d'ailleurs évoluer vers Kindle Format 8 qui refait quelque peu son retard sur EPUB3. On reste quand même sur un format proprio, mais des scripts Calibre permettent aisément de rapatrier le tout en EPUB (en faisant sauter DRM).

Donc, sans me faire l'avocat du diable, c'est un choix très cohérent, même si ça ne plaira pas aux gens qui privilégient l'interopérabilité. Grosso modo, ça tourne avec whispernet qui est un peu ce que le cloud peut offrir de plus confortable à l'utilisateur.

Le Sony PRS-T1, c'est une machine pour connaisseurs qui n'auront pas peur d'aller acheter ailleurs puis synchroniser sur ordinateur. Tu as également toute la question de firmware alternatif qui penche vers cette cible de technophiles. Sans oublier que Sony a une expérience certaine du tactile. Maintenant, manque le confort justement offert par Amazon. Là où tout est automatique avec Whispernet, il faut quasiment tout faire à la main chez Sony (y compris pour annotations, etc.). Tu perds donc en confort mais tu gagnes en "liberté". Malheureusement, j'ai bien peur qu'on reparte sur un support logiciel minimal et une part de marché trop peu importante pour que l'offre librairie suive derrière, d'autant que pas de partenaire commercial derrière.

Kobo by Fnac ne pourra être que supérieur au Fnacbook. Au niveau mondial, Kobo est une sorte d'outsider à 10% de part de marché, mais innove quand même pas mal avec des features sociales fortes (accord avec Fnacbook, etc.). Le hardware a toujours été très bon donc c'est un choix censé. Maintenant, ce que j'attends de voir, c'est si Kobo va réussir à surmonter l'écosystème Fnac qui est… hum… j'ose le dire… pourri (autant niveau SAV que visibilité-catalogue, etc.). Et comme personne n'a encore pu tester… Wait and See.

Enfin l'odyssey est quelque chose de très en avance sur l'e-ink, mais aussi un peu expérimental d'autant que ça vient d'un outsider qui n'a pas forcément beaucoup de pognon. Bon, il y a le côté "supporter une boîte française" mais il n'en reste pas moins que l'absence de fonds peut peser au bout d'un moment (notamment niveau mises à jour. Des fonctionnalités écrites sur la boîte d'un appareil n'ont toujours pas été intégrées via MAJ… (sic) quand un autre modèle attend une MAJ firmware promise depuis 1 an). Maintenant, le matos n'est pas forcément de moins bonne qualité par rapport à la concurrence, et il y a quand même des features intéressantes, même si certains trucs sont gadgets à mon goût (genre le "zoom-in couverture" à l'ouverture d'un livre qui bouffe de la batterie pour rien).

Sincèrement, comme tu pars sur deux liseuses, je me dis que ça ne serait pas forcément un mauvais choix de placer tes deux oeufs dans deux paniers différents, en fonction des personnes qui vont les utiliser.

PS : J'en profite pour revenir sur les histoires d'Adobe pour ajouter un petit truc.

Le DRM du système (qu'Adobe ose d'ailleurs présenter comme… "une solution d'ouverture et d'interopérabilité pour les lecteurs") coûte 75.000 euros par an et souffre de nombreux bugs (Fnac peut en témoigner). Bref, il ne fait qu'enrichir la boîte qui le fournit (chez tous les autres, il est "gratuit"). C'est aussi pour ce côté-là que je déteste tout l'écosystème Adobe (pas parce que je suis pour les DRMs, mais plutôt parce que c'est un gros foutage de gueule envers les lecteurs et les revendeurs / éditeurs).

Link to comment
Share on other sites

La kindle, je pense qu'elle va vite partir de la liste avec le problème détecté dans les aéroports qui bousillerai l'écran.

Hum, ça n'a rien à voir avec Kindle en lui-même, c'est plutôt un problème e-ink généralisé (qui tourne sur des courants électriques). Et encore, c'est un problème d'électricité statique (tapis roulant puis rayons X) donc toutes les liseuses peuvent être touchées. C'est juste que Kindle 3 a été cité dans les articles parce que problème découvert en Angleterre et que c'est la liseuse la plus vendue en Angleterre (d'ailleurs, ils les ont toutes remplacées gratuitement).

Ah, c'est bien de le savoir ça, justement je me posais la question. En lisant les articles, ça donnais vraiment l'impression que le problème venais de la conception du kindle. M'enfin, pour un appareil qui pour moi est amené à voyager, je trouve ça limite. Et j'aimerai bien voir la gueule du douanier quand j'essayerai de lui expliquer qu'il ne faut surtout pas qu'il scan cet appareil, la 1ere chose qu'il va faire c'est regardé si il y a pas un truc louche :cartonrouge: .

Bien vu pour le cybook odyssey, je n'ai pas encore trop regardé.

Une des liseuses sera pour mon père, l'autre pour moi. Pour mon père il faudra un truc facile a utiliser, non pas qu'il ne maitrises pas "l'informatique", mais il ne veut juste pas se faire chier. Ça se jouera entre le kindle ou le kobo avec une petite préférence pour le kobo pour l'instant. Le catalogue amazon est bien grand c'est vrai, mais ce qui m'interesse c'est les livres en français, et de ce coté la, la fnac me paraissait légèrement mieux placer la dernière fois que je m'y suis intéressé.

Merci pour les info, je regarde toujours tes posts sur les e-book et les différents formats avec grand intérêt.

Le marché me semble encore bien jeune tant aux niveaux matériel qu'au niveau de l'offre. Je suis plus S-F / Fantasy, et à ce niveau la, même si ça vient, c'est loin d'être la folie au niveau choix.

Le mirasol à l'air très prometeur, j'attend vraiment de pouvoir lire des bd sur des écrans de ce type. Mais il faudra être patient.

Link to comment
Share on other sites

Pour ceux qui cherchent un tableau...

(Trouvé sur un forum parlant d'eBooks et eReaders).

;)

Tableau comparatif et notes

Comparatif de la taille


416033Comparaisontaillecrop.gif

Toutes les photos on été ramenées à la même échelle, pour comparaison de la taille.

Largeur/Hauteur > 1 pixel = 1mm.


Tableau


403032Tableau05.gif


Notes


Pour l'abréviation des couleurs

N=Noir, G=Gris, B=Blanc, A=Argent, R=Rouge, b=Bleu, l=Lilas

Pour le rafraichissement de l'écran

Indique la présence ou pas de flash noir lors du changement de page, ainsi que sa fréquence.

Ex: "6" Indique un flash noir toute les 6 pages, "1" indique un flash noir à chaque changement de page.

Pour le cpu

TI OMAP3611 > Cortex A8 Texas Instrument OMAP3611/21 800mhz.

TI OMAP3621 > Cortex A8 Texas Instrument OMAP3621 800mhz, avec PowerVR (Gpu).

FS i.MX508 > Cortex A8 Freescale i.MX508 800mhz

Pour l'autonomie

Elle est donnée avec le wifi désactivé.

Avec le wifi activé, il faut en général diviser par deux (voir plus suivant l'usage).

La durée est donnée pour 1/2h de lecture par jour.

Le nombre de page est donné pour un défilement continue à 1 page par seconde.

Pour les formats avec une étoile

Cela indique les formats non pris en charge nativement par le eReader.

Mais qui sont quand même lisible après conversion (logiciel fournis, ou pour le cas du Kindle, via le site Amazon).

Pour le contraste

Apparemment il est plus faible pour les écrans avec un rafraichissement toutes les 6 pages.

Ceci serait corrigeable en repassant le rafraichissement à toute les pages.

(Plus ou moins facile ou possible suivant les eReaders).

Pour les chargeurs

Se sont tous des adaptateurs secteur qui se branchent sur le câble MicroUsb... ce n'est pas un chargeur classique.

Pour les accessoires

Pour le prix des housse, chargeur, etc… j'ai noté le prix des accessoires officiels (on trouve moins cher dans d'autres marques)

Pour la note esthétique

Je précise que c'est juste un avis personne et totalement subjectif.

^^

Sony PRS-T1

-Certains se plaignent de bugs.

-Apparemment Sony ne fait pas de MAJ pour ses produits (donc pas de correction des bugs).

-Après visionnage de plusieurs vidéos, le sony semble moins réactif que ses concurrents.

-Réactivité: Meilleur que celles des PRS350-650.

-Option: Mise en veille du wifi après 5min sans utilisation.

-Stilet: Non intégré à la coque, mais taille (grande) pratique à l'usage.

-Marge: Possibilité d'éditer manuellement les 4 marges de manière indépendantes.

-Cadre: Prise en main moins "douce" que sur les PRS350-650.

-Cadre: Plastique glossy (pouvant générer des reflets, ce dont beaucoup se plaignent).

-Contraste: Équivalent au PRS350-650 (fond un peu gris).

-Orientation: Paramétrable dans le menu.

-Veille: Image personnalisée, couverture du livre en cours, ou rien.

Amazon Kindle 4

-Écran moins contrasté que pour le kindle 3.

Ca serait due au fait de n'avoir qu'un flash noir toute les 6 pages (contre toutes les pages sur le kindle 3)...

Une maj vers Kindle OS4.01 permettrait de retrouver le comportement du Kindle 3 (flash et contraste).

-On peut convertir les ePub en Mobi via le site de Amazon ou en utilisant Calibre (possible avec le ePub avec DRM ?).

-On peut afficher la pagination normale (au lieu du %) en allant dans le menu... temporairement apparemment.

Kobo Touch

-Pas de dictionnaire Français pour l'instant (Possible changement une fois en partenariat avec la FNAC).

-Pas de recherche ou dictionnaire accessible pour les ebooks chargés manuellement dans le reader ou les eBook sans DRM (Corrigé via maj).

-On peut installer d'autres polices manuellement.

-Le mode portrait n'est disponible que pour la lecture de pdf, donc non disponible pour les autres formats (possible changement dans une maj).

-Pour le Kobo acheté avant l'arrivée en France > Interface française dispo via maj (québecois).

B&N Nook Simple Touch

-Pas encore sortie en France... prévue pour 2012.

-Pas de dictionnaire Français pour l'instant (Mais possibilité d'en installer un en le rootant).

Booken Cybook Odyssey

-L'écran étant capacitif, il y a trame visible sur l'écran (uniquement sous certains angles).

Apparemment, cela diminue de manière sensible le contraste (cf test sur LesNumeriques).

-Non reconnaissance des carte micro SD de 4go et plus... (corrigé dans une future maj)?

-Très loin d'être aussi réactifs qu'annoncé (certains le trouvent au même niveau que l'ancien Sony PRS-650) > J'ai pas encore maj le tableau à ce niveau

-Gros bug de gestion USB... quasi tous les utilisateurs ont une connexion usb très instable, voir pas de connexion du tout (Linus/Windows/Mac).

-Impossible d'acheter des eBook sur le site de virgin pour le moment (CB systématiquement refusée).

-Prise de note limitée à une seul ligne, pas de navigation dans la ligne (pour corriger une lettre par exemple).

-Pour faire un pitch-zoom, il faut bien faire le mouvement verticalement ou horizontalement... en diagonal ça marche mal.

-Beaucoup se plaingnent de boutons D/G assez ératique... clic pas assez franc, si on appuie pas assez fort rien ne se passe, si on appuie trop fort ça tourne pleins de pages.


Remarque


Le tableau est au format excel convertit en image.

Je sais bien qu'il y avait déjà un Google Document en partage pour centraliser les infos.

Le soucis est que la mise en page y est très fastidieuse et limitée...

Je préfère donc tenir à jour un fichier excel, avec la contrainte de convertir en image à chaque fois, plutôt que de travailler sur Google Document.

;)

Link to comment
Share on other sites

Ah, c'est bien de le savoir ça, justement je me posais la question. En lisant les articles, ça donnais vraiment l'impression que le problème venais de la conception du kindle. M'enfin, pour un appareil qui pour moi est amené à voyager, je trouve ça limite. Et j'aimerai bien voir la gueule du douanier quand j'essayerai de lui expliquer qu'il ne faut surtout pas qu'il scan cet appareil, la 1ere chose qu'il va faire c'est regardé si il y a pas un truc louche :cartonrouge:

C'est comme l'histoire de l'effacement à distance de 1984, les gens racontent ce qu'ils veulent bien raconter… et la réalité est bien différente m'enfin je ne vais pas revenir là-dessus (grosso modo, Amazon a accepté de prendre dans la gueule à la place des deux éditeurs qui ont passé un accord pour éviter procès).

Une des liseuses sera pour mon père, l'autre pour moi. Pour mon père il faudra un truc facile a utiliser, non pas qu'il ne maitrises pas "l'informatique", mais il ne veut juste pas se faire chier. Ça se jouera entre le kindle ou le kobo avec une petite préférence pour le kobo pour l'instant. Le catalogue amazon est bien grand c'est vrai, mais ce qui m'interesse c'est les livres en français, et de ce coté la, la fnac me paraissait légèrement mieux placer la dernière fois que je m'y suis intéressé.

L'info vient de me tomber dans les mains, elle sera logiquement disponible dès le 28 Novembre. ;-)

EDIT : si tu veux suivre un retour-découverte, http://twitter.com/#!/Alice_vn

Le marché me semble encore bien jeune tant aux niveaux matériel qu'au niveau de l'offre. Je suis plus S-F / Fantasy, et à ce niveau la, même si ça vient, c'est loin d'être la folie au niveau choix.

Ce sont vraiment les deux grosses catégories qui cartonnent sur le numérique anglo-saxon. Raison toute simple : elles ont été abandonnées par les gros éditeurs et les libraires (en France, certains vont même les cacher parce que c'est honteux de montrer ça au client… no comment). Du coup, avec les services de publication directe, les indés représentent jusqu'à 50% des ventes dans ces catégories (que ce soit jeunes talents non publiés par éditeur traditionnel ou auteurs anciennement publiés qui ont récupéré leurs droits).

Je rajoute une bonne nouvelle pour les amateurs : Yan Ayerdhal lance sa plateforme de SFFF et l'objectif, à terme, est d'avoir un catalogue de 1500 références uniquement dans ce genre. Ce seront beaucoup de livres dont les auteurs ont récupéré les droits (globaux ou numériques) donc un catalogue majoritairement non disponible en papier. :chinois:

Et un gros merci à Redfish pour sa trouvaille :smack:

edit : par contre je peux rajouter lecture en charge et numérotation en pourcentage et classique pour Kindle ;-) (option que les éditeurs intègrent à la fabrication, en fait.

Et je peux également corriger que rien n'est sûr pour B&N qui ne fait que réfléchir à une commercialisation internationale du Nook mais qui est en plein changement de stratégie de la marque (en gros, modèle Amazon, à savoir retail online de tout et n'importe quoi). Donc rien n'est sûr, ni prévu, ni annoncé.

Et grossière erreur pour le Kindle 4 : la conversion EPUB -> AZW (et pas mobi) via mail / whispersync ne marche pas. Ça fait au moins cinq fois que je vois l'info circuler alors qu'à la base, c'est un mec qui a confondu PDF et EPUB et a posté trop vite… (vérifié par au moins une centaine de personnes). Donc on reste sur Calibre (qui génère un code complètement dégueulasse et bourré d'erreurs mais qui ajoute une table des matières) ou Kindle Previewer (qui passe par l'outil pro à dispo des éditeurs =KindleGen) qui génère un code beaucoup, beaucoup, énormément plus propre que Calibre mais sans TdM. Là, par contre, on ressort effectivement avec du mobi.

Edited by PanozPublishingTeam
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share


×
×
  • Create New...