Jump to content
ilcanzese

Politique Française et INternationale

Recommended Posts

en plus d'avoir été dissous parmi un nombre de suffrages exprimés plus important, Jean-Marie Le Pen a perdu près de 900 000 voix, donc on ne peut pas tout attribuer au fort taux de participation :chinois:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et d'ailleurs c'est bien fait pour sa gueule :chinois: (mais bon les autres avec leur identité national et leur drapeau c'est pas beaucoup mieux, c'est pas un chanson qui va faire avancer le problème)

Share this post


Link to post
Share on other sites
c'est pas un chanson qui va faire avancer le problème)

Ah si! La chanson de Bayrou sur une reprise de K-Maro c'était quand même pas mal :chinois:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme je l'ai di, ca va faire comme en 2002, bourrage de crane et propagande en perspective

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quand à moi, sur ce forum je me contenterai de garder une neutralité totale, pour ne pas devenir vicitme de mes impulsions :transpi:

:chinois::transpi: :transpi:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne donnerai pas d'avis sur les 2 candidats présents au 2nd tour, je donnerai cependant un avis sur l'un de ceux qui n'y est pas, François Bayrou...

Je souhaitais donc exprimer tout le plaisir que j'ai à ne pas le voir au 2nd tour, tout simplement car cela nous évitera une cohabitation qui aurait plongé la France dans un état de délabrement encore pire que celui ou elle est aujourd'hui... Souvenez-vous des Mitterand/Chirac et Chirac/Jospin... ah ! 14 années d'inactivité et d'absence de décision !

Finalement, voter Bayrou, ce n'était que repousser encore (une spécialité Française) un choix difficile mais inévitable à plus tard, c'est à dire dans quelques mois; les législatives...

Une question aux sympathisants UDF : qui croyait plus d'une seconde que leur candidat aurait une seule chance d'obtenir une majorité à l'assemblée ?

Aujourd'hui, que cela vous plaise ou non, vous allez devoir faire le choix d'une France sociale ou d'une France libérale... Je ne sais pas qui a la bonne solution (si, j'ai bien ma petite idée :chinois:) mais au moins ils ne proposent pas l'immobilisme.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Frêche, c'est bien celui qui avait qualifié les harkis de "sous-hommes" et dit que y'avait trop de Noirs en Équipe de France de football? Ou plutôt pas assez de Blancs. Parait que c'est pas la même chose. :chinois:

Oui c'est lui.

ET c'est un prof de droit à la fac (droit romain je crois) :transpi:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je souhaitais donc exprimer tout le plaisir que j'ai à ne pas le voir au 2nd tour, tout simplement car cela nous évitera une cohabitation qui aurait plongé la France dans un état de délabrement encore pire que celui ou elle est aujourd'hui... Souvenez-vous des Mitterand/Chirac et Chirac/Jospin... ah ! 14 années d'inactivité et d'absence de décision !

Finalement, voter Bayrou, ce n'était que repousser encore (une spécialité Française) un choix difficile mais inévitable à plus tard, c'est à dire dans quelques mois; les législatives...

Une question aux sympathisants UDF : qui croyait plus d'une seconde que leur candidat aurait une seule chance d'obtenir une majorité à l'assemblée ?

Aujourd'hui, que cela vous plaise ou non, vous allez devoir faire le choix d'une France sociale ou d'une France libérale... Je ne sais pas qui a la bonne solution (si, j'ai bien ma petite idée :transpi:) mais au moins ils ne proposent pas l'immobilisme.

on pourrait aussi reparler de la fin de règne de Chirac, entre le retrait du CPE et la fin de la session parlementaire

comme quoi, avoir une majorité parlementaire n'est pas forcément un gage de volonté politique

étant donné le fait que de nombreux électeurs ont hésité entre Ségo et Bayrou, dans l'hypothèse où ce dernier passait au second tour puis était élu, je pense que ces indécis auraient par la suite effectué un choix cohérent en choisissant des députés UDF (et il y en a assez pour l'Assemblée, contrairement à ce que certains veulent faire croire)

qui plus est, l'élection de Bayrou aurait été perçu au sein des partis traditionnels comme un véritable séisme, et à partir de ce moment, on aurait pu envisager des soutiens, voire des transferts, provenant de ces partis

j'ai été triste hier soir de voir DSK sur le banc de touche, il sait qu'il n'aura aucune responsabilité dans un gouvernement PS, alors que c'est un type compétent qui a les moyens de fédérer la gauche et le centre

Bayrou lui offrait Matignon, il a refusé, c'est tout à son honneur d'un point de vue personnel puisqu'il demeure loyal à sa famille politique, mais il a perdu une occasion de servir son pays et d'appliquer ses idées

la France ne sera pas plus libérale avec Sarkozy que sociale avec Royal, mais bon ... :chinois:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Aujourd'hui, que cela vous plaise ou non, vous allez devoir faire le choix d'une France sociale ou d'une France libérale... Je ne sais pas qui a la bonne solution (si, j'ai bien ma petite idée :transpi:) mais au moins ils ne proposent pas l'immobilisme.

Bayrou ne proposait pas l'immobilisme.

C'est le seul candidat qui voulait réformer les retraites.

Mon choix je l'ai exprimé hier dans les urnes, les Français en ont fait un autre.

Je les laisse se dépatouiller au 2e tour, ça sera sans moi.

ça fait 30 ans qu'on passe de la droite à la gauche et que rien n'avance.

Les deux camps sont sclérosés par leurs croyances (ldéologie politique) où toute idée ou réforme venant de camp d'en face est forcemment mauvaise et fausse.

Marre de la mauvaise foi de ces deux partis.

Les Ségolenistes vous accusiez (en toute mauvaise foi) Bayrou de candidat de droite et sans programme.

Tout cela juste pour être présent au 2e tour, pour préserver les parts de marché du PS.

Vous rejetez toute conception de la politique autre que le bipartisme UMP-PS, et vous voulez quand même les voix des électeurs de Bayrou?

Demmerdez vous tout seul.

On verra le score à l'arrivée :chinois:

Share this post


Link to post
Share on other sites
ah ! 14 années d'inactivité et d'absence de décision !

Pas pire que les années d'avant ou d'après toute façon.

Mais la cohabitation 'forcée' suite à une dissolution et le système que Bayrou voulait mettre en place n'ont rien à voir. Dans le second cas, les gens travaillent ensembles de manière coordonnée et voulue, il n'y a donc pas (ou beaucoup moins) de bagarre entre eux...

Share this post


Link to post
Share on other sites
la France ne sera pas plus libérale avec Sarkozy que sociale avec Royal, mais bon ... :transpi:

tiens... très bonne formulation, qui n'apporte rien certe, mais sympa. je plussoie :chinois:

Share this post


Link to post
Share on other sites
la France ne sera pas plus libérale avec Sarkozy que sociale avec Royal, mais bon ... :transpi:

tiens... très bonne formulation, qui n'apporte rien certe, mais sympa. je plussoie :chinois:

:transpi: hé, je vais pas me répéter à chaque page non plus, hein ! :transpi:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Une question aux sympathisants UDF : qui croyait plus d'une seconde que leur candidat aurait une seule chance d'obtenir une majorité à l'assemblée ?

Qui ne tente rien... n'a rien.

D'autant que pour les législatives il n'était pas question d'élire exclusivement des députés UDF mais des députés pour la "Majorité Présidentielle", c'est à dire des types de gauche, du centre et de droite qui se rassemblent, sans avoir forcément à quitter leur parti, avec une réelle volonté (le mot "volonté" étant d'une importance capitale) de travailler ensemble pour le pays.

Je suis peut-être naïf, mais je considère que sans débat on ne peut gouverner, or dans notre système il n'y a pas de débat, il y'a uniquement affrontement entre 2 forces politiques qui refusent tout ce que peut avancer l'autre.

L'Union fait la force comme dirait l'autre, mais l'union d'êtres à la pensée différente faut-il encore préciser.

Et je considère que vouloir rentrer dans ce débat, c'est faire preuve d'un courage politique immense, car cela casse toute la conception de la politique française.

La "rupture", c'est ça. La fin d'une guerre d'influence, et la prise de conscience de l'interêt supérieur de la Nation face aux oppositions Gauche / Droite.

La France se relèvera quand les politiques apprendront à gouverner ensemble, pas les uns à la suite des autres.

Share this post


Link to post
Share on other sites

on vas vite voir aprés le débat televisé si bayrou donne des consignes de vote ou pas.....

6.000.000 des votes qua meme pour lui, je connait des défaites bien plus sanglantes.

par contre aux legislatives il risque de se brulé les ailes vu que il y a le systeme majoritaire et sans alliance avec les uns ou les autres il risque d'être absent de l'assemblé nationale .....la limite du systeme majoritaire qui prime le bi-partisme au détriment du multi-partisme.

chose positive pour françois il auras eliminé toutes les vipères de l'udf ........:craint:

c'est qua meme choquant de voir que aucun des figures marquantes de son parti l'à appuyé au contraire ils sont tous avec le nouveau Abbé Pierre......

l'homme qui est de la part des opprimées :transpi:

avec jeanne d'arc d'un côté et l'abbé pierre de l'autre ça vas être dur de rester serieux ces 15jj a venir.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Une question aux sympathisants UDF : qui croyait plus d'une seconde que leur candidat aurait une seule chance d'obtenir une majorité à l'assemblée ?

Qui ne tente rien... n'a rien.

D'autant que pour les législatives il n'était pas question d'élire exclusivement des députés UDF mais des députés pour la "Majorité Présidentielle", c'est à dire des types de gauche, du centre et de droite qui se rassemblent, sans avoir forcément à quitter leur parti, avec une réelle volonté (le mot "volonté" étant d'une importance capitale) de travailler ensemble pour le pays.

Sauf que la constitution ne dit pas ça :transpi:

Elle dit que le gouvernement sera de la même couleur que l'assemblée, et autant j'ai pensé longtemps que Bayrou pouvait passer au 2ème tour et même gagner, autant il est absolument évident que la majorité aux législatives ira à l'UMP ou au PS... Tout simplement parce que beaucoup de députés, sans même parler de leur parti politique, sont souvent très appréciés dans leur circonscription, et les gens votent à ces élections en général plus pour une personne que pour un parti...

Quand à dire que les électeurs voteront ce que Bayrou donnera comme intention de vote je répondrai :

1) Que ce serait bien présomptueux de penser que ses électeurs vont l'écouter : la part d'électeurs à tendance PS de Bayrou refusera de voter Sarko même si Bayrou le demande, et vice-versa.

2) Que si il veut avoir une chance de continuer sa progression avec 2012 dans le viseur, il ferait bien de ne pas en donner de consigne de vote (et je suis persuadé que c'est ce qu'il fera...)

Share this post


Link to post
Share on other sites

je parlais de ses consignes de vote en cas de victoire (Bayrou, président, demande aux Français d'élire des députés UDF)

la Constitution n'interdit pas aux députés d'un parti de voter en faveur des projets de loi soumis par des députés ou des membres de gouvernement d'un parti différent ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je ne donnerai pas d'avis sur les 2 candidats présents au 2nd tour, je donnerai cependant un avis sur l'un de ceux qui n'y est pas, François Bayrou...

Je souhaitais donc exprimer tout le plaisir que j'ai à ne pas le voir au 2nd tour, tout simplement car cela nous évitera une cohabitation qui aurait plongé la France dans un état de délabrement encore pire que celui ou elle est aujourd'hui... Souvenez-vous des Mitterand/Chirac et Chirac/Jospin... ah ! 14 années d'inactivité et d'absence de décision !

C'est sur que si les Hommes politiques pensez plus au pays qu'ils représentent qu'à leurs intérêts personnels... Pourquoi cohabiter est difficile ? Parce qu'on se retrouve toujours avec des couillons pas foutu d'unir leurs efforts.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sarko voulait Ségolène au 2e tour, lui et ses copains ont tout fait pour qu'elle soit présente.

Maintenant il a une victoire assurée.

Beau travail, même les électeurs de "gauche" sont tombés dans le panneau

Je me demande même si le PS ne souhaite pas une victoire de Sarkozy.

Au regard de la grande discretion des barons du socialisme français pendant la campagne, du manque de pragmatisme du programma du PS voire du manque de contenu de ce programme, on peut se demander si le PS n'a pas tout fait pour que Royal aille dans le mur au deuxieme tour.

A chaque interventions d'un proche de Sarkozy, on entend parler de projets concrets, de mesures, etc. Certes certaines sont contestables, mais au moins ils annoncent la couleur. En face on parle d'idées, de politique sociale, mais peu ou pas de projets précis.

Ca ne rend pas Sarkozy plus interressant politiquement parlant, mais ça rend Royal moins consistante, moins percutante.

Et pourtant les socialistes sont rompus aux combats éléctoraux, aux combats d'idées et d'idéologies, mais quand on regarde cette campagne, ont a l'impression que les rares intervenants autres que Royal ressortent des phrases toutes faites d'un vieux manuel pour militant socialistes, quand à Royal elle semble réagir au coup par coup, comme s'il elle n'avait pas une vue globale du pays, militant plus pour un anti-sarkosisme que pour politique nouvelle.

Quel intérêt pour le PS de perdre cette élection me direz vous? D'une part de se défaire de Royale et Hollande qui ont remisé les barons du PS au placard de force, ce qui pour certain a été ressenti comme une humiliation, et d'autre part de miser sur une victoire aux prochaines législatives par le soulevement escompté par la gauche des français devant la politique de Sarkozy.

Bon d'accord, mon raisonnement est simpliste et bancal, mais je l'ai construit aux alentours de 2h du mat pendant les 24 Heures moto, à un moment calme de la course, où la fatigue m'a fait dériver quelque peu...

Mais quand même l'attitude du PS me semble étrange sur cette élection...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sauf que la constitution ne dit pas ça :p

Elle dit que le gouvernement sera de la même couleur que l'assemblée,

:francais::craint:

La constitution ne dit pas ça non plus.

"Le Premier ministre est nommé par le Président de la République, lequel, sur sa proposition, nomme ensuite les autres membres du gouvernement et met fin à leurs fonctions"

"Le Premier ministre n'est juridiquement obligé de remettre sa démission, qui entraîne celle du gouvernement tout entier, que dans le cas où l'Assemblée nationale aurait refusé d'approuver la déclaration de politique générale qu'il présente habituellement après sa nomination, ou aurait adopté une motion de censure (articles 49 et 50). "

(source : http://www.diplomatie.gouv.fr)

Il n'est pas question de couleur ou de parti, il peut très bien y avoir une coallition formant une majorité au parlement donnant quitus au gouvernement.

CQFD

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah oui j'ai oublié, il ne faut pas simplement s'en tenir a ce qu'il y a ecrit, il faut chercher ce qui a été dis entre autre...

Share this post


Link to post
Share on other sites

p'it h.s.

pour freche: je ne le soutien pas mais je juste dit que aparement ses electeurs en majorité

ne le desapprouvent & que montpellier est une trés belle ville & que la + parts des projects

sont les siens...........il me semble

Ces derapages sont INexcusables bien sur :p

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour j'avais une petite question :

Est ce que si un candidat au 1er tour à 50.0000000000000000000000000000000000000000001 % des voix il est élu directement sans second tour ?

Merci :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les eléphants du PS sont de retour, sans doute en raison des espérance gouvernementale. :reflechis:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Please sign in to comment

You will be able to leave a comment after signing in



Sign In Now

×
×
  • Create New...