Jump to content

Politique Française et INternationale


Recommended Posts

  • Replies 3.8k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Des nouvelles sur l'intégrité et la personnalité de Macron : https://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/affaire-alstom-haute-trahison-209119 En 2 mots, business first !

Le professeur d'économie Etienne Chouard, qui fait la distinction entre le gouvernement représentatif et la démocratie, met en évidence les mécanismes qui nous ont conduit au surendettement des États et propose des solutions.

Site web : http://etienne.chouard.free.fr/

Synthèse : http://www.le-message.org/

http://www.youtube.com/watch?v=oNod_lhjpOs

http://www.youtube.com/watch?v=j_3PKx-LFn4

Autres conférences de Etienne Chouard :

Les enjeux de la creation monétaire et Le tirage au sort comme bombe politiquement durable contre l'oligarchie

avec la rédactrice du magazine Bilan Myret Zaki qui explique comment et pourquoi la crise grecque a débuté

L'abandon de la création monétaire

Article 25 de la loi n°73-7 du 3 janvier 1973 sur la Banque de France : Le Trésor public ne peut être présentateur de ses propres effets à l'escompte de la Banque de France.

Article 104 du Traité de Maastricht repris par l'article 123 du Traité de Lisbonnes : Il est interdit à la BCE et aux banques centrales des États membres, ci-après dénommées «banques centrales nationales», d'accorder des découverts ou tout autre type de crédit aux institutions ou organes de la Communauté, aux administrations centrales, aux autorités régionales ou locales, aux autres autorités publiques, aux autres organismes ou entreprises publics des États membres; l'acquisition directe, auprès d'eux, par la BCE ou les banques centrales nationales, des instruments de leur dette est également interdite.

Le Mécanisme Européen de Stabilité

Le parlement a ratifié le traité établissant le MES qui est une institution permettant de racketter sans limite les États tout en bénéficiant de l’immunité judiciaire : http://blog.crottaz-finance.ch/?p=8304

Olivier Delamarche parle du MES (ex FESF) sur BFM Business : http://youtu.be/0emH-B9UXNw?t=6m9s

Link to post
Share on other sites

http://www.leparisie...012-1895497.php

:kimouss::youhou::youhou::youhou::musicos::chant:

(même si c'est dur à croire)

inutile de mettre autant de smileys. s'il y a bien une chose d'intéressant chez bayrou, c'est qu'il est fondamentalement honnête et constant. depuis 95 ( cf. vieux, très vieux débat avec chevenement a l'époque ) il a définit sa ligne politique, et il n'en a jamais vraiment dévié. Y compris et SURTOUT en 2002 quand son parti politique s'est fait trucider par la création de l'UMP ( ou un certains nombre d'UDF sont allés " à la soupe " comme dirait degaulle, dans le camp chiraco-sarkozyste de l'époque ).

Probablement le meilleur candidat à la présidentielle en 2007 et en 2012. probablement le plus seul aussi, vu que tout le monde préfère l'aveuglement ( cf. le passage avec Franz olivier giesbert*, qui montre à quel point on ne peut ne serait-ce que conceptualiser en france un débat politique qui ne soit pas 'droite gauche'. il cite d'ailleurs delors, barre, rocard et mendes france qui ont tout les 4, comme lui, l'histoire de l'échec politique. rocard et delors face à mitterrand, barre face a chirac ( PMF étant un cas a part ). Attention, je ne dis pas que c'est le meilleur pour son programme ( chacun son opinion sur le sujet ), mais sur son honnêteté. vu son parcours et sa traversée du désert depuis plus de 15 ans, sa contance dans ses positions, impossible de ne pas le considérer comme fondamentalement, réellement sincère. au contraire des virevoltage permanents du nain ou de l'évident changement de ton de hollande, qui essaye désespérément de cacher ce qu'il est ( un homme jovial préférant le consensus ) pour faire "sérieux" en recopiant assez mal le phrasé mitterrandien ( franchement, je le préfère largement au naturel ! pourquoi un président serait forcément grave et coincé ? .... ).

pour bien comprendre cet aveuglement idéologique, je reprend ton lien, directement sur ton article du parisien donc, je compte ( en comptant les pub a coté pour les autres titres ) :

sarkozy : 98 occurrences

hollande : 47 occurrences

bayrou 27 occurrences

HEUREUSEMENT que c'est un article sur bayrou ! sarkozy est cité 4 fois plus.... ne pas s'étonner ensuite que les scores dans les sondages ou lors des élections soient totalement axé sur ump/ps

quand aux propos de l'instit de collège qui a décroché sa sa maitrise d'économie il y a 30 ans, sans être spécialement contre la société civile, il dit n'importe quoi ( il le dit bien et il est populaire sur le web ceci dit ). il a surfé sur le phénomène de mode du non au TCE ( les journalistes ont en effet découvert en 2005 qu'un truc bizarre existait : internet. et aussi un autre truc encore plus bizarre : y a des gens qui ne pensent pas comme eux ), mais déjà son analyse était largement bancale à l'époque, mais il persiste maintenant de son statut de prof de seconde zone à donner des leçon de gestion démocratique sur le web. pas crédible.

----------

* qui, toutes choses égales, est un connard condescendant aussi insupportable qu'un robert ménard, voire qu'un eric zemmour

PS : dans mon milieu les déclaration de conflits d'intérêt sont de rigueur. donc :

1° j'ai voté contre le TCE qui était une arnaque sur le fond, sur la forme et sur le format du référendum

2° je ne suis encarté auprès d'aucun parti politique. mais j'avoue que par rapport au nain, à la folle du poitou ou au faux-gravissime, oui Bayrou est quelqu'un que je trouve très intéressant dans cette campagne, comme dans la précédente. comme il le fait d'ailleurs remarquer lui-même, il est le seul ou presque à parler d'éducation, de santé et de dette, quand les autres s'enferme dans le halal et l'immigration ( pour ou contre selon son camp )... le seul aussi à porter la 6eme république et la lutte contre la corruption ( j'ai voté montebourg aux primaires PS... ce n'est pas pour rien )

Link to post
Share on other sites

? ah tiens, effectivement le lien a encore changé, maintenant c sur villepin l'article... ton lien est un peu foireux apparement, moi il liait à une analyse de bayrou à l'émission "des paroles et des actes" d'hier

note, ca change rien au fond du problème :

sur le nouvel article ( villepin donc ), on retrouve sur la page entière :

sarko 97

hollande 45

bayrou 32

villepin 7

heureusement que c un article sur villepin !

Link to post
Share on other sites
Probablement le meilleur candidat à la présidentielle en 2007 et en 2012. probablement le plus seul aussi, vu que tout le monde préfère l'aveuglement...

Attention, je ne dis pas que c'est le meilleur pour son programme ( chacun son opinion sur le sujet ), mais sur son honnêteté. vu son parcours et sa traversée du désert depuis plus de 15 ans, sa constance dans ses positions, impossible de ne pas le considérer comme fondamentalement, réellement sincère...

:yes:

Vieux post

... à voir,
(à partir de 2min 20') et copinage. :reflechis:

donc voir

"Les médias - Les puissances d'argent - Les réseaux d'influence" par Bayrou. ;)
Link to post
Share on other sites

PS : dans mon milieu les déclaration de conflits d'intérêt sont de rigueur. donc :

1° j'ai voté contre le TCE qui était une arnaque sur le fond, sur la forme et sur le format du référendum

2° je ne suis encarté auprès d'aucun parti politique. mais j'avoue que par rapport au nain, à la folle du poitou ou au faux-gravissime, oui Bayrou est quelqu'un que je trouve très intéressant dans cette campagne, comme dans la précédente. comme il le fait d'ailleurs remarquer lui-même, il est le seul ou presque à parler d'éducation, de santé et de dette, quand les autres s'enferme dans le halal et l'immigration ( pour ou contre selon son camp )... le seul aussi à porter la 6eme république et la lutte contre la corruption ( j'ai voté montebourg aux primaires PS... ce n'est pas pour rien )

Je n'arrive pas comprendre comment tu fais pour croire encore en des soi-disant représentants politiques qui nous ont surendettés sur le plan national (en raison de leur incompétence dans l'hypothèse la plus favorable) et qui vont ruiner des centaines de millions de personnes lorsqu'on les associe à leurs homologues européens et américains et japonais. J'avoue que cela me sidère. Qu'on ne sache pas que l'UE interdit la création monétaire aux États peut se comprendre. Par contre, supporter ses propres bourreaux n'a définitivement aucun sens.

Link to post
Share on other sites

...s'il y a bien une chose d'intéressant chez bayrou, c'est qu'il est fondamentalement honnête et constant. depuis 95 ...

honnête et constant ou alors il a un orgueil démesuré qui lui fait croire qu'il a un rôle majeur à jouer dans notre pays ?

Link to post
Share on other sites

je croit que oui

bayrou avais dit pas mal de chose en 2007 et la plus part ce sont réalisés .....

sarkozy avais dit pas mal de chose en 2007 et il n'y a pas grand chose qui c'est réalisé ......

ou est l'erreur ?

Link to post
Share on other sites

Stary : jouer la logique du "tous pourri t'façon aucune chance que ça change", c'est se mettre dans la position de l'alcoolique qui boit pour oublier qu'ils picole. quand à la politique européenne, ce sont, quoiqu'on en dise NOS DIRIGEANT ( président de la république en premier, député européens en second ) qui la décide. si on veut un changement de ce côté, il faut donc aussi se bouger le fion dans les urnes ( notez qu'Hollande a déjà fait une annonce en ce sens, la renégociation du dernier traité, que lepen et mélenchon les désignent habituellement en bourreaux, etc... ).

par ailleurs, pour croire que se sont les politiques responsable, c'est le coup de la poutre et de la paille. rappelez vous qu'une élection, c'est d'abord des promesses électorales qui coûtent cher ( baisse d’impôt, hausse de prestations sociales, hausse de salaire ou du nombre de fonctionnaire, etc... ). je vous renvois à la campagne de jospin de 2002 ou à la fameuse 'cagnotte jospin' de 2000*, aux campagne de chevenement en 1995 et 2002 ( anti-dette ), ou celles de bayrou ( 1995, 2002, 2007 ), etc. dans tout les partis politiques ( delors et rocard aussi pour le ps ), on a trouvé des gens pour lutter contre la dette. mais faire campagne en disant " hausse d'impôt et baisse des services publics " c'est forcément pas très vendeur... on préfère bavasser sur le halal ( 2012 ), un ptit vieux agressé dans le rer ( 2002 ) ou les méchants n'arabes délinquants ( 2007 ). ce sont LES ÉLECTEURS qui se sont foutus dans la merde. soyons très clair. une réforme des retraites ou une baisse de la charge des services publics, c'est dès la fin des années 70 qu'on aurait du le faire.

dette-publique-france.pngps :le graph date un peu, on est actuellement passé de 78 à 86% du pib

--------------------------

Kostadinov

concernant l'orgueil, il faudrait justement que tu compares les déclaration tonitruantes des un et des autres ... perso je décerne la palme à mélenchon qui se permet d'insulter tout le monde et de faire son petit chef du haut de ses... 8% d'intentions de vote et première élection. ce type ne survit que par le Buzz...

* : pour résumer, en 2000, miracle, le budget de l'etat est ENFIN à l'équilibre, on a même un solde positif de quelques milliards. cool, on va pouvoir rembourser une petite partie de la dette ? eeehhh nonnnn, tout les lobbies se sont rués sur le magot pour réclamer un bidule ou un autre. à 1 an et demi des élections. le budget de l'Etat est repassé aussi sec dans le rouge.

Link to post
Share on other sites

Stary : jouer la logique du "tous pourri t'façon aucune chance que ça change", c'est se mettre dans la position de l'alcoolique qui boit pour oublier qu'ils picole. quand à la politique européenne, ce sont, quoiqu'on en dise NOS

DIRIGEANT ( président de la république en premier, député européens en second ) qui la décide. si on veut un changement de ce côté, il faut donc aussi se bouger le fion dans les urnes ( notez qu'Hollande a déjà fait une annonce en ce

sens, la renégociation du dernier traité, que lepen et mélenchon les désignent habituellement en bourreaux, etc... ).

Juste une question : expliques-moi comment ton vote peux changer quelque chose si les candidats autorisés à se présenter défendent tous les mêmes intérêts ? Ce n'est pas parce que tu as le choix de voter pour les candidats qu'on te présente que cela signifie que tu n'es pas dans une oligarchie. Quoi qu'il en soit tu n'es pas dans une démocratie puisque tu n'es qu'un simple électeur.

par ailleurs, pour croire que se sont les politiques responsable, c'est le coup de la poutre et de la paille. rappelez vous qu'une élection, c'est d'abord des promesses électorales qui coûtent cher ( baisse d’impôt, hausse de prestations

sociales, hausse de salaire ou du nombre de fonctionnaire, etc... ). je vous renvois à la campagne de jospin de 2002 ou à la fameuse 'cagnotte jospin' de 2000*, aux campagne de chevenement en 1995 et 2002 ( anti-dette ), ou celles de

bayrou ( 1995, 2002, 2007 ), etc. dans tout les partis politiques ( delors et rocard aussi pour le ps ), on a trouvé des gens pour lutter contre la dette. mais faire campagne en disant " hausse d'impôt et baisse des services publics "

c'est forcément pas très vendeur... on préfère bavasser sur le halal ( 2012 ), un ptit vieux agressé dans le rer ( 2002 ) ou les méchants n'arabes délinquants ( 2007 ). ce sont LES ÉLECTEURS qui se sont foutus dans la merde. soyons très

clair. une réforme des retraites ou une baisse de la charge des services publics, c'est dès la fin des années 70 qu'on aurait du le faire.

Autre question : en quoi était-il rationnel pour la France d'avoir abandonné le droit régalien de création monétaire depuis 1973 ? Autrement dit, quel intérêt y a-t-il pour un Etat souverain, qui peut s'autofinancer en se faisant des prêts gratuits à lui-même, d'aller emprinter coûteusement (à cause de l'usure) de l'argent dont il a besoin sur les marchés fianciers au risque de devenir la proie de ses créanciers s'il n'est pas en mesure de les rembourser ?

Le fait que l'UE interderdise également aux Etats membres de s'autofinancer via leur banque centrale montre qu'elle sert les intérêts de ceux qui son en mesure de prêtter de l'argent aux Etats (article 104 du traité de Maastricht et article 123 du traité de Lisbonne), c'est-à-dire essentiellement les banques privées et les riches. Ce n'est donc pas un hasard si l'on retrouve la très controversée banque d'affaires "Government Sachs" - impliquée dans la crise des subprimes en escroquant ses propres clients et dans le démarrage de cette "crise" de la dette - aux commandes de la BCE, de l'Italie (sans l'élection de Mario Monti) et de la Grèce (sans l'élection de Lucas Papadémos), mais aussi au ministère des finances US sous W. Bush (Henry Paulson, ex PDG de Goldman Sachs) et Obama (Timothy Geithner, ex PDG de Goldman Sachs). Tu ne prends donc pas en compte les notions d'influence, de réseau et de conflit d'intérêts dans ton analyse.

ce sont LES ÉLECTEURS qui se sont foutus dans la merde. soyons très clair. une réforme des retraites ou une baisse de la charge des services publics, c'est dès la fin des

années 70 qu'on aurait du le faire.

Il paraît logique qu'à partir du moment où L’État a abandonné la création monétaire, il soit désormais impossible de financer l’État providence. A qui la faute ? Par contre, je ne me souviens pas que les électeurs aient votés en 1973 pour cet abandon, ni qu'on ait les averti que le traité de Maastricht, le Traité constitutionnel rejeté démocratiquement par référendum et ratifié par nos soi-disant représentants politiques en tant que Traité de Lisbonne, interdisaient aux États de pouvoir s’autofinancer par la création monétaire. Je ne me souviens pas non plus qu'on ait demandé aux Français de se prononcer sur le traité établissant le MES (ex FESF) après leur avoir expliqué qu'il légalisait le racket bancaire de la France.

En outre, sache que lorsque la loi de création de la Réserve Fédérale (banque privée détenue par douze banques commerciales) fut votée aux États-Unis en 1913, l'impôt sur le revenu, qui n'existait pas jusque là, a été créé la même année afin de payer le service de la dette. Cela signifie que les Américains bossent pour la FED comme au temps des serfs. En France l'impôt sur le revenu sert également a payé le service de la dette alors que si nous n'avions pas abandonné la création monétaire, cet argent aurait pu service à des choses constructives.

Voilà où mène le système que tu défends.

Deux vidéos en bonus.

French American Foundation

Link to post
Share on other sites

[réservation de slot]

pas trop le temps, je repars au boulot dans 15 min, mais j'ai noté et je répondrais ce soir en revenant :ouioui:

par contre je ne compte pas ressortir mes cours d'histoire pour refaire l'historique USA et France giscardienne, je répondrais en allant au plus court sinon on en a pour des mois :chinois:

Link to post
Share on other sites

Ne vous inquiétez pas pour les déficits, les expatriés vont payer :

"Nous allons appliquer ce qu'appliquent les Américains, un impôt lié à la nationalité : tout exilé fiscal, c'est-à-dire toute personne qui est partie à l'étranger dans le seul but d'échapper à l'impôt français devra déclarer à l'administration française ce qu'il a payé comme impôt à l'étranger. Si c'est inférieur à ce qu'il aurait payé sur les revenus de son capital en France, on lui fera payer la différence", a expliqué le président-candidat.

Comme F.Hollande est aussi d'accord (et c'était une proposition de S.Royal en 2007), 2,000,000 d'expatriés vont payer.

Le problème : pourquoi payer alors que l'on n'a rien, nada, que dalle en retour ? Juste pour la nationalité ? Sérieux.

:eeek:

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...
Le président de la République propose de réprimer pénalement toute personne qui consultera les sites faisant l'apologie d'idéologies extrémistes, des délits qui seront désormais «punis pénalement».

ça fait un peu police de la pensée là non ?

Link to post
Share on other sites
Le président de la République propose de réprimer pénalement toute personne qui consultera les sites faisant l'apologie d'idéologies extrémistes, des délits qui seront désormais «punis pénalement».

ça fait un peu police de la pensée là non ?

T'as la source pour ça ? Parce que je trouve ça franchement totalitaire comme idée.

Link to post
Share on other sites

Please sign in to comment

You will be able to leave a comment after signing in



Sign In Now

×
×
  • Create New...