Jump to content

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

aurielle

Sac de caisse jetable

Recommended Posts

Bonjour,

Je voulais attirer votre attention sur un point. Ma conscience écologique me pousse à faire attention à mon environnement avec plus ou moins de succès. Je pratique déja le cabas pour les courses touca. Sauf que depuis quelques temps sur le marché je reçois de mon poissonnier et de mon boucher des sacs fragmentables...

Ce qui est écrit dessus m'a fait confondre cela avec des sacs biodégradables (si ça existe ;) )

"Grace à sa composition, se sac se fragmente et est absorbé par la nature sous l'effet de différents facteurs: la lumière, l'eau, la neige, la pluie, les microbes...sa durée de vie après sa première utilisation est de un an à un an et demi."

"Une fois rejeté dans le sol la présence de micro-organisme (humidité et oxygène) permet au produit de se biodégrader. Ainsi , le sac va pouvoir se décomposer lui même et préserver la nature qui l'entoure selon la norme ASTM 6954-04. Ce sac se dégrade dans un délai de 12-24 mois en milieu naturel"

"Ce sac est biofragmentable, il disparait par microfragmentation sous l'action de la chaleur et de la lumière."

Je commençais à penser que les sacs s'audétruisaient et qu'ils pouvaient être mis dans un compost.

A priori c'est juste un additif chimique en plus qui permet de les détruire plus rapidement lorsqu'ils sont abandonnés n'importe où.

source: http://www.fne.asso.fr/preventiondechets/d...dossiers2.htm#4

Alors que nous prônons une suppression de l'utilisation de sacs gratuits jetables (plastique, papier) et leur remplacement par l'utilisation de contenants à longue durée de vie, certains distributeurs tentent de freiner cette évolution en faisant la promotion des sacs biodégradables et bio-fragmentables. Nous vous soumettons une série d'arguments à opposer à ce que nous considérons comme un combat d'arrière-garde :

Les sacs plastiques fragmentables :

Moins cher que le sac biodégradable, le fragmentable n'est pas du biodégradable ni du compostable et sa durée de vie est identique au plastique puisque c'est un PE (polyéthylène ) avec un adjuvant supplémentaire qui permet, au bout d'1 an une fragmentation qui est identique ( à peu de choses près !) au sac actuel qui lui est fragmentable au bout de 2 ou 3 ans! Ce produit étant en plastique , son coût est donc bien moindre ( ~4x ) que le plastique biodégradable.

Ses avantages pour l'environnement sont minimes. Le seul impact réduit est visuel. Ce choix n'est pas à retenir.

Les sacs plastiques biodégradables :

Ce produit biodégradable et compostable tient ce qu'il promet puisqu'il est biodégradable à 98 % ! Il est très sensible à la chaleur et fond à partir de 55°c ( température interne d' un bon compost ).

En fait le sac biodégradable est composé pour la plus grande partie d'amidon de maïs ( ~73% ) et d'un composant essentiel qui est le pohlactol ( ~15 à 18% ) issu il est vrai de polymère biodégradable que l'on retrouve dans le pétrole.

C'est pour cette raison que ce plastique est extensible et résistant (il est plus résistant que le sac traditionnel en plastique).

Pour les autres composants nous avons aussi une petite partie de latex naturel avec quelques composants accélérant la biodégradabilité du produit fini! Les composants sont connus puisqu'ils figurent sur le brevet déposé et accessible à tout le monde.

Les sacs biodégradables en amidon de maïs ont un impact négatif précisément par la problématique que soulève aujourd'hui le maïs : monoculture, OGM, très consommateur d'engrais, de pesticides, et d'eau.

Le second inconvénient est son prix ! : c'est aujourd'hui une société italienne qui est leader sur le marché mondial et qui fixe les prix suivant la demande.

Conclusion: il faut continuer à se ballader avec le cabas, le filet , un sac plastique dans la poche pour les achats imprévus et refuser tous les sacs. Même pour la poubelle ou en en donnant, ça fait toujours de trop!!... Et maintenant que vous êtes informés, ça évitera que vous vous fassiez couillonner comme moi par les explications ambigües sur les sacs.

:transpi:

Share this post


Link to post
Share on other sites

ce que je reponds, quand on me dit qu'il faut faire attention à l'environnement, c'est:

que si on est une dizaine/centaine/ voir des milliers de gens à en prendre conscience... ça ne sert à rien comparé au milliards de gens sur terre...

ET SURTOUT que c'est pas nous les petit morpions de la terre qui y changerons quoi que ce soit... faut dire ça au industriels qui rejetent de plus en plus.

ils rejettent en une seconde, ce que nous aurions rejeté en une année..

donc je veux bien ne plus jeter mes dechat sur l'autoroute... mais si la cheminée de l'usine pres de chez moi rejete en une seconde, ce que j'aurais rejeté en une année...

le calcule ests vite vu, hein...

donc quand la cheminée se sera calmée, je me calmerais aussi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
ET SURTOUT que c'est pas nous les petit morpions de la terre qui y changerons quoi que ce soit... faut dire ça au industriels qui rejetent de plus en plus.

Je fais ma part.... Mon message n'était pas pour convaincre ceux qui n'en n'ont rien à faire, mais plutôt pour informer ceux qui comme moi aurait pû imaginer que l'alternative des sacs fragmentables était meilleure aux jetables.

"Un immense incendie ravage la jungle.

Affolés, les animaux fuient en tous sens.

Seul un colibri, sans relâche, fait l’aller-retour de la rivière au brasier, une minuscule goutte d’eau dans son bec, pour l’y déposer sur le feu.

Un toucan à l’énorme bec l’interpelle : “tu es fou, colibri, tu vois bien que cela ne sert à rien”.

“Oui, je sais” réponds le colibri, “mais je fais ma part”…"

Share this post


Link to post
Share on other sites

:chinois: oui je sais ton intention :)

je respecte ton point de vu, et je respecte la nature aussi.

je fais partis des minorité morpions...

c'etait mon esprit critique qui parlait :iloveyou:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pareil, astuce de fille ( :yes: ) au lieu d'avoir un sac à main mode à la con et minuscule, j'ai une grande besace, comme ça je peux trimbaler tout mon bordel dedans et quand j'achète quelque chose, je refuse le sac en plastique (ça fait aussi une "économie" pour le marchand) et je le mets dans mon sac perso. Simple et efficace. :yaisse:

Ici les sacs au supermarché sont toujours gratuit, et comme c'est relativement nouveau pour eux, ils en donnent à la pelle...

Pour les citations "on peut tous être une goutte d'eau qui fera déborder le vase" ;)

à interpréter dans le sens 1+1+1... à force ça fait beaucoup :craint:

Merci miss Aurielle pour ce conseil, qui fait certes assez féminin à première vue mais qui en fait nous concerne tous :craint:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci miss Aurielle pour ce conseil, qui fait certes assez féminin à première vue mais qui en fait nous concerne tous :yes:

Il y a des super beaux sacs faient avec des bâches d'affiches publicitaires en pvc super résistantes (qui coutent la peau des fesses)

Les images sont cliquables

vsakaba0010_1.jpg

bilum_bilordi_2.jpg

et d'autres avec du tissage de pack de jus de fruits.

nahui_small.jpg

ou encore cela

product_132704b.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

×
×
  • Create New...