Jump to content
ilcanzese

Politique Française et INternationale

Recommended Posts

soit SR, qui se targue d'avoir été ministre de l'Education, ne savait même pas cela, ce qui en fait une incompétente,soit elle a sciemment menti.... :cartonrouge:

Je penche plutot pour la première option. Elle a joué le tout pour le tout, sauf que c'est vraiment pas une bonne solution d'improviser dans une situation pareille. Sarkozy au contraire m'inspire le sérieux dans ce débat, il connaissait ses notes, ses dossiers...

Et vas-y que les socialos en rajoutent une couche dans les médias comme quoi ségolène aurait dominé le débat... D'un coté, le meilleur moyen pour contrer leur défaite, c'est de crier victoire, car avec un peu de chance les gens finiront par y croire, c'est malhonette c'est tout.

Heureusement, elle a encore perdu un point dans les sondages, bien fait pour elle.

Je vous prédit 55~60% pour sarkozy au second tour !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Toi qui est sarkozyste convaincu, tu peux me dire si tu es pour :

-> La suppression de l'ISF et la hausse du bouclier fiscal qui n'avantage que les gros salaire (et fait entrer moins d'argent dans les caisses de l'état) ?

-> La défiscalisation des heures sup qui est un cadeau aux entreprises et freine completement l'embauche ?

-> La baisse de 4 points des prélèvement obligatoire qui va coûter une fortune et accroître la dette ?

-> La suppression d'un fonctionnaire sur deux qui va dégrader le service publique ?

-> Le remplacement de tous ces postes qualifiés par des pseudo-emplois précaires non-qualifiés (le travail exigé en échange des indemnités) ?

-> La mise en place de nouvelles institutions européennes sans consultation du peuple français ?

-> La prise de décision au niveau européen (pour ou contre l'adhésion de la Turquie par ex) sans consultation du peuple français ?

Fais le compte, c'est tiré du programme de Sarkozy...

Edited by lorinc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et vas-y que les socialos en rajoutent une couche dans les médias comme quoi ségolène aurait dominé le débat...

Bonjour,

Ils peuvent dire ce qu'ils veulent...mais les commentateurs politiques ne sont pas du tout de cet avis.Et en ce cas je ne parle pas des éditorialistes du Figaro.... :cartonrouge:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens j'en profite pour pauser une question idiote:

Comment, en permettant aux entreprises de faire faire plus d'heures sup', en supprimant un fonctionnaire sur deux et en assouplissant les conditions de licenciement, va t'on faire baisser le chomage et créér des emplois?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tiens j'en profite pour pauser une question idiote:

Comment, en permettant aux entreprises de faire faire plus d'heures sup', en supprimant un fonctionnaire sur deux et en assouplissant les conditions de licenciement, va t'on faire baisser le chomage et créér des emplois?

faire plus d'heures sup'

--> tu gagnes + (le célèbre "travailler + pour gagner +" :D )

donc tu es sensé consommer +

donc tu crées un besoin dans certains métiers

d'où une création d'emplois dans ces métiers

donc la baisse du chomage ne se fera pas desuite...mais sur le moyen/long terme

par contre pour la suppression des fonctionnaires et les licenciements ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui mais la plupart des produits manufacturés étant produits à l'étranger, qui va devoir embauché? les commerçants?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vu que la demande augmentera, les gens voudrons faire encore plus d'heures sup pour gagner encore plus... cercle viscieux qui au final ne crée pas d'emploi...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Juste une chose : "Les gens qui souhaitent travailler plus pour gagner plus doivent pouvoir le faire".

Mais alors deux choses :

* Pourquoi faire des heures supplémentaires ? Je connais plein de personnes en temps partiel qui seraient déjà ravis de faire ne serait ce que 32 heures par semaine, mais tout le monde n'a pas cette chance.

* Naïvement je croyais que c'était les employeurs qui demandaient pour faire des heures supplémentaires quand il y a du travail. Ah non maintenant c'est les employés qui décident de leur temps de travail.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tiens j'en profite pour pauser une question idiote:

Comment, en permettant aux entreprises de faire faire plus d'heures sup', en supprimant un fonctionnaire sur deux et en assouplissant les conditions de licenciement, va t'on faire baisser le chomage et créér des emplois?

Il faut aussi ajouter les baisses de charges pour que cela fonctionne.

Share this post


Link to post
Share on other sites
par contre pour la suppression des fonctionnaires et les licenciements :p

Supression de fonctionnaire, ce serait pour baisser la dette

Les licenciements plus facile, c'est pour que certains employeur n'ai pas peur parfois d'embaucher. ex: tu a besoin de qqu'un pour agrandir ton activité (te lancer dans un nouveau secteur d'actrivité ou géographique par exemple) mais tu as peur car, t'est pas sur de réussir.

J'expose juste les théorie, pas mon point de vue ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pitoyable

Bonsoir,

Je ne trouve pas, cela résume bien la dialectique manichéenne des gauchistes.Au contraire, Lord a posé les balises troll on/off, moi je n'aurais même pas eu l'idée de le faire tant cela me semble réaliste.

Il faut aussi ajouter les baisses de charges pour que cela fonctionne.

Bonsoir,

Mais cela induit un manque à gagner pour l'état.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu échange le méchant et le gentils pour la droite et ça le fait aussi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu échange le méchant et le gentils pour la droite et ça le fait aussi.

Bonsoir,

Mais le problème, c'est que la diabolisation de l'adversaire, c'est une ultra-spécialité de gauche, et ce de tout temps.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu échange le méchant et le gentils pour la droite et ça le fait aussi.

Ah, j'ai touché juste on dirais ;)

Si tu inverse les cases gentils - méchants, non, ça donne rien de très pertinent et aussi vrai que l'original :p

Share this post


Link to post
Share on other sites
par contre pour la suppression des fonctionnaires et les licenciements :ouioui:

Supression de fonctionnaire, ce serait pour baisser la dette

Les licenciements plus facile, c'est pour que certains employeur n'ai pas peur parfois d'embaucher. ex: tu a besoin de qqu'un pour agrandir ton activité (te lancer dans un nouveau secteur d'actrivité ou géographique par exemple) mais tu as peur car, t'est pas sur de réussir.

J'expose juste les théorie, pas mon point de vue :transpi:

Mhmmm, ça c'est on ne peut moins sûr, parce qu'en ce moment, les licenciements se font moins pour recadrer une strategie audacieuse qui n'a pas payer que pour payer les dividendes des actionnaires...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il ne faut pas attendre beaucoup d'embauches en France de la part des sociétés multinationales de toute manière :transpi:

Pour les autres, celles qui ne peuvent pas se délocaliser (ou presque), elles ne comportent généralement pas d'actionnaires, je pense aux restaurateurs, artisans, chefs de très petites entreprises ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu échange le méchant et le gentils pour la droite et ça le fait aussi.

Bonsoir,

Mais le problème, c'est que la diabolisation de l'adversaire, c'est une ultra-spécialité de gauche, et ce de tout temps.

Comme quand Nicolas Sarkozy affirme que le PS est dans le camps des casseurs ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
par contre pour la suppression des fonctionnaires et les licenciements ;)

Supression de fonctionnaire, ce serait pour baisser la dette

Les licenciements plus facile, c'est pour que certains employeur n'ai pas peur parfois d'embaucher. ex: tu a besoin de qqu'un pour agrandir ton activité (te lancer dans un nouveau secteur d'actrivité ou géographique par exemple) mais tu as peur car, t'est pas sur de réussir.

J'expose juste les théorie, pas mon point de vue :p

Mhmmm, ça c'est on ne peut moins sûr, parce qu'en ce moment, les licenciements se font moins pour recadrer une strategie audacieuse qui n'a pas payer que pour payer les dividendes des actionnaires...

justement les licenciements actionnaires, on les fait déjà, on va pas les faire une deuxième fois... Ca fait deux fois déjà que j'ai le droit à un "on veut etre vraiment sur d'embaucher le bon candidat, et on prefere garder le poste vacant plutot que d'embaucher quelqu'un qui pourrait pas faire l'affaire (sous entendu : dont on ne pourrait pas se séparer) et pour l'un des 2 postes, effectivement, le poste est toujours vacant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu échange le méchant et le gentils pour la droite et ça le fait aussi.

Bonsoir,

Mais le problème, c'est que la diabolisation de l'adversaire, c'est une ultra-spécialité de gauche, et ce de tout temps.

Comme quand Nicolas Sarkozy affirme que le PS est dans le camps des casseurs ?

Bonjour,

Cela, ce n'est pas de la diabolisation, c'est un coup bas..et d'ailleurs pas si bas, car une grande partie de la situation actuelle en matière de délinquance est effectivement dû à l'angélisme de la gauche, comme l'a reconnu Jospin lui-même .

La diabolisation, ce n'est pas non plus lorsque Mme Royal ( qui reprochait à son concurrent d'être l'adversaire de la peur) se met à jouer la complainte du "Si Sarkozy passe, les banlieuses s'enflamment", non, le manichéisme et la diabolisation, traits intrinsèques de la gauche, c'est de se prétendre sans cesse d'essence morale supérieure, de faire les amalgames historiques foireux les plus tordus pour servir sa cause (ben non, les congés payés ne sont pas une invention de la gauche, la sécu non plus, la gauche n'était pas dreyfusarde et la droite forcément antisémite, la gauche anticolonialiste-au contraire- et la droite colonialiste).

La gauche, c'est sans cesse le côté intello meilleur moralement donneur de leçons.....facile de parler d'intégration quand on habite les beaux quartiers, aisé d'évoquer les conditions de travail quand on n'a mouillé sa chemise qu'en boite à Saint-Trop'....

Un exemple, tiré directement du site Désirs d'avenir:

le parti des forces vives et de l'intelligence

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir,

Mais cela induit un manque à gagner pour l'état.

Pas forcément : on baisse le taux, mais on augmente en quelque sorte l'assiette.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir,

Mais cela induit un manque à gagner pour l'état.

Pas forcément : on baisse le taux, mais on augmente en quelque sorte l'assiette.

bonjour,

Il est impossible d'augmenter l'assiette, car tous les travailleurs et entreprises ne peuvent pas bénéficier de cette mesure.Quel que soit le cas de figure, elle coûtera de l'argent

Share this post


Link to post
Share on other sites
Cela, ce n'est pas de la diabolisation, c'est un coup bas..et d'ailleurs pas si bas, car une grande partie de la situation actuelle en matière de délinquance est effectivement dû à l'angélisme de la gauche, comme l'a reconnu Jospin lui-même .

Pas faux.

La méthode Sarko ne fut pas très efficace non plus, sauf à la télé, les gens aiment que les délinquants soient traités comme des animaux, ils se foutent que cette méthode exacerbe ou limite le phénomène.

Tout le problème de la présidentielle, c'est que c'est une campagne de communication, pas de politique. Sarko sera élu car c'est un superbe communicant, il sait parfaitement ce que le français moyen a besoin d'entendre pour mettre le bon bulletin dans l'urne, et il sait le dire.

Segolène perdra parce qu'elle est une communicante de merde, et que son niveau en politique est trop faible pour ne serait-ce qu'inquiéter la médiocrité de Sarkozy sur ce plan là.

"un type qui dit des vérités mais qui les dit mal tout le monde s'en fout, un type qui dit les pires absurdités mais qui les dit bien, tout le monde écoute" (citation de France 5 vu au Zapping).

Dans l'un ou l'autre cas, on aura un gland à la présidence, mais un très bon communicant, donc je pense que les français seront relativement contents vu que TF1, France Televisions et Hachette leur diront ce qu'ils ont envie d'entendre / lire pendant 5 ans.

C'est assez impressionant les réactions de journalistes politiques, on nous parle de modernité, de retour de l'interêt des français pour la politique, mais beaucoup s'accordent à dire que les 2 finalistes sont probablement les 2 plus grands glands qu'un 2ème tour de Présidentielle aie connu.

'fin bon je pense que ça finira mal cette affaire.

Edited by Valgarv

Share this post


Link to post
Share on other sites
Comment, en permettant aux entreprises de faire faire plus d'heures sup', en supprimant un fonctionnaire sur deux et en assouplissant les conditions de licenciement, va t'on faire baisser le chomage et créér des emplois?

Pas si idiote que ça comme question, si les gens se la posaient plus souvent, peut etre qu'ils comprendraient mieux.

Pour les heures sup', la logique est que si ceux qui veulent travailler plus travaillent plus, ils créent plus de richesse dans le pays, ce qui fait de la croissance. Deplus, ils gagneront plus donc consommeront plus, mais pas de manière artificielle (comme avec l'augmentation du SMIC autoritaire qui augmente le cout du travail et fait de l'inflation (en fait les salaires et les prix de ventes s'équilibrent, les entreprises devant maintenir un niveau de bénéfice suffisant, ce qui revient à uniquement augmenter le cout du travail) ce qui entraine du chomage et des délocalisations supplémentaires (c'est la relance de la demande, ça a fait ses preuves et pour etre nul comme méthode y'a pas mieux))).

Par conséquent cela augmentera réellement le pouvoir d'achat, et permettra aux entreprises de gagner plus d'argent (croissance++). Enfin, il est clair qu'en période de croisance, les créations d'emplois augmentent. J'espere que j'ai été assez clair.

Mon prof d'éco regrette que les débateurs n'aient pas expliqués les termes d'économie qu'ils ont utilisé, et j'ai touvé ça pas bête, je vais donc le faire ici :

PIB : Somme des richesses créées (valeur ajoutée) sur un territoire national, quelle que soit la nationalité du créateur.

Croissance : taux d'augmentation du PIB d'une année sur l'autre.

Pouvoir d'achat : Rapport entre la variation des salaires et l'inflation.

Inflation : hausse générale des prix sur une période donnée (!=déflation).

Ca doit etre a peu pres tout.

Ensuite pour les fonctionnaires, je te reprend tout de suite, Sarkozy n'a jamais parlé de supprimer un fonctionnaire sur 2, apparemment la gauche a atteint son but a force de répéter ça, les gens ont le cerveau lavé (j'en remet une couche pour la diabolisation au passage, c'est flagrant en l'occurence). Le programme de Sarko consiste a ne pas remplacer un départ de fonctionnaire sur deux qui part à la retraite. Cela porte donc sur le nombre global de fonctionnaire : si 2 profs partent à la retraite c'est pas forcé que ce soit un des deux profs qui ne soit pas remplacé mais plutôt deux douaniers qui partent à la retraite par exemple (oui le compte y est).

Cela a pour but de réduire les dépenses de l'état, afin de réduire la dette (je n'explique pas pourquoi c'est mauvais d'être endetté, d'accord?).

Au niveau des conditions de licenciement, il faut bien voir une chose : les barrières empêchant les entreprises de licencier sont les memes barrières empêchant les inactifs (gens sans travail) d'accéder à l'emploi. Nous somme arrivés à un stade ou il est si difficile de se séparer d'un employé que les murs a escalader pour les inactifs sont bien trop hauts. Deplus, perdre son emploi, lorsqu'on en retrouve un facilement, n'est pas un problème. Or, ce n'est pas le cas aujourd'hui et j'espere que vous voyez l'incohérence.

Lorsqu'on assouplit les conditions de licenciement, on permet aux inactifs d'accéder à l'emploi (aux états unis, on te vire du jour au lendemain, mais tu peux trouver du travail du jour au lendemain également). Le chomage, qui n'est une bonne chose pour personne, doit etre géré autrement pour que cela ne soit plus une situation sans échapatoire.

L'intérêt est que les entreprises, qui n'ont pas pour but ultime de licencier le maximum de salariés je le rappelle, embaucheront plus de monde car considéreront le risque en cas de licenciement nécéssaire inférieur à celui de la situation actuelle. Par conséquent cela réduira le taux chomage, et produira de la croissance.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Please sign in to comment

You will be able to leave a comment after signing in



Sign In Now

×
×
  • Create New...