Aller au contenu

Personnaliser les couleurs !



Photo

NAS en bois laqué noir avec rheobus intégré

home made NAS bois boitier laque finition

  • Veuillez vous connecter pour répondre
15 réponses à ce sujet

#1 sky99

sky99

    Raspberry master

  • ANCIEN
  • 2 046 messages
  • Lieu:Guadeloupe

Posté 25 janvier 2013 - 23:13

Bonjour à tous! Dans un précédent topic, je vous présentais la première version de mon boitier pour NAS. J'ai maintenant une version 2, avec une finition laquée, et faite de façon bien plus "carrée". je vais donc vous présenter ma réalisation, ainsi que les étapes de la fabrication. Il est à noter que toutes les images sont cliquables, pour voir une version haute résolution.

Apparence actuelle
A venir

Construction
1 - La caisse du boitier
J'ai utilisé des planches de contreplaqué de bois rouge de 15mm d'épaisseur. Ce bois est extrêmement dur, le grain est fin et uniforme, et il est résistant à l'eau, l'humidité, aux bestioles, etc. J'en ai laissé dehors sous la pluie pendant près d'un an, et le bois est juste "sale".
J'ai donc décidé des dimensions de mon boitier, et j'ai acheté le bois à mon magasin de bricolage préféré, les découpes ayant été faites par "le type qui fait les découpes au rayon bois" (je ne connais pas le nom de son métier).
Je suis donc rentré avec un petit tas de bois :
Image IPB Image IPB
J'ai donc 6 planches :
  • La base et le couvercle (au milieu, sur l'image de droite) - dimensions x*y*15mm
  • Les deux cotés (sur les cotés, sur l'image de droite) - dimensions x*y*15mm
  • La face avant du boitier (en bas à droite sur l'image de droite) - dimensions x*y*15mm
  • la face arrière du boitier (en bas à gauche sur l'image de droite) - dimensions x*y*15mm
Je vais assembler ces planches en les vissant, car je n'ai pas encore décidé de toutes les fonctionnalités possibles, du coup si
je souhaite modifier le tout, je peux encore démonter et modifier les parties concernées, voire refaire un panneau en cas de dégradation. Avec une finition collée, j'aurais pu avoir un aspect d'un seul bloc, qui serait totalement uni une fois laqué, mais c'est un choix de design.

La photo ci dessous permet de voir un aperçu de l'assemblage :
Image IPB Image IPB
La photo de droite montre l'utilisation se serre-joints d'angles. C'est très pratique, cela permet d'assembler les planches comme sur la photo pour préparer le perçage. j'ai donc percé avec un forêt de 3mm à travers la planche verticale, jusque dans la planche horizontale de la photo de droite. J'ai vissé des vis de 4mm dans le bois :
Image IPB Image IPB
En vissant assez, la tête de la vis pénètre dans le bois, de sorte qu'elle n'affleure pas, et la surface est ainsi lisse, comme on le voit sur la photo de droite.
Je ne saurais que trop vous conseiller de bien préparer vos perçage et vos vissages, pré-percer permet d'éviter l'éclatement du bois, et mesurer/tracer le point de perçage permet d'avoir un résultat équilibré et élégant. Pour percer, prenez un diamètre de forêt plus petit que celui de la vis.
Je répète l'opération pour les panneaux latéraux, la façade, et l'arrière, comme illustré ci dessous :
Image IPB Image IPB

j'obtiens donc une caisse complète, extrêmement solide (elle supporte largement mon poids):
Image IPB Image IPB
On peut voir sur la photo de droite juste au dessus le léger biseau apporté par un ponçage. Cela permet d'éviter les angles saillants, mais également de rendre les coins plus solides : sans cela, un choc (ou des frottements) pourrait arracher une partie du placage.
On note que la des défauts existent dans le bois, mais on s'en occupera plus tard.
Passons pour l'instant à l'étape suivante
2 - La façade
2.1 - L’emplacement du rhéobus
J'ai décidé d'intégrer un rhéobus 5"1/4 dans mon nas, pour contrôler les ventilateurs, mais surtout pour afficher les températures des éléments du NAS. mon choix s'est porté sur le LAMPTRON FC5-2, qui permet de contrôler 4 ventilateurs, et d'afficher 4 températures. le design me plait bien, l'écran est grand, et qui plus est le rétro-éclairage est réglable. Or, je souhaitais du rouge, ce qui est possible. Il y a 3 jumpers, on peut donc combiner le rouge, le vert, et le bleu pour avoir la couleur qu'on préfère (1,2 ou 3 couleurs à la fois, toutes les combinaisons sont possibles).
La première étape fut de découper un rectangle 5"1/4 sur la façade. j'ai dessiné un patron que j'ai reporté sur la façade. Pour la suite, il faut une scie sauteuse et une perceuse. Je perce d'abord un trou dans le bois, du coté intérieur de la découpe. Ce trou doit être assez large pour permettre à lame de la scie sauteuse de pénétrer. Ensuite, partant de là, il suffit de découper :
Image IPB Image IPB
La découpe est loin d'être parfaite, mais ce n'est pas très grave, car cette partie sera invisible. En effet le Rheobus vient s'insérer dans le logement, comme on peut le voir ci dessous :
Image IPB
J'ai décidé de le rendre affleurant, mais il est possible de le mettre en retrait pour que les boutons ne dépassent pas.
Il ne manque plus qu'a intégrer les boutons et les leds à la façade.
2.2 - Les boutons power, reset, et les leds d'état
J'ai utilisé des boutons dits "anti-vandalisme", parce qu’ils sont jolis. Ils sont également vendus par Lamptron, mais je n'ai plus la référence. toutefois, on peut trouver les mêmes sur Adafruit : En rouge, en blanc, en bleu, en vert.
En effet, en plus du bouton en lui même, ils intègrent une LED qui fait le contour du bouton, disponible en diverses couleurs. j'ai pour ma part choisi le rouge/orange, et deux dimensions : l'un de 19mm pour le bouton power et la led power, et un de 16mm pour le bouton reset et la led HDD.
Image IPB Image IPB
Le bouton est fourni nu, il faut souder les câbles dessus. J'ai pris des câbles gaînés, toujours par Lamptron. J'ai coupé un coté (le côté mâle), mis de la gaine thermo-rétractable, et soudé le tout, avant de chauffer la gaine thermo.
Image IPB Image IPB
La photo de gauche permet de voir le résultat final, et la photo de droite permet de voir la LED intégrée alimentée.
La led a fonctionné avec une alimentation venant des headers de la carte mère, et dans les deux sens. il doit y
avoir un peu d'électronique dans le bouton pour gérer cela.

Image IPB Image IPB
Je perce le bois avec un forêt de 16mm pour le bouton de 16. C'est une sorte de forêt plat, avec une pointe, qui "mange" le bois. utilisez une perceuse avec une vitesse réglable, et n'y allez pas trop vite. Autre conseil, faites la moitié du chemin d'un coté, la moitié du chemin depuis l'autre coté. Cela évite que le bois éclate à la sortie de la mèche. la photo de droite permet de voir le bouton en place.
Une fois les deux boutons en place, cela donne le résultat suivant :
Image IPB http://nagashur.com/...591-300x244.jpg
A cette étape, ça commence à prendre forme, on dirait davantage un boitier qu'une simple boite :)

3 - Organisation interne du boitier
La façade avant comporte les boutons et le rhéobus, rien d'autre. Voici déjà un aperçu des autres éléments :
http://nagashur.com/...616-300x192.jpg http://nagashur.com/...623-300x207.jpg
On peut voir les 2 ventilateurs de 120mm, la position de l'alim, et du second rack à disques durs. A droite, on voit le boitier avec la découpe de l'alimentation faite.
Ce n'est pas l'alimentation finale, celle que j'utilise est en fait une seasonic dont le ventilateur est sur la face opposée. A noter que je n'avais pas suffisamment planifié,
et que du coup, la vis en bas a droite tombe sur l'alim. Du coup j'ai du percer plus bas, et boucher le trou.

3.1 - Le support de la carte mère
La carte mère vient se placer au dessus de l'alimentation et du second rack. Du coup, il faut un support. J'utilise pour cela un montant sur le coté droit du boitier, et un
second fixé au fond du boitier.
http://nagashur.com/...626-223x300.jpg http://nagashur.com/...628-300x215.jpg
Le chariot de la carte mère viendra se poser sur ce support, et sera vissé dessus.
Du coup il faut faire d'autres découpes, l'une pour faire glisser le chassis de la carte mère (en haut), et l'autre pour faire glisser le rack (en bas à gauche).
http://nagashur.com/...632-300x197.jpg http://nagashur.com/...634-300x172.jpg
La photo de droite permet de voir la découpe effectuée pour la ventilation des disques durs du second rack.
Le ventilateur qui viendra en face refroidira également la carte mère, dont on peut voir le châssis au dessus.

3.2 - Ventilation
Pour avoir un flux d'air, il faut une ouverture. Pour cela, j'ai découpé le coté droit du boitier (si on le regarde de face)
avec deux trous carrés de plus de 120mm de coté. Ils sont plus larges afin que les ventilateurs puissent entrer dedans,
et venir se fixer sur la grille prévue.
http://nagashur.com/...636-300x129.jpg http://nagashur.com/...638-300x131.jpg
La grille se visse directement sur le panneau ainsi découpé. On peut voir l'alignement des éléments qui permet un flux d'air direct.
Le trou de gauche est pour le ventilateur du rack principal, le trou de droite pour le rack secondaire ET la carte mère.
La photo ci dessous à gauche permet de voir la fixation des ventilateurs, et celle de droite permet de noter que ceux ci s'encastrent
dans le coté du boitier. On évite ainsi de perdre trop d'épaisseur, ce qui m'a permis d'avoir une largeur donnée pour le boitier.
http://nagashur.com/...639-300x139.jpg http://nagashur.com/...642-300x190.jpg
Notez au passage qu'il ne s'agit pas de la carte mère définitive non plus, le modèle retenu est refroidi
par un gros radiateur passif, qui profitera mieux du flux d'air.
A cette étape, voici à quoi ressemble le boitier :
http://nagashur.com/...650-300x215.jpg http://nagashur.com/...658-296x300.jpg
Notez au passage qu'un trou non traversant à été effectué sur le boitier, qui sert à passer un doigt pour saisir le couvercle et le soulever.
La fixation de l'alimentation n'est pas définitive, et le rack à disques secondaire aura une plaque arrière qui viendra buter contre le montant
de la carte mère.

4 - Le second rack à disques
Ce rack est en fait un assemblage en forme de U, comme on peut le voir sur la première photo ci dessous. Des renforts visibles sur la seconde photo
ont été ajoutés de façon à ne pas bloquer le flux d'air tout en renforçant la structure. Ce rack est prévu pour accueillir jusqu'à 5 disques durs 3"1/2.
http://nagashur.com/...661-300x285.jpg http://nagashur.com/...663-300x251.jpg
L'assemblage est fait à la colle, les vis étaient la le temps que celle ci sèche.

A cette étape, voici le boitier :
http://nagashur.com/...667-300x188.jpg
Tous les éléments sont en place, et on peut voir les deux montants qui tiennent le couvercle. Les disques durs sont fixés
par des vis à mains à une planche de contreplaqué 5mm et le tout vient s'insérer dans le rack à disques principal. Les disques
sont en position verticale, et la planche de 5mm vient s'appuyer sur les deux montants du rack à disques, auxquels elle est vissée.

La finition
4.1 - Préparation
La finition est faite à la laque. Mais avant cela, j'ai du passer du fond dur sur le bois pour en boucher les pores, et cela en deux couches:
http://nagashur.com/...742-300x225.jpg http://nagashur.com/...744-300x225.jpg
Le fond dur renforce les reliefs du bois, et c'est un produit intéressant à appliquer si vous voulez une finition bois.
Un ponçage au papier à grain fin est fait entre chaque couche, et avant de laquer.

4.2 - Laque
J'applique alors la laque sur les divers éléments :
http://nagashur.com/...718-300x225.jpg http://nagashur.com/...684-300x281.jpg
Après la face avant et le support de la carte mère, c'est au tour du rack principal , qui a d'abord
reçu une couche d'une autre laque grise, pour tester le rendu, et également éviter de gaspiller le noir
pour les couches inférieures , et a ensuite reçu une couche de noir :
http://nagashur.com/...685-300x280.jpg http://nagashur.com/...727-300x225.jpg

J'ai du fabriquer une pièce pour tenir le rhéobus. Les deux trous visibles sur chaque pièce se vissent sur le rhéobus, et la grosse vis sur la face avant, coté interne.
http://nagashur.com/...714-300x225.jpg http://nagashur.com/...730-300x225.jpg
On peut voir sur la photo ci dessus à droite le résultat sur la façade. Les bords ont été laqués en gris de nombreuses fois pour
lisser les imperfections.

5 - Assemblage
Bref, après un moment, j'ai une pile d'éléments plus ou moins laqués (certains sont à la 4 eme couche, d'autres à la première):
http://nagashur.com/...765-300x225.jpg http://nagashur.com/...767-300x225.jpg
Après assemblage, voici la tête du résultat :
http://nagashur.com/...768-300x225.jpg http://nagashur.com/...770-300x225.jpg

En fonctionnement, voici le résultat:
http://nagashur.com/...772-300x225.jpg http://nagashur.com/...775-300x225.jpg
Sur les photos ci dessous, vous pouvez voir l’arrière et l’intérieur :
http://nagashur.com/...785-300x225.jpg http://nagashur.com/...773-300x225.jpg
On peut voir l'alimentation finale, sur la photo du dessus, à gauche. En revanche, à droite, ce n'est pas la bonne carte mère.
Encore d'autres images, avec les boutons et le LCD allumés :
http://nagashur.com/...787-300x225.jpg http://nagashur.com/...789-300x225.jpg
Pas facile d'avoir une photo du moment ou la LED HDD est allumée :)
D'ailleurs, c'est difficile à prendre en photo, car le tout est réellement très noir, et la plupart du temps ce qu'on voit, c'est des reflets.
Sans le flash, on ne voit pas grand chose, et avec, on voit des reflets... Le flash amplifie beaucoup les taches, poussières et imperfections, d'ailleurs.

Dernières photos
Après quelques mois, la laque n'a pas bougé, en dépit de la poussière dessus :
http://nagashur.com/...098-300x225.jpg http://nagashur.com/...099-300x225.jpg
La seconde photo permet de voir l'épaisseur de la grille, qui fait également office de filtre anti poussière.
Sur la photo de gauche, vous pouvez également voir la version MK2 de mon premier robot, R. Berion, qui a maintenant
des chenilles au lieu de moteurs de lecteurs CD, ainsi qu'un de mes Raspberry pi interfacé à diverses puces, et un écran
LCD 4*20. Le LCD pourrait bien finir dans le NAS pour rajouter des infos supplémentaires en façade. (pour l'instant, sur le pi,
il affiche l'heure et le ping, mais c'est que je n'ai encore rien programmé de plus utile. Je viens juste de réussir à l'interfacer au Raspberry par une
MCP23017).

Notes que les bidules annexes n'ont rien à voir avec le NAS, c'est juste ma nouvelle lubie :D

En l'état actuel, je ne suis pas tout à fait satisfait de la finition. J'aurais du mieux boucher les trous, avec de la pâte à bois, et poncer, poncer, poncer.
J'aurais aimé passer davantage de couches, mais je suis arrivé à court de laque (et je n'en trouve plus en magasin en noir), et de patience. Pour être honnête,
c'est assez long et chiant à faire : si une poussière se colle sur votre laque, vous êtes bons pour poncer et repasser une couche. Les moustiques adorent
venir se coller dans la peinture fraîche. Comme s'ils n'étaient pas déjà assez chiants comme ça...

Du coup mon conseil, c'est de préparer AU MAXIMUM le matériau avant de laquer. Chaque minute passée à préparer pourra vous économiser 10 minutes
sur la finition. ça vaut réellement le coup. D'autre part, autant que faire se peut, mettez vos éléments à sécher dans des boites qui les protégeront de la poussière, ou
des insectes (ou encore des gens qui veulent "voir si c'était sec").

Sinon, si vous êtes intéressés par les robots, y'a des trucs à venir, je vous tiens au jus bientôt :)

Modifié par sky99, 27 janvier 2013 - 03:24.


#2 philosomatika

philosomatika

    This is Karta !

  • ADMIN
  • 5 293 messages
  • Lieu:Nancy

Posté 25 janvier 2013 - 23:38

Oh yeh, ça va être pimp ! j'ai hate de voir la suite
2013 02 21 00.25.00
Album: Craft Punk
14 image(s)
0 commentaire(s)


#3 sky99

sky99

    Raspberry master

  • ANCIEN
  • 2 046 messages
  • Lieu:Guadeloupe

Posté 26 janvier 2013 - 01:56

Oh yeh, ça va être pimp ! j'ai hate de voir la suite

Merci :) J'ai arrêté de taper, parce que c'est quand même assez long à faire, mais je posterai la suite sous peu. Pour l'instant je fais le topic Raspberry Pi :)

#4 Carpe_Diem

Carpe_Diem

    quam minimum credula postero

  • Stormtrooper
  • 5 940 messages
  • Lieu:Over the cloud

Posté 26 janvier 2013 - 18:17

Vu toutes les préisions apportées, je ne doute pas que tu as pensé à la ventilation. Le bois est très mauvais conducteur de chaleur.
Si cecl peut te donner des idées, le même type de mod ici.

SE=OS - SC=OC - sC=UC - RL=WC=LC - IPS=FPS - Pare-feu=Firewall
La guerre du MHz : Proc 4200 - RAM 1200*2 - GDDR5 7010  - GPU 1114... le pauvre


#5 sky99

sky99

    Raspberry master

  • ANCIEN
  • 2 046 messages
  • Lieu:Guadeloupe

Posté 27 janvier 2013 - 01:08

Vu toutes les préisions apportées, je ne doute pas que tu as pensé à la ventilation. Le bois est très mauvais conducteur de chaleur.
Si cecl peut te donner des idées, le même type de mod ici.

Je comprends tes réserves.
Toutefois, je considère qu'un boitier bien conçu n'a pas besoin de s'appuyer sur la conduction thermique du châssis pour évacuer la chaleur. l'important, c'est le flux d'air.
En pratique, mon PC principal est dans un boitier en bois (phenom II X6 overclocké a 4Ghz), mon second PC est dans un boitier en bois (Athlon II X4, je ne sais plus trop quelle fréquence)
et le nas tourne comme il faut également :chinois:

L'important à mon sens, c'est d'avoir de larges ventilateurs, avec des ouvertures adéquates. Dans le cas du NAS, il y a 2 ventilateurs de 120mm, un qui souffle sur les disques durs, l'autre sur la carte mère. Avec les ventilateurs sous-voltés, le tout ne dépasse pas 42°C!

D'un autre coté, un boitier en acier, mais mal ventilé chauffera beaucoup...
Hormis les micro-htpc avec rad intégré à la carcasse, je n'ai pas vu beaucoup de designs intégrant le chassis dans la dissipation thermique :)

AU passage j'en profite pour avancer un peu dans la rédac' du sujet :

2.2.3 - Organisation interne du boitier
La façade avant comporte les boutons et le rhéobus, rien d'autre. Voici déjà un aperçu des autres éléments :
Image IPB Image IPB
On peut voir les 2 ventilateurs de 120mm, la position de l'alim, et du second rack à disques durs. A droite, on voit le boitier avec la découpe de l'alimentation faite.
Ce n'est pas l'alimentation finale, celle que j'utilise est en fait une seasonic dont le ventilateur est sur la face opposée. A noter que je n'avais pas suffisamment planifié,
et que du coup, la vis en bas a droite tombe sur l'alim. Du coup j'ai du percer plus bas, et boucher le trou.

Le support de la carte mère
La carte mère vient se placer au dessus de l'alimentation et du second rack. Du coup, il faut un support. J'utilise pour cela un montant sur le coté droit du boitier, et un
second fixé au fond du boitier.
Image IPB Image IPB
Le chariot de la carte mère viendra se poser sur ce support, et sera vissé dessus.
Du coup il faut faire d'autres découpes, l'une pour faire glisser le chassis de la carte mère (en haut), et l'autre pour faire glisser le rack (en bas à gauche).
Image IPB Image IPB
La photo de droite permet de voir la découpe effectuée pour la ventilation des disques durs du second rack.
Le ventilateur qui viendra en face refroidira également la carte mère, dont on peut voir le châssis au dessus.

Ventilation
Pour avoir un flux d'air, il faut une ouverture. Pour cela, j'ai découpé le coté droit du boitier (si on le regarde de face)
avec deux trous carrés de plus de 120mm de coté. Ils sont plus larges afin que les ventilateurs puissent entrer dedans,
et venir se fixer sur la grille prévue.
Image IPB Image IPB
La grille se visse directement sur le panneau ainsi découpé. On peut voir l'alignement des éléments qui permet un flux d'air direct.
Le trou de gauche est pour le ventilateur du rack principal, le trou de droite pour le rack secondaire ET la carte mère.
La photo ci dessous à gauche permet de voir la fixation des ventilateurs, et celle de droite permet de noter que ceux ci s'encastrent
dans le coté du boitier. On évite ainsi de perdre trop d'épaisseur, ce qui m'a permis d'avoir une largeur donnée pour le boitier.
Image IPB Image IPB
Notez au passage qu'il ne s'agit pas de la carte mère définitive non plus, le modèle retenu est refroidi
par un gros radiateur passif, qui profitera mieux du flux d'air.
A cette étape, voici à quoi ressemble le boitier :
Image IPB Image IPB
Notez au passage qu'un trou non traversant à été effectué sur le boitier, qui sert à passer un doigt pour saisir le couvercle et le soulever.
La fixation de l'alimentation n'est pas définitive, et le rack à disques secondaire aura une plaque arrière qui viendra buter contre le montant
de la carte mère.

Le second rack à disques
Ce rack est en fait un assemblage en forme de U, comme on peut le voir sur la première photo ci dessous. Des renforts visibles sur la seconde photo
ont été ajoutés de façon à ne pas bloquer le flux d'air tout en renforçant la structure. Ce rack est prévu pour accueillir jusqu'à 5 disques durs 3"1/2.
Image IPB Image IPB
L'assemblage est fait à la colle, les vis étaient la le temps que celle ci sèche.

A cette étape, voici le boitier :
Image IPB
Tous les éléments sont en place, et on peut voir les deux montants qui tiennent le couvercle. Les disques durs sont fixés
par des vis à mains à une planche de contreplaqué 5mm et le tout vient s'insérer dans le rack à disques principal. Les disques
sont en position verticale, et la planche de 5mm vient s'appuyer sur les deux montants du rack à disques, auxquels elle est vissée.

La finition
La finition est faite à la laque. Mais avant cela, j'ai du passer du fond dur sur le bois pour en boucher les pores, et cela en deux couches:
Image IPB Image IPB
Le fond dur renforce les reliefs du bois, et c'est un produit intéressant à appliquer si vous voulez une finition bois.
Un ponçage au papier à grain fin est fait entre chaque couche, et avant de laquer.
J'applique alors la laque sur les divers éléments :
Image IPB Image IPB
Après la face avant et le support de la carte mère, c'est au tour du rack principal , qui a d'abord
reçu une couche d'une autre laque grise, pour tester le rendu, et également éviter de gaspiller le noir
pour les couches inférieures , et a ensuite reçu une couche de noir :
Image IPB http://nagashur.com/...727-300x225.jpg

J'ai du fabriquer une pièce pour tenir le rhéobus. Les deux trous visibles sur chaque pièce se vissent sur le rhéobus, et la grosse vis sur la face avant, coté interne.
http://nagashur.com/...714-300x225.jpg http://nagashur.com/...730-300x225.jpg
On peut voir sur la photo ci dessus à droite le résultat sur la façade. Les bords ont été laqués en gris de nombreuses fois pour
lisser les imperfections.
Bref, après un moment, j'ai une pile d'éléments plus ou moins laqués (certains sont à la 4 eme couche, d'autres à la première):
http://nagashur.com/...765-300x225.jpg http://nagashur.com/...767-300x225.jpg
Après assemblage, voici la tête du résultat :
http://nagashur.com/...768-300x225.jpg http://nagashur.com/...770-300x225.jpg

En fonctionnement, voici le résultat:
http://nagashur.com/...772-300x225.jpg http://nagashur.com/...775-300x225.jpg
Sur les photos ci dessous, vous pouvez voir l’arrière et l’intérieur :
http://nagashur.com/...785-300x225.jpg http://nagashur.com/...773-300x225.jpg
On peut voir l'alimentation finale, sur la photo du dessus, à gauche. En revanche, à droite, ce n'est pas la bonne carte mère.
Encore d'autres images, avec les boutons et le LCD allumés :
http://nagashur.com/...787-300x225.jpg http://nagashur.com/...789-300x225.jpg
Pas facile d'avoir une photo du moment ou la LED HDD est allumée :)
D'ailleurs, c'est difficile à prendre en photo, car le tout est réellement très noir, et la plupart du temps ce qu'on voit, c'est des reflets.
Sans le flash, on ne voit pas grand chose, et avec, on voit des reflets... Le flash amplifie beaucoup les taches, poussières et imperfections, d'ailleurs.

Après quelques mois, la laque n'a pas bougé, en dépit de la poussière dessus :
http://nagashur.com/...098-300x225.jpg http://nagashur.com/...099-300x225.jpg
La seconde photo permet de voir l'épaisseur de la grille, qui fait également office de filtre anti poussière.
Sur la photo de gauche, vous pouvez également voir la version MK2 de mon premier robot, R. Berion, qui a maintenant
des chenilles au lieu de moteurs de lecteurs CD, ainsi qu'un de mes Raspberry pi interfacé à diverses puces, et un écran
LCD 4*20. Le LCD pourrait bien finir dans le NAS pour rajouter des infos supplémentaires en façade. (pour l'instant, sur le pi,
il affiche l'heure et le ping, mais c'est que je n'ai encore rien programmé de plus utile. Je viens juste de réussir à l'interfacer au Raspberry par une
MCP23017).

Notes que les bidules annexes n'ont rien à voir avec le NAS, c'est juste ma nouvelle lubie :D

Modifié par sky99, 27 janvier 2013 - 03:11.


#6 Kori

Kori

    Chevalier jedi

  • Stormtrooper
  • 2 153 messages
  • Lieu:Normandy, what else ?

Posté 27 janvier 2013 - 13:45

Beau travail, c'est bluffant de voir ce qu'on peut obtenir à partir de "pas grand chose" :chinois:

#7 tsubasaleguedin

tsubasaleguedin

    Padawan

  • INpactien
  • 1 261 messages
  • Lieu:33260

Posté 28 janvier 2013 - 12:25

miam les ondes qui volent partout
Image IPB

#8 sky99

sky99

    Raspberry master

  • ANCIEN
  • 2 046 messages
  • Lieu:Guadeloupe

Posté 28 janvier 2013 - 15:07

miam les ondes qui volent partout

Comme si c'était significatif par rapport à une borne wifi, un téléphone portable, des haut-parleurs, les transformateurs électriques qu'on a dans nos maisons...
Je rappelle au passage qu'il n'y a pas si longtemps on avait également des tubes cathodiques, très générateurs d'ondes IEM.

#9 tsubasaleguedin

tsubasaleguedin

    Padawan

  • INpactien
  • 1 261 messages
  • Lieu:33260

Posté 28 janvier 2013 - 16:02

oui tu as raison accumule :)
plus c'est toujours mieux que moins... chacun sa vie apres tout
Image IPB

#10 sky99

sky99

    Raspberry master

  • ANCIEN
  • 2 046 messages
  • Lieu:Guadeloupe

Posté 28 janvier 2013 - 16:10

oui tu as raison accumule :)
plus c'est toujours mieux que moins... chacun sa vie apres tout

Sauf qu'en pratique, le rayonnement électromagnétique dégagé est négligeable par rapport à tous les autres. Le simple fait de ne pas utiliser le wifi sur mon téléphone compense largement. D'autre part, les interférences électromagnétiques ne s'additionnent pas nécessairement, mais peuvent au contraire s'annuler mutuellement. Ce que je dis, c'est que tu peux avoir plus d'IEM chez toi , parce que tu aura un transfo près de toi. Or, si tu ouvre un adaptateur secteur, tu constatera qu'il n'est pas blindé, loin de la. Quel type d'éclairage as tu chez toi? des lampes fluocompactes? elles émettent des rayonnement électriques conséquents. Pour ma part, j'ai des lampes à LED. Rien que ça peut suffire à rendre mon environnement bien moins pollué que le tien...
Bref, ton affirmation est infondée, et je doute que tu t'y connaisses réellement sur le sujet... La réalité c'est que si tu es un utilisateur de téléphone portable, tu absorbes sans doute bien plus de rayonnements de cette façon qu'avec 10PC, d'autant que le téléphone est collé contre ton corps. Les rayonnements electromagnétiques sont partout autour de nous. Seulement les sources sont diffuses, et omnidirectionnelles, donc perdent rapidement de leur énergie par rapport à un point. Enfin, l'énergie reçue suit souvent des lois de type 1/D²...

#11 pioupiou41

pioupiou41

    Ewok

  • INpactien
  • 30 messages

Posté 06 février 2013 - 16:42

oué toute façon c'est pas le but de ton post :)

Dis par contre je me demandais, au niveau du bois t'en a eu pour combien? pense tu que la meme surface en pvc coût bcp plus cher?

#12 sky99

sky99

    Raspberry master

  • ANCIEN
  • 2 046 messages
  • Lieu:Guadeloupe

Posté 06 février 2013 - 17:48

En bois, le contreplaqué ne coûte presque rien, découpe comprise. Selon le magasin, ils vendent à la feuille. Je pense que pour ce projet j'ai du payer peut être 20€ de bois.
Pour le PVC, ça dépend du magasin je suppose, et du type de PVC, de l'épaisseur, etc. J'ai vu des panneaux de PVC dans un magasin de bricolage, et les prix me paraissaient assez élevés.
Ceci dit j'ai un camarade qui s'était fabriqué un boitier en panneaux de plastique qui lui avaient couté une bouchée de pain. Donc question surface, c'est pas énorme, mais selon le matériau, ça peut être plus ou moins cher.
Si tu partais sur du plexi par ex, on peut facilement monter à 60-80€... Après le PVC doit être moins cher. Mais la aussi tu peux trouver des affaires, et parfois même de la récup, de vieux présentoirs en plastique/plexi...
Si tu récupères du plexi gratuit, mais que tu ne veux pas du transparent, une solution c'est de peindre la face intérieure à la bombe, de la couleur de ton choix.
ça devient opaque, mais avec un aspect mirroir qui claque bien :)

PS : pour le PVC, tu devrais essayer dans les magasins de construction, de matériaux en gros pour les maisons et consorts. Je pense que là, ce sera économique. (après faut voir le volume mini qu'ils vendent, mais moi j'ai pu acheter de magnifiques planches de muiriacatiara chez un grossiste en BTP, à l'unité...)

#13 Halukard

Halukard

    Padawan

  • INpactien
  • 1 196 messages

Posté 08 février 2013 - 17:16

Attention pour la découpe du plexi, en chauffant ça fond très vite et la découpe est vite moche. A la dremel par exemple il faut le faire a vitesse très réduite mais le résultat est pas mal oui.

Et astuce également le plexi se "colle" (soude plutôt) très bien avec du chloroforme trouvable en pharmacie.
Origin / SteamID / XboxLive : Halukard666
Battletag : Halukard#2685

#14 pioupiou41

pioupiou41

    Ewok

  • INpactien
  • 30 messages

Posté 09 février 2013 - 23:06

bah j'avais idée d'utiliser un fils de gros diamètre brancher sur une batterie, pour faire rougir le fils, et placer les morceaux de plexi au dessu pour ramolir un trait et pouvoir plier dessu

#15 sky99

sky99

    Raspberry master

  • ANCIEN
  • 2 046 messages
  • Lieu:Guadeloupe

Posté 09 février 2013 - 23:14

bah j'avais idée d'utiliser un fils de gros diamètre brancher sur une batterie, pour faire rougir le fils, et placer les morceaux de plexi au dessu pour ramolir un trait et pouvoir plier dessu

Quand tu dis une batterie, par exemple une batterie de voiture? Dans ce cas, je ne suis pas sur que ce soit une bonne idée, une batterie de voiture de 60Ah peut donc libérer 60A pendant une heure, mais bien plus en court-circuit sur une courte durée...
Enfin moi, je ne le tenterais pas, à ta place. quitte a utiliser du fil, autant prendre un fil de cuivre, des poignées, et chauffer le fil avec un chalumeau ou quelque chose du genre...
Par contre, je n'ai pas bien compris si tu veux utiliser cette méthode pour découper (fendre un peu le plexi, puis plier dessus pour avoir une casse nette, comme avec les carreaux?) ou alors le plier simplement.

SI tu veux juste le plier, il y a une technique connue : en utilisant un décapeur thermique, tu places ton plexi sur une planche, la partie à plier sur l'angle. Tu chauffes, et du coup le plexi se ramolit, et tu peux le plier délicatement.
Quand il durcit, il conserve la forme que tu as donnée... On peut faire des angles droits (ou pas a 90° mais nets) des courbes, et diverses autres formes avec cette méthode. Cependant, gaffe aux bulles dans le plexi : si ça chauffe trop, ça fait des bulles.

#16 pioupiou41

pioupiou41

    Ewok

  • INpactien
  • 30 messages

Posté 12 février 2013 - 16:01

Le problème du décapeur thermique c'est que la zone "ramolie" est trop grande, ce qui donne un mauvais pli, en gros l'idée c'est d'ajouter un "fil chaud" a une plieuse a zinc ;)





Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : home made, NAS, bois, boitier, laque, finition

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)